mercredi 24 juin

Les motivations profondes remontent toujours à la surface...

Lu sur le site de La Tribune ce matin : POLITIQUEÉducation : 16.000 postes seront supprimés en 2010Grâce à une réforme de la formation des enseignants, l'éducation nationale supprimera un nombre record de postes. On comprend mieux dès lors pourquoi la droite (ultra)libérale s'attaque régulièrement au "pédagogisme" des professionnels de l'enseignement. Tout n'est donc qu'une histoire de redistribution financière... Et Monsieur Luc Chatel,  diplômé de troisième cycle en marketing qui remplace le roi de la règle... [Lire la suite]

mardi 24 mars

Rhétorique de l'embrouille

Ainsi donc, le roi d'Maubeuge a dit, aujourd'hui, entendre ceux qui ont manifesté jeudi dernier, mais a prétendu également avoir "la responsabilité d'écouter ceux qui ne manifestent pas" ! Et d'évoquer "ceux qui n'ont pas les moyens de faire grève"... On admirera ici, outre le coup de la majorité silencieuse - plutôt éculé mais efficace auprès des esprits paresseux -, l'habileté à : d'une part, diviser la classe de ceux qui ont à se plaindre [d'un côté ceux qui auraient les moyens de perdre une demie journée... [Lire la suite]
mercredi 18 mars

Il a été élu pour quoi ?

« Je n'ai pas été élu pour augmenter les impôts », a déclaré mardi 17 mars Nicolas Sarkozy devant les salariés de l'usine Alstom d'Ornans, ville natale de Gustave Courbet, si je me souviens bien (?). Soit. C'est bien le canon du libéralisme absolu... sauf que, par sa politique de désengagement tous azimuts, l'État sarkozien alourdit de facto les impôts de ceux qui doivent suppléer à la défaillance financière de l'État, je veux parler bien sûr des collectivités territoriales... Cherchez l'erreur ! D'un autre côté, on admirera sans... [Lire la suite]
Posté par brich59 à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 05 mars

Halte aux pratiques mercantiles dans le secteur de l'éducation !

Selon un communiqué du Ministère de l'Éducation nationale, Xavier Darcos s’élève contre les pratiques mercantiles qui, sous prétexte de venir en aide aux élèves, tendent en réalité à accroître les contrastes sociaux et prétendent réserver la réussite scolaire à ceux-là seuls qui ont les moyens de la financer. Aidons Monsieur le ministre et proposons-lui de placer l'éducation hors du marché, mieux : de protéger l'éducation du marché ! Allez Monsieur le ministre, chiche ! Osons ! De plus, je suis sûr que les enseignants... [Lire la suite]
Posté par brich59 à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 16 février

Enseignants aux enchères !

Le collectif des personnels mobilisés de Lille2 et le Collectif de mobilisation étudiante de Lille 2, ont le plaisir de vous inviter à participerce mercredi 18 février 2009, à midi,dans la cour de la Vieille Bourse de Lille (Grand Place),à une vente aux enchères en bonne et due formedes enseignants par les étudiants ! Si vous êtes enseignants, venez habillés de vos blouses blanches, robes noires ou d'une pancarte affichant "Ceci est un enseignant(-chercheur)!" ou "Ceci est un prof!" ou autres. Si vous êtes... [Lire la suite]
mardi 10 février

Merci Nicolas !

Ça fait plusieurs jours que, dans ma BAL électronique, arrive ce type de message : Décidément, le libéralisme mercantile n'hésite pas à aller jusqu'au bout de sa logique perfide ! Quand il reconnaît sa déconfiture, il continue son œuvre. Son chantre absolu avoue la catastrophe ? Faisons-en du fric ! Et c'est d'autant mieux joué que ce qui est en perspective, c'est précisément cette société-casino qui nous a mis dedans. Les "jeux" d'argent mettent à mal notre société, y compris financière ? Qu'à cela ne tienne,... [Lire la suite]
Posté par brich59 à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 26 janvier

Vive la politique !

Entendu ce matin vers 6h15 sur France Inter, un compte-rendu du week-end du chef officiel de l'UMP, anciennement ministre et membre du G7 sarkozien.Visite auprès d'un commerçant qui ouvraient le dimanche et qui, las de payer des amendes (il était effectivement hors la loi ce faisant), finit par respecter la loi. La question qu'on pose au brave poujadeux est à peu près celle-ci : quel est votre manque à gagner quand vous respecter la loi ?Conclusion, sûrement  "pragmatique" : il faut changer la loi pour que ce... [Lire la suite]
vendredi 23 janvier

L’Appel des appels

« Nous, professionnels du soin, du travail social, de l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, attirons l’attention des pouvoirs publics et de l’opinion sur les conséquences sociales désastreuses des réformes hâtivement mises en place ces derniers temps. À l’Université, à l’école, dans les services de soins et de travail social, dans les milieux de la justice, de l’information et de la culture, la souffrance sociale ne cesse de s’accroître. Elle compromet nos métiers et nos missions. Au nom d’une idéologie de... [Lire la suite]
mardi 21 octobre

Je n'ai rien dit...

Braves afpaïens ! Ils se plaignent aujourd'hui de perdre le monopole que leur octroie, que leur octroyait de fait leur coiffe "ministère du travail". Mais la nuit du 4 août est arrivée, pour eux aussi. Je ne remets pas en cause l'utilité sociale d'une institution comme l'AFPA. Loin de moi cette pensée,  même si cette institution a contribué massivement bien que  malgré elle (à l'insu de son plein gré, dirait l'autre!) a valider l'idée que la formation continue se comprenait exclusivement dans l'objectif de... [Lire la suite]
Posté par brich59 à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 24 septembre

les oxymores sont de retour !

Mais ont-ils jamais disparus ? En tous cas, ça va fort ces temps-ci : les oxymores sont cachés, mais on les voit très bien si on creuse un peu. Titre des Échos.fr de ce 24 septembre 2008 : Crise : Sarkozy appelle à punir les responsables du «désastre» · Le chef de l'Etat demande la tenue d'un sommet du G8 élargi d'ici à la fin de l'année et insiste pour « reconstruire un capitalisme régulé » · Punir les responsables du désastre ! La belle affaire ! De l'auto-flagellation publique du libéralisme ! On se marre :... [Lire la suite]