ATTAC et les Amis du Monde diplomatique vous invitent

le lundi 25 janvier à 20h,
Scène nationale de la Rose des Vents,
boulevard van Gogh à Villeneuve d'Ascq
métro Hôtel de ville

Pour une conférence-débat sur le thème :
Les traités de libre échange : des conséquences sociales et écologiques sans précédent

avec

  • Maxime Combes, économiste, membre d'Attac France et auteur de Sortons de l'âge des fossiles ! Manifeste pour la transition, 2015.
  • Jean Gadrey, professeur émérite d’économie à l’université Lille I, membre du conseil scientifique d’Attac France, auteur de Adieu à la croissance, bien vivre dans un monde solidaire

Quels sont les effets dévastateurs des entreprises transnationales ?
Celles-ci décident du contenu des traités commerciaux partout dans le monde, comme le Grand Marché Transatlantique (GMT/ TAFTA) entre les USA et l’Union Européenne, dans une stratégie de secret. Comment sont-elles en train de prendre le pouvoir et d’orienter en leur faveur les décisions politiques majeures en faisant fi de l’écologie, de la protection de la planète, des garanties sociales : déréglementation forcenée, création de tribunaux privés d’arbitrage passant outre les législations des États.
Avec la « concurrence libre et non faussée » en action, credo des transnationales, qu’adviendra-t-il de la démocratie, de la souveraineté des peuples, de la justice sociale, de notre planète Terre... ? « C’est le marché qui décide, pas la démocratie ». Comment les enjeux climatiques, que la COP 21 n'a nullement réglés, sont-ils impactés par ce "libre-échange" qui s'en prend aux biens communs ?  Les accords de libre échange signeront-ils, entre autres, la généralisation de l’extraction du gaz de schiste, les États ne pouvant s’y opposer qu’au prix de procès et d’amendes pour avoir empêché le libre investissement et la libre circulation ? Comment peut-on agir contre ceux que Susan George qualifie d’« usurpateurs » ?

Entrée libre