samedi 19 novembre

Ils ont réagi !

Les députés stigmatisés comme "évincés" par l'autorité juive réagissent ! C'est ! Ouf !


 

Posté par brich59 à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 18 novembre

Au diable les confessions !

Après les intégristes musulmans,
après les intégristes catholiques,
voici l'autorité juive qui se mêle de ce qui ne la regarde pas !

Hier, le président du CRIF s'est fendu d'un édito intitulé "Les évincés" où le grand amalgame s'expose bruyamment et où la technique de l'accusation fonctionne à merveille et contre tout bon sens qui voudrait respecter les simples lois de la pensée humaine ordinaire.

Je résume :

Le parti socialiste prépare les prochaines élections législatives.
Distribution des candidatures, en discussion avec Europe Écologie Les Verts - dont l'un des acteurs est réputé "antisioniste".
Pas de place pour tout le monde. D'où les évincés, dont plusieurs personnes de confession juive.
On peut donc parler d'antisémitisme. [maintenant je cite]
[...] plusieurs de ces « évincés » sont garants, dans leur histoire assumée personnelle et familiale, d’une mémoire des persécutions et des luttes communes dont nous ne pouvons accepter qu’elle soit rangée au rayon des vieilles lunes à honorer du bout des lèvres. Plusieurs sont, dans cette agglomération parisienne où la représentation politique juive diminue de façon progressive, des ponts avec la tradition socialiste. Cette tradition historique doit être préservée sans céder aux sirènes de la détestation d’Israël dont malheureusement les Verts ont absurdement fait un de leurs étendards. Les choix effectués par le PS seront perçus par la communauté juive comme allant dans le même sens.

On admirera la rhétorique.
Le Président dit que certains parlent d'antisémitisme, ce qu'il se gardera de faire, précise-t-il. Sauf que, ce disant, il dit que l'antisémistisme y est bien (il fait porter la responsabilité de ce dire à d'autres, qu'il ne nomme pas).
Ensuite, après avoir accusé un homme politique d'antisionisme puis embrayant juste après sur l'antisémistisme qui n'y serait pas, il affirme simplement bien que de façon quelque peu tordu qu'antisionisme et antisémistisme vont de paire.

Décidément, la "communauté juive" s'auto-ségrégationne, comme à l'habitude, sous l'étendard des malheurs de l'histoire contemporaine, étentard qui oblitère voire justifie trop facilement les malheurs que l'État d'Israël inflige au peuple palestinien depuis trop longtemps.

Dieu merci (pardon Seigneur !), ce type de diatribe n'est pas le fait de toutes les personnes de confession juive. J'en connais même qui sont farouchement opposées à la politique d'Israël notamment à l'encontre du peuple palestinien.

Quand les sentiments religieux déserteront enfin la discussion politique démocratique, le monde aura gagner en sagesse et en paix.



Posté par brich59 à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 12 avril

Entourloupe à Amsterdam

2010_04_10_11h33m03__cTrois jours à Amsterdam. Promenade tranquille dans les rues et le long des canaux de la ville de Baruch Spinoza. Baruch, c'est-à-dire "béni", béni des élèves des classes de philosophie qui ont tant de mal à entrer dans son texte si dense...

Ce qui est sympa, entre autres merveilles, c'est qu'Amsterdam fourmillent de musées. Tiens ! As-tu essayé la nocturne du Musée Van Gogh, assidu lecteur, le vendredi soir ? Ce vendredi, admirant à l'aise les tableaux dans les étages, nous étions bercés dans le flot des scintillements charnus de trois xylophones installés au rez-de-chaussée. Magique !

Samedi, j'ai abandonné le groupe familial pour visiter le Bijbels Museum, le long de l'Herengracht. Le livre avec un l minuscule - son histoire, son édition - me passionne et la perspective d'un regroupement de témoignages autour de la Bible - le livre avec un L majuscule - dans la capitale hollandaise où l'imprimerie alla bon train dès le XVème siècle me remplissait d'espoir...

Le diable m'avait trompé ! De l'imprimerie hollandaise de la renaissance je ne vis rien, ou presque : la Bible Moerentorf (Anvers 1599) et un 2010_04_10_11h31m48__cmissel romain de 1620 d'Anvers également.

Par contre, si j'en avais eu désir et besoin, j'eusse été comblé de contempler irrésistible histoire du peuple juif, du Tabernacle à la Palestine, de la fuite d'Égypte à l'impérialisme.

Tout était là.
Tous les symboles forts.

La Bible comme prétexte du sionisme le plus affirmé, du colonialisme le plus revendiqué.

2010_04_10_11h28m58_ac2

2010_04_10_11h28m58_bc

2010_04_10_11h36m28__c

 

Devant l'une des vitrines,

j'ai pris conscience d'une continuité

entre les Croisades médiévales et

le colonialisme israélien.

Il me semblait toucher du doigt

la raison souterraine

qui empêche les peuples chrétiens

de vraiment dénoncer le génocide palestinien...


mercredi 28 janvier

Le religieux, le militaire et le poète

Trouvé en nombre, au moment de l'acharnement militaire sur Gaza et dans un lieu de rassemblement religieux français (communauté israélite de Strasbourg), à côté d'informations religieuses, ce tract (info lue sur le site Libertés & Internets) :

tsahal_recrute_1

Le contenu informationnel de ce tract est depuis novembre sur quelques sites israélites voire sionistes, comme Connec'Sion, le site des "Informaticiens Juifs de France" ou le blog de Gad.

Pourquoi donc faut-il toujours et toujours que
la religion instituée et la violence armée se mêlent ?

Depuis les Croisades, on sait que la religion fait le lit de la violence économique. Ou qu'elle en est la justification avancée.
Depuis l'Inquisition, depuis la révocation de l'Édit de Nantes, on sait que la religion fait le lit de la violence politique. Ou qu'elle en est la justification avancée.
Depuis la création de l'État d'Israël, on sait que la religion fait le lit du nationalisme. Ou qu'elle en est la justification avancée (cf. mes notes du 17 juin 2008 et du 31 août 2008).
Depuis le 11 septembre 2001, on sait que la religion fait le lit du terrorisme. Ou qu'elle en est la justification avancée.
Combien de victimes ? Combien de sacrifices ? Combien de martyres ? Que de haine produite par la haine !

Comme si le religieux menait fatalement à la haine. Ou en était la nécessaire justification avancée. Comme si le mécanisme du racisme (stigmatisation haineuse de l'autre) était de la même trempe que celui du religieux... Consubstantialité des haines. Et ce n'est pas le pape Benoît qui m'expliquera que j'ai tort de penser cela, lui qui vient, semble-t-il, de réhabiliter le négationnisme le plus absurde à l'endroit de la Shoah.

On dirait d'ailleurs que cet amalgame de la haine est propre aux monothéismes. Les grecs d'il y a vingt à trente siècles, dans leur grande sagesse, non seulement croyaient en plusieurs dieux, mais accueillaient à loisir les dieux des autres peuples, les dieux des immigrés nouvellement arrivés, les intégrant sans complexe à leur Panthéon. Et puis, quand ils faisaient la guerre, ils ne se cachaient pas derrière de fallacieux et spirituels prétextes ! Il n'y avait que le poète l'aède pour nous chanter que la guerre était causée par une histoire d'amour...



Posté par brich59 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 22 septembre

Réponse à Bérénice

Chère Bérénice,

ce que vous dites [cf. en fin de message] est partiellement mais proprement inacceptable !

Tout d'abord la nuance entre secte et religion peut être effectivement ce que vous dites. Sauf que c'est éventuellement (c'est-à-dire quand on refuse de se cantonner à des simplifications qui dénaturent la problématique) plus complexe que cela ! Je vous renvoie au début de l'article "Secte" de fr.wikipedia. Vous y verrez qu'en peu de lignes on peut jouer la nuance, la vraie.

Ensuite, que la scientologie n'ait pas le monopole du prosélytisme, c'est là aussi d'accord : les trois religions qui, hélas, gouvernent le monde ont ceci aussi en commun. C'est bien le problème, d'ailleurs, autorisant toutes ces guerres dites de religion qui balafrent l'humanité depuis des siècles, et parfois de façon cachée, par exemple sous le voile de  la lutte contre le terrorisme - ce dernier étant déjà du prosélytisme armé. Mais là aussi il faut se méfier des amalgames trop commodes : la religion juive, la religion chrétienne, la religion islamique ont chacune leur façon d'exercer le prosélytisme ; tout se joue en fait sur trois tableaux (les mixages étant bien sûr de rigueur : ce sont les dosages qui permettront de caractériser chaque religion à chaque époque), à savoir le militaire, l'économique, le psychologique, chacun usant de son "argument" favori (le sang, la faim, la crédulité)...

Vient ensuite la cupidité. Là vous commencez à généraliser vraiment abusivement. Là encore il conviendrait de nuancer le propos, en posant les questions qui permettraient de distinguer... Même moi qui suis un parfait mécréant, je ne vois pas vraiment de rapport entre le fameux denier du culte des paroisses catholiques et le système de spoliation mis en place par quelques sectes bien connues !

Concernant les "livres sacrés", je crois que vous déraisonnez complètement. Vous qui êtes abonnée à Biblio-fr, vous devez savoir ce qu'est la critique philologique, qui permet, considérant les livres sacrés comme des livres précisément, c'est-à-dire comme des productions humaines, d'en relativiser la portée "magique" - qu'on faisait gober aux paysans de l'Europe catholique jusqu'au XIXème siècle inclus (la Bible comme support d'apprentissage de la lecture, par exemple, ça ne vous dit rien ?). Nous n'en sommes, Dieu merci comme dirait l'autre, plus là ! Même si des relents nauséabonds de bondieuserie polluent l'air politique ces temps-ci... Les professionnels de l'information - documentation et des bibliothèques ne seraient-ils pas là justement, entre autres, pour empêcher que ces relents n'embrouillassent les consciences ? Voilà une bonne question ! En tout cas, ce n'est pas en faisant vos amalgames que les consciences européennes se débarrasseront des fantômes de la superstition que la crédulité nécessaire à toute croyance religieuse (bon d'accord, là je dérape un peu, je vais finir excommunié ! On pourrait dire ça de façon plus conciliante pour les autorités religieuses et les croyants) aide à faire apparaître !
Pourquoi ne pas en revenir, tout simplement, à cette pensée du philosophe allemand qui vécut aussi à Paris puis surtout à Londres dans la seconde moitié du XIXème siècle, vous aurez reconnu Karl Marx, qui écrivit, avec son copain Engels, Zur Kritik der Hegelschen Rechtsphilosophie (= Critique de “La philosophie du droit” de Hegel) où l'on peut lire que la religion est destinée à endormir et à mystifier les foules (le fameux opium du peuple). Kant avait posé des jalons (si on pousse la réflexion comme il conviendrait de le faire). Feuerbach tient à peu près le même langage. Nietzsche, Freud et tant d'autres ne diront pas autre chose...
Les professionnels du livre d'aujourd'hui ne pourraient-ils valoriser, à côté des livres dits sacrés - qui, qu'on les considèrent comme effectivement sacrés ou pas, font partie du patrimoine mondial -, ne pourraient-ils valoriser cette littérature critique qui permettra aux gens de réfléchir à ces question-là ? Les bibliothèques n'ont-elles pas un rôle énorme à jouer en terme d'autoformation (c'est-à-dire de formation de soi par soi, grâce à des outils librement choisis) de ceux qui les fréquentent ? Les bibliothèques ne sont-elles pas de magnifiques boîtes à outils pour l'autoformation, c'est-à-dire in fine pour la liberté politique, liberté d'apprendre, liberté de penser ? De la stature politique des politiques d'acquisition et de valorisation des collections...


Moderateur BIBLIO-FR a écrit :
> De : Berenice BARANGER <BBARANGER@agglo-valdefrance.fr>
> Date : Thu, 11 Sep 2008 12:25:54 +0200
> Objet : RE: Re : église de scientologie (5 messages)
>
>
> Bonjour.
> J'aimerais juste rappeler qu'une secte n'est qu'une religion qui n'est pas
> encore devenue majoritaire ni donc respectable, et que la scientologie n'a
> le monopole ni du prosélytisme ni de la cupidité. N'avons-nous pas en rayon
> Bible, Coran et autres livres sacrés, vérités pour les uns, poison pour les
> autres ? Pourquoi ne pas cesser d'être politiquement corrects et bien
> pensants ? N'est-ce pas l'un des facteurs qui nous coupent du public ?
> E I
> B Baranger, Sarcelles.


Posté par brich59 à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 16 septembre

Religion pour religion !

Décidément, les temps s'annoncent mauvais ! Et les vents contraires !

  1. Les journalistes de la télévision publique - celle que j'ai tendance à choisir quand je mets la lucarne en vibration - nous disent que le Pape est allé dans la grotte où la Vierge Marie, vous savez la mère toujours vierge, est apparue à la tiote Bernie. Ils auraient pu dire "serait apparue". Ils ont dits "est apparue". Le miracle est un fait avéré par les idéologues de la télévision de l'État sarkozyste : saint Carolis priez pour nous !

  2. La sainte patronne des patrons français se plaint que "d'une certaine façon, la France est la patrie de la nostalgie du communisme" ! Sainte Marie George Buffet, priez pour elle !

Moi qui suis baptisé, mécréant et amateur de belles églises (histoire, patrimoine, architecture, sculpture et acoustique), je ne sais plus à quel saint me vouer !
Peut-être Johann Sebastian Bach... peut-être Josquin des Prés...
Priez pour moi, pauvre pécheur, etc.


Posté par brich59 à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 13 mars

Dieu ! Sors de là !

Reçu en fin d'après-midi dans ma boîte aux lettres professionnelle un mail du plus pur prosélytisme judéo-chrétien. C'est un certain Luc qui me l'envoie depuis une adresse domiciliée chez http://www.notredieu- france.com = http://www.notredieu.fr/. La première adresse me laisse penser qu'on a là un machin international qui veut faire du buz. Une mafia de bénitier quoi ! Le message reprend in extenso la page d'accueil desdits sites et ça commence par une terrible et double interrogation : "Dieu, est-il mort? Où est-il?"... En tout cas, personne à part Dieu sur ces pages. Comme si on avait affaire à une secte occulte...

L'une des pages du site renvoie sur http://www.absolutetruth.net,  où apparaît la signature d'un certain Daniel W. Jarvis (?) et où se chante la théorie créationniste selon laquelle le monde n'a pas évolué depuis que Dieu l'a inventé... Je trouve qu'il est très fort le Luc de notredieu.com : envoyer ça à un salarié d'une université française de sciences et techniques !

Quand Dieu ou ses suppôts utilisent les techniques avancées du marketing, je me dis que tout va mal. Ou bien que Dieu n'y est pas vraiment. Moi qui, bien que mécréant, ai un certain respect pour le divin (la faute à JS Bach, à Josquin Des Prés et aux autres !), je vais devoir mettre Luc et son NotreDieu au rayon des mots discriminants, avec viagra, enlarge ou UMP ! En tous cas, je déclare son mail non désiré et intrusif à signal-spam.fr !

Je me demande si le chanoine d'honneur de la basilique Saint-Jean de Latran de Rome est au courant de tout ça !


Posté par brich59 à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 10 décembre

Avis à tous les gens de foi

Ma culture - c'est-à-dire la mare dans laquelle j'ai pataugé malgré moi quand j'étais petit - étant ce qu'elle est, à savoir judéo-chrétienne, j'affiche cet avis à la population des croyants de ce monde-là, et surtout à celles et ceux qui prennent trop facilement les armes pour affirmer leur foi :

le Décalogue (en hébreu: עשרת הדיברות) ordonne
de ne pas tuer,
de ne pas assassiner
l'autre.

Tout meurtre guidé par la foi est la preuve d'un aveuglement de la raison croyante.

Quand le meurtrier est un État, l'aveuglement est encore plus criant.


Posté par brich59 à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 27 août

intégrismes et sociétés

En Malaisie, "un journal fermé pour avoir publié une caricature de Jésus", dit NOUVELOBS.COM [25.08.2007 à 18:25]. Le quotidien Makkal Osai est contraint de cesser de paraître pendant un mois, pour un dessin de Jésus en train de fumer... Décidément, c'est deux poids deux mesures ! Quand ce sont les islamistes qui réagissent à d'imbéciles caricatures, le monde de la démocratie s'enflamme en chœur, mais quand ce sont des intégristes chrétiens, la réaction passe quasi inaperçue !

C'est comme l'autre après-midi en plein centre du quartier piétonnier de Lille où des prêchi-prêcha de je ne sais quelle secte chrétienne intégriste distribuaient des documents et invitaient les passants à la discussion. Personne ne réagissait. Tout juste les passants évitaient-ils de se trouver en face des messieurs bien habillés qui faisaient la propagande religieuse. Je ne vous dis pas le tollé qu'eût provoqué la même scène mais avec des intégristes islamistes !


Posté par brich59 à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,