mercredi 07 septembre

Rigueur, rigueur, vous avez dit rigueur ...

Le premier sinistre ne cesse de clamer à qui veut l'entendre et aux autres que c'est la rigueur, la rigueur et la rigueur ! Le premier sinistre, pour défendre son activité, déploie une rhétorique spéciale qui est à la rigueur ce que la délinquance est à la justice. Une rhétorique spécieuse, quoi ! Mais bon ! Passons ! Si les Français sont assez crédules pour gober ce qu'il pérore... J'ai quand même une question naïve : à quand la rigueur morale ? Après les tirs groupés sur les auvergnats et Europe Ecologie Les Verts, on peut se... [Lire la suite]

lundi 28 mars

Politique et langage de vérité

Je rêve. Je n'en crois pas mes yeux ! Le Figaro reconnaît qu'il y a des dégâts à droite ! Et que la gauche progresse !! C'est étalé dans le ventre de Une !! Ce qui n'empêche pas ladite droite d'utiliser le fort taux d'abstention comme argument a posteriori pour la réforme des assemblées teritoriales - ce qui est d'un fallacieux rare ! Ce qui n'empêche pas ladite droite d'avancer que sarkozy a évité qu'un dictateur de ses anciens amis ne massacre son propre peuple - qe qui est d'un cynisme encore plus rare ! Etc. Le principal,... [Lire la suite]
jeudi 20 janvier

Tous à vos palmes !

Tous à vos palmes académiques ! Suivez l'exemple de Michel Ascher, proviseur à la retraite, qui a décidé de renvoyer ses palmes académiques au ministre de l'Éducation nationale lorsqu'il a découvert que les recteurs allaient toucher de 15 000 à 22 000 euros de prime en fonction du nombre de postes et d'établissements supprimés dans leur académie. Pour cet ancien proviseur nordiste, une telle ‘prime à la casse' est plus que scandaleuse et injurieuse pour les recteurs, à qui on demande de laisser de côté leur conscience... Il a... [Lire la suite]
jeudi 09 décembre

Finies les 35 heures !

Madame la ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle clame que le gouvernement a "annulé les effets pervers" des 35 heures. Dont acte. Donc les 35 heures ne pourront plus être le bouc émissaire des misères de l'économie française. C'est bien ça, non ?Donc, si ça ne va pas bien, c'est à cause du gouvernement qui est pourtant si actif. Ah ! Mais j'oubliais la crise !
mardi 02 novembre

Préférence confessionnelle

La presse annonce qu'Éric Besson propose d'accueillir 150 chrétiens irakiens. Le ministre de l'Immigration annonce qu'après l'attaque contre une église à Bagdad, la France est prête à accueillir des "personnes blessées dans l'attentat et leurs familles". Quand on connaît l'idéologie et la mentalité du chanoine de Latran et de ses ministres, la seule explication de ce geste magnanime est la préférence chrétienne, non ?
mercredi 30 juin

Le populisme et l'infantilisme

Bon d'accord ! C'est un tantinet "populiste" de vilipender ainsi le "système Sarkozy" en le qualifiant de corrompu. Il est vrai, ceci dit, que le règne du roi  d'Maubeuge est né sous les bons auspices du fric, auspices durables, c'est un fait.Il est vrai, ceci dit, que ce règne est aussi celui de la confusion des genres - maintes fois dénoncées ici et depuis longtemps (le roi n'était que ministre) : souviens-toi du Sarkozus, collusionis rex, collusionarum collusio, attentif lecteur ! - et du franchissement... [Lire la suite]

mercredi 09 juin

analogie et comparaison

J'ai l'intime et tenace conviction que quand Nicolas Sarkozy clame ne penser qu'à notre bien-être national et collectif, c'est comme la bouteille de Suze qui nous affirme être l'amie de notre estomac, comme sur ce vieux mur lillois photographié l'autre jour, ou la bouteille de ce Vin des Rochers qui disait être le velours de l'estomac, comme sur la table de mon grand père à Besançon quand j'étais petit. Quand je dis ça, je ne dis pas que le roi d'Maubeuge est du pinard ou de l'apéro, voire une étiquette ! Ah que non ! Ca n'aurait... [Lire la suite]
Posté par brich59 à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 07 juin

Analogie et emballement - suite

C'est fou comme tout le monde s'emballe sans réfléchir ! Martine Aubry construit une analogie et tout le monde prend ça pour une comparaison ad hominem - même les analystes réputés ! Je remarquais l'autre jour que cela avait l'énorme avantage de permettre aux sbires du roi d'Maubeuge de s'égosiller en criant à la vulgarité de la Dame de Lille. Je cite l'honorable quotidien du soir (qui, par ailleurs, est bien sûr lui aussi tombé dans le panneau) : À l'UMP et au gouvernement, des cris d'orfraie ont immédiatement retenti. " Les... [Lire la suite]
mardi 16 février

Dans la série "Et si les journalistes faisaient attention à ce qu'ils écrivent ?"

Les Échos de ce matin : Retraites : Nicolas Sarkozy fait un geste en promettant cinq mois de concertationLe chef de l'État a exclu, hier, lors du sommet social, d'imposer une réforme sur les retraites qui serait votée dès juillet. Un geste en direction des syndicats. Le texte de loi sera dévoilé en septembre. Les syndicats restent méfiants et prévoient de mobiliser le 23 mars pour peser sur les choix du gouvernement. Trop gentil, non, ce roi d'Maubeuge ! C'est du moins ce que voudrait nous faire accroire le quotidien économique... ... [Lire la suite]
mardi 01 décembre

Soyons vigilants !

Dimanche, à l'annonce de la nouvelle des premiers résultats officiels du referendum helvète, j'écrivais que la droite populiste (UDC) et la droite chrétienne (UDF) ont agité le chiffon rouge de l'invasion islamique, et les suisses n'y ont vu que du feu ! Pauvres suisses ! J'ai failli écrire que le conglomérat suisse ]UDC+UDF[ avait son pendant franchouillard dans l'équation ]FN+UMP[, mais je n'ai pas osé, craignant peut-être de n'avoir que trop raison ! Je me suis contenté d'un : Chez nous, les droites se ruent sur le débat... [Lire la suite]