mardi 03 juin

La qualité de vie au travail ?

C'est la cinquième semaine de la qualité de vie au travail, du 29 mai au 6 juin 2008. Lancée par l'ANACT, cette initiative vise à sensibiliser les entreprises et à faire connaître les pratiques destinées à améliorer le bien-être des salariés sur leur lieu de travail. L'annonce est sur France5.

Moi qui bosse dans un service public, je peux vous confesser que cela résonne plutôt comme "la qualité de mort du travail"... L'État se désengage, hors décentralisation, de façon brutale, la calculette à la main, la notion de service aux publics dans sa poche avec son mouchoir morveux par dessus... Quand c'est dans le cadre de la décentralisation qu'il se désengage, c'est avec une radinerie de pingre, et non, comme le gouvernement le clame sur tous les airs, à l'euro près - ce qui lui permet (euh ! pardon : ce qui permet à l'UMP ! mais c'est tout pareil non ?) de vilipender la gestion des Régions (qui sont quasi toutes "à gauche"). Le débat politique est décidément d'une grande classe dans notre belle République !

Et les fonctionnaires et autres salariés des services publics de bosser à s'en rendre malades pour pallier le désengagement de l'État, dont les représentants aiment à donner des leçons sur l'ardeur au travail et tutti quanti !

Triste France.



lundi 02 juin

Appel à participation pour le Festival du Film Militant du pays d'Aubagne (à faire circuler)

Militant(e)s vidéastes ou cinéastes militant(e)s, participez au quatrième Festival du film militant, en envoyant vos films (animations, fictions, documentaires, reportages, parodies, ...) à

Festival du film militant
Le Voltaire - Avenue Roger Salengro
13400 Aubagne.

Toutes durées et toutes thématiques acceptées.

Clôture de réception des films :

  • 31 juillet 2008 pour les longs métrages
  • 31 août 2008 pour les courts métrages d'actualité

Critères de programmation : l'engagement social, politique, artistique, écologiste, humaniste, ..., et la production indépendante, alternative des films. Aucun calibrage de durée n'est exigé : très courts, courts, moyens et longs métrages. Nous recherchons cependant plus particulièrement des films courts. La thématique retenue cette année est la jonction des luttes !

Voici la fiche d'inscription, le règlement ainsi que le tract d'appel à participation.

Le festival du film militant est un festival non compétitif (pas de premier, deuxième ou troisième prix) et non sélectif. Une programmation est effectuée, mais tous les films reçus répondants aux critères de l'appel à participation pouront être visionnés sur place et feront partie du catalogue du festival.
--
Festival du film militant
Association SPID
Galerie Voltaire
Avenue Roger Salengro
13400 Aubagne
+33 (0)4 42 03 48 61
festival@documentaires.info

appel


Posté par brich59 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 01 juin

La pub-pollution immobilière, toujours !

Et voilà ! Cela ne pouvait durer plus longtemps ! Avant-hier, ma gentille boîte aux lettres de ma gentille maison a de nouveau été souillée par la gente immobilière !ORPI_Lomme_tt

Cette fois-ci, c'est ORPI qui s'y est collé.

Teneur du papier glacé  :

NUMÉRO 1 POUR VOTRE BIEN

Puis :

Vous cherchez à vendre votre bien immobilier ? Vous voulez connaître la valeur réelle de votre bien ? Il n'y a pas 1 minute à perdre ! Contactez votre agence ORPI : sur simple rendez-vous, un conseiller viendra gratuitement évaluer votre bien.

Bon !
D'abord, je répète que je ne cherche pas à vendre ma maison !
Ensuite, je voudrais bien que quelqu'un de sérieux (= qui n'a rien à gagner si je vends ma maison) m'explique ce qu'est la valeur "réelle" de ma maison et comment elle se calcule.
Enfin, quand le tract publicitaire dit que le conseiller viendra "gratuitement", il ment, le tract ! Et c'est pas beau de mentir !!
Le monsieur, il viendra parce qu'il espère tirer un profit de ce déplacement. Non ?

En tout cas, je crois que je vais déposer une idée de projet de loi auprès de mon député chéri, pour une loi qui imposerait aux agents immobiliers, de chez ORPI et d'allieurs, d'apprendre à lire ce qui est inscrit sur les boîtes aux lettres !


Posté par brich59 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 30 mai

De la dérogation comme règle...

Ils sont magnifiques ! L'ultralibéralisme a de ses expressions !

Si j'ai bien compris la tactique des "godillots/faire-valoir", la règle s'agissant du temps de travail, c'est 35h - sauf que la règle supérieure est qu'on y peut déroger.
La rhétorique ultralibérale se prend les pieds dans le tapis ! Et toutes les "justifications" ne sont que poudre aux yeux. J'ai entendu hier ce pauvre Devedjian bafouiller comme il pouvait, l'argument final pour justifier la dérogation comme règle consistant à dire : quand les parlementaires de l'UMP acquiessent à tout ce que propose le gouvernement, vous (les journalistes) dites qu'ils forment un parti de godillots, alors laissez-les dépasser les souhaits du gouvernement etc. taratata !

Bel argument en réalité : pour justifier quelque chose, on change de sujet ! De la rhétorique de bas étage, je vous dis !
Et quand bien même on se laisserait entraîner sur cet autre sujet, il suffira de réfléchir un tantinet pour comprendre que, dans le pire des cas, la tactique peut consister à paraître autonome dans la revendication ultralibéral et "déréglementationniste" pour deux excellentes raisons :

  1. pousser l'avantage vers l'ultra (tactique diplomatique bien connue qui consiste à demander beaucoup plus pour avoir un peu plus) ;

  2. faire paraître le gouvernement ultralibéral comme protecteur social (tactique d'agitation d'épouvantail pour faire passer l'amère pillule, du style "si t'avales pas ce truc dégueu tu seras très malade").

Bref on comprend mieux pourquoi l'activiste d'extrême droite des années 60/70 aujourd'hui baron UMP accepte d'avoir l'air d'un pauvre bafouilleur. La justice ultralibérale y a quelque chose à gagner !


vendredi 16 mai

Il était une fois...

Il était une fois un homme de vingt ans cloué dans un fauteuil pour la vie parce qu'une automobile l'avait renversé alors qu'il traversait une rue à pieds dans un passage dit protégé. Ce jeune homme handicapé porta plainte auprès de la maréchaussée, parce qu'avec son fauteuil, il ne pouvait accéder à tous les lieux publics qu'il devait fréquenter pour accomplir ses obligations citoyennes...
La maréchaussée traina à répondre à sa plainte. Le jeune homme insistait. La maréchaussée trainait toujours.
Un jour le jeune homme, lassé de tant d'attente, décida, après mure réflexion, de se placer à l'entrée de sa caisse primaire d'assurance maladie, quitte à empêcher les autres d'y avoir accès. Ce faisant, il entendait mettre fin au mutisme de la maréchaussée...
Bien lui en avait pris ! Les gendarmes, taser au ceinturon, vinrent le déloger illico pour le mettre en prison.
Le chef de la maréchaussée, toujours prompt à réagir par un projet de loi dès qu'un événement important occupait les médias, prit une ordonnance qui interdisait les abords des caisses primaires d'assurance maladie et autres administrations publiques aux personnes à mobilité réduite... Très attaché à la liberté, il avait conscience d'avoir régler le problème, prenant à témoin la foule des gens valides que ce jeune homme avait empêchés de circuler librement.

Toute ressemblance avec la situation de la fonction publique - notamment l'Éducation nationale - est bien sûr complètement fortuite...



mercredi 14 mai

Grève ? Pauvre ministre !

Ainsi, selon Monsieur Darcos, la grève de jeudi sera aussi "la grève des maires socialistes".
Ouarf ouarf ! Ou bien snif snif !

Il faudra que Monsieur le donneur de leçon sur la transmission du savoir nous explique ce que signifie ce qu'il nous explique !

La grève, c'est une action collective consistant en une cessation concertée du travail par les salariés d'une entreprise, d'un secteur économique, d'une catégorie professionnelle ou par extension de tout autre personne productive, souvent à l'initiative de syndicats (wikipédia).
Qui est donc l'employeur des élus locaux socialistes ?
Sa Majesté Nicolas ? Ou le sinistre de l'éducation ?

Bref ! Le boss a mis en ligne, ce mercredi 14 mai 2008, une liste de 2 837 communes assurant un service de casse de la grève de la fonction publique du 15 mai 2008. Il y a combien de communes en France ? Un pays d'élus grévistes, je vous dis ! Sûrement des cancres !

Le Dieu de Latran soit loué, quelques casseurs de grève sont là !


mardi 13 mai

La pub-pollution immobilière, encore ?

Allez ! Encore une pub-pollution immobilière dans ma gentille boîte aux lettres de ma gentille maison !
logo_century21Après ARCADIM et Virgine Lejeune Immobilier l'autre fois (souviens-toi, lecteur fidèle, quelqu'un m'avait agressé suite à mon billet), c'est à Century21 de s'y mettre ! Très précisément Lagaise Immobilier, Agence de Lomme Lambersart...
Le papier à entête que je viens de retirer de la boîte aux lettres dit ceci en gros caractères :

Nous savons mettre en valeur votre maison !

Suit l'image d'un maison de rêve (?) sur un plateau soutenu par une main... Puis :

Votre objectif est de vendre vite et bien. C'est évidemment une question de prix, mais aussi une affaire de présentation. Votre conseiller CENTURY 21 vous dira tout ce qu'il faut savoir avant de mettre votre maison en vente. Il mettra à votre service toute la puissance et les ressources du Réseau CENTURY 21 . Contactez nous dès maintenant :

Pascal CORBEEL.
Votre conseiller immobilier
Tél : 03 20 09 10 01

En pied de page des coordonnées (dont l'url du site de l'agence éditrice 'http://www.century21lagaiseimmobilier.com/' - url qui ne fonctionne pas ! ça fait bien bidon tout ça !)...

Bon !
D'abord, je ne veux pas vendre ma maison !
Ensuite, je n'ai rien demandé !

Je prie donc Monsieur Corbeel de ne pas glisser sa paperasse dans les boîtes aux lettres sur lesquelles figure la mention NO PUB ! Ne pas tenir compte de cette mention constitue un acte caractérisé de viol de l'intimité des foyers.
Je le redis : pour moi, le "conseiller immobilier" fait un "métier" à la limite de l'honnêteté - limite que seul l'acharnement libéral et capitaliste à faire du fric de tout (y compris du vent) réussit à effacer sournoisement. Si, en outre, il vient nous polluer quand on ne lui demande rien... !


Posté par brich59 à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 11 mai

L'Europe, occasion de toutes les manipulations des foules

Décidément, ça ne s'arrange et ça ne présage rien de bon quant au fonctionnement de l'institution européenne ! Celle-ci se construit à coup de mensonges et de manipulations des foules. Europe de l'arnaque, en quelque sorte...
J'avais déjà râlé à l'occasion de la sortie d'un site européen.
Je râle à nouveau à l'occasion de l'article du Daily Mail du 14 avril dernier (article de John Lee and Michael Lea), d'où il ressort que les Irlandais aussi sont victimes de la malhonnêteté européenne... C'est l'équipe de Libertés & Internets qui nous l'apprend en reproduisant ledit article...


Posté par brich59 à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 09 mai

Plaintes (suites)

Ils sont décidément magnifiques, ces UMPistes godillots, drapés dans leur rhétorique de barreau de chaise, singeant l'intelligence à coup d'invectives et de crachats mal visés !
Ce bon Frédéric Lefebvre, l'un des trois porte-parole de l'UMP, a accusé vendredi Ségolène Royal de limiter le débat politique aux procédures judiciaires, après l'annonce d'une plainte de l'ex-candidate PS à l'Elysée contre Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre UMP. C'est ce que rapporte l'AFP (in 20Minutes.fr avec AFP, éditions du 09/05/2008 - 12h03), très récemment sommée par le roi d'Maubeuge d'être moins d'opposition...
Magnifique, non ? Après les plaintes portées par les époux Sarkozy ! Après les invectives incantatoires portées par une UMP Godillot de moins en moins drôle...


Posté par brich59 à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Pour de vrai ?

Ainsi donc le roi d'Maubeuge honore la "vraie France", La France de De Gaulle et de la résistance à l'occupation nazie contre celle de Pétain et de la collaboration avec l'occupant !

Diable, c'est quoi cette vérité ?
Pourquoi les collabos n'auraient-ils pas été de vrais Français, comme vous et moi ?
En quoi De Gaulle était-il davantage Français que Pétain ?
Je pose la question plus largement : les gens qui se mettent d'eux-mêmes dans l'erreur et dans l'horreur - qui éventuellement pensent agir pour le bien de la Patrie - sont-ils moins de la Patrie que les autres ?

Bref, pourquoi, en 2008, faut-il revenir à cette mythologie franchouillarde à la De Gaulle, où l'histoire était redessiner pour gommer les mauvaises actions des Français et glorifier les faits d'armes libérateurs... Après guerre, on peut comprendre la fonction d'un tel révisionnisme "à chaud" : il fallait reconstruire le pays, laisser les plaies se cicatriser, etc.
Mais aujourd'hui, en 2008, à quoi sert ce mensonge ?

Décidément, le roi d'Maubeuge fait feu de tout bois pour se refaire une santé auprès de l'opinion ! Et ce n'est pas la première fois qu'il fait le révisionniste à des fins d'automarketing ! Car il y aurait beaucoup à analyser, beaucoup à dire si l'on mettait bout à bout toutes ces mésactions historiennes au service de la personne de ce roi... Ajouté à tout le reste (aux relations avec la presse et les médias en général, notamment), cela a quelque chose d'écœurant !

Qui donc d'autorisé va-t-il enfin dénoncer ce révisionnisme-là ?


Posté par brich59 à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,