Clipboard01Selon une dépêche AFP du 11 mai (15h39), un capitaine des RG est accusé d'avoir violer "le secret professionnel". En fait, on l'accuse d'avoir fait savoir qu'un conseiller de Ségolène Royal était fiché, en tant que tel, par le Ministère de l'Intérieur - en toute illégalité. Le fichage était semble-t-il commandité à une section chargée de l'extrême gauche, c'est-à-dire, dans les termes d'un ministre de droite, chargée de surveiller les terroristes de l'intérieur... C'est bien connu l'entourage de Ségolène Royal grouille de terroristes.

L'ancien ministre avait bien sûr aussitôt nié avoir commandité une telle opération...

Personne n'a analysé ça comme ça à l'époque de la polémique (février), mais moi je trouve que cela fait quand même très désordre au Ministère des forces de l'ordre, un chef qui ne maîtrise pas ses troupes, qui laisse faire n'importe quoi à ses subalternes. Je trouve que cela met rudement en cause l'efficacité de chef de l'ancien ministre de l'Intérieur, responsable en dernière instance du capitaine incriminé !

Pauvre France !