mardi 24 mai

Réunir des mondes...

J'ai lu hier l'édito de Valérie Toranian d'hier (23 mai) et constate que, décidément, cette éditorialiste n'en rate pas une quand il faut contrer le vent nouveau ! Ceci m'incite à relancer ma "Chronique de la révolte tranquille"...

Ce 23 mai, c'est Pap Ndiaye - le tout nouveau ministre de l'Éducation Nationale -  qui en prend pour son grade. La compagne de Franz-Olivier Giesbert, qui fit ses armes au magazine Elle (piges à partir de 1989, directrice de la rubrique beauté de 1994 à 1998, rédactrice en chef de 1998 à 2002 puis directrice de la rédaction de 2002 à 2014, date à laquelle elle devient directrice de la Revue des Deux Mondes) semble animée d'une espèce de hargne irrépressible contre tout ce qui pourrait perturber sa zone de confort idéologique.

Certes, on savait ce périodique conservateur - sous couvert d'un humanisme revendiqué à ses débuts. Le premier numéro de la Revue des Deux Mondes, recueil de la politique, de l’administration et des mœurs (juillet 1829) portait un avertissement solennel : "L’esprit de parti est une folie de beaucoup d’hommes au profit de quelques-uns" (citation d’Alexander Pope). Force est de constater qu'aujourd'hui cependant, 193 années après, la revue semble bien rouler pour quelques partis politiques. Ceux de la droite, sans qu'on arrive à savoir s'il s'agit de la droite dite républicaine ou de l'extrême-droite. On parlera de droite extrême, par commodité.

Et pourtant, aujourd'hui encore la revue prétend avoir le souci "d’incarner l’esprit humaniste de ses débuts, à distance des adhésions idéologiques dont les bilans désastreux parlent pour eux-mêmes" (https://www.revuedesdeuxmondes.fr/qui-sommes-nous/). Il y a quand même des adhésions qui collent à la peau, qui sont tellement intégrées au système intellectuel qu'elles ne s'aperçoivent même plus qu'elles ne sont qu'adhésion idéologique bien marquée.
Dans son projet, cette revue voulait constituer un pont intellectuel entre les deux rives de l'Atlantique (Tocqueville n'est pas loin). Mais soyons précis : s'il y a pont aujourd'hui, c'est peut-être entre les deux rives, mais plus précisément entre le parti des Républicains américains (ce cher Trump dont la Marine briguait la poignée de mains) et les partis de la droite extrême anti-droits-de-lhommistes de notre beau pays des Droits de l'Homme, non ?



lundi 06 mai

Kiosque...

Les Unes du jour et de la semaine...


Posté par brich59 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 01 mai

pichenette du dimanche...

charlie

Charlie & CHARB sont excellents, non ?


lundi 24 octobre

Cherchez l'erreur !

lefigaro-coverliberation-cover

 

lhumanite-cover

 leparisien-cover

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par brich59 à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 20 octobre

Gagné !

Ça y est !

Le prince Jean et son roi d'Maubeuge de père ont gagné, et 3toute la cour royale avec : les "héritiers" (on a même des nouvelles de l'autre prince, le prince Pierre!) font la trois du journal Le Monde livraison daté du 21 octobre !!!!

Le Monde ne tourne plus rond !

Quand la presse étrangère se moque de nos histoires de népotisme avancé, le quotidien national internationalement le plus en vue en fait ses choux gras... Quand bien même la journaliste qui a rédigé l'article (Raphaëlle Bacqué) montre bien le népotisme, notamment comment papounet a tout arrangé pour que fifisse puisse devenir patron de l'EPAD - ce que l'on sait déjà fort bien !-, cette "écriture rapprochée" me débecte au plus haut point... Une façon de faire accepter l'inacceptable.

Le Monde journal pipeul ou fayot ?
Au mieux journal de Cassandre (on a Niko, on aura Jeannot !) ! Mais plutôt que de jouer les Cassandre, la vénérable institution ne pourrait-elle pousser le cri de la révolte devant tant de signes de l'abaissement de l'idée républicaine et démocratique ?
Au lieu de cela, on nous propulse le Jeannot en "animal politique" (cf. Robert Solé, dans son billet p.28). Triste France ! Triste Monde !


Posté par brich59 à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 27 mars

Séries...

799887_959624Dans la série "les rapprochements terribles", je trouve que, franchement, le Canard enchaîné est battu !

Dans la série "poids des mots, choc des photos", c'est Paris-Match qui est battu !

Le Parisien de mardi 25 mars 2009 a une Une à couper au couteau.

Franchement, afficher le bonheur de celle qui a refusé d'être la première dame de France à côté de l'annonce de la fermeture de centres de la Sécu, c'est ... limite !


Posté par brich59 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :