lundi 11 janvier

Lexique des thésaurus documentaires

hudon2009En 2009, sortait enfin le Guide pratique pour l'élaboration d'un thésaurus documentaire de Michèle Hudon (avec la collaboration de Danièle Dégez et Dominique Ménillet, auteures du Thésauroglossaire des langages documentaires dont je vous ai déjà parlé). Ce guide venait après Le thésaurus : Conception, élaboration, gestion (Montréal : ASTED), excellent ouvrage que Michèle Hudon avait publié une quinzaine d'années auparavant mais qu'un lecteur de mon centre de documentation m'avait piqué au début des années 2000 alors qu'il était épuisé. J'en avais heureusement élaboré un abstract sur la base du document lui-même avant qu'on me le subtilise.

La version 2009 propose un glossaire aux pages 259 à 263, glossaire traité sous chm et que voici. Là encore, j'espère que l'auteure ne me fera pas procès mais verra dans cette mise sur la place publique en bien commun la marque appuyée d'une reconnaissance très respectueuse...


 

Posté par brich59 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 04 janvier

Thésauroglossaire des langages documentaires

Le Thésauroglossaire des langages documentaires : un outil de contrôle sémantique de Danièle Dégez et Dominique Ménillet a été publié en 2001 par les éditions de l'ADBS (collection Sciences de l’information, série Recherches et documents [ISSN 1159-7666]).

thésauroglossaireCe "thésauroglossaire", nous dit l'éditeur (4ème decouverture), est un outil terminologique relatif au domaine de l'analyse, de l'indexation et des langages documentaires. Il propose un "glossaire", liste alphabétique de définitions des termes appartenant au domaine étudié, qui proviennent de l'univers des thésaurus comme de celui des classifications ; et un "thésaurus" qui replace tous ces termes dans leur environnement sémantique et met en évidence les relations qu'ils entretiennent entre eux. De nombreux exemples de langages documentaires illustrent ce thésauroglossaire conçu par Danièle Dégez et Dominique Ménillet, où l'on trouvera en outre un lexique français-anglais et anglais-français.

CaptureCinq ans plus tard, je proposais très confidentiellement à mes étudiant une version électronique (format chm) du lexique proposé par Danièle Degez et Dominique Ménillet. Ce faisant, j'invitais les étudiants à lire l'ouvrage publié par l'ADBS. Mon travail ne faisait en effet qu'ajouter un mode de présentation du lexique des langages documentaires qui ne se substituait à aucun des modes de présentation présents dans l'ouvrage.

Dix ans plus tard, en ce début 2016, j'annule la confidentialité de mon travail - que je mets à la disposition de la communauté des étudiant(e)s et des professionnel(le)s de l'information intéressé(e)s par la porblématique si riche du langage. J'espère que les auteures et l'éditeur de l'ouvrage n'y verront qu'un hommage très respectueux.

C'est ici.


 

Posté par brich59 à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 10 octobre

Le thésauro-annuaire, édition automne 2014

thesAnn

 Ça y est ! J'ai retouché et mis à jour le Thésauro-annuaire.185 thésaurus y sont référencés, tant bien que mal, sur une grande variété de thématiques ici pointées grâce à Eurovoc (MicroThésaurus et descripteurs).

Le problème majeur est l'instabilité des adresses réticulaires... Il faut faire avec.

Aux analystes documentaires de jouer !


mercredi 02 avril

Pricing ! pricing !

Une collègue de l'ADBS utilisant le terme pricing dans l'une de nos discussions (en français), répond à ma remarque - qui pourrait paraître franchouillarde - en se plaignant que le mot pricing est en voie de passer dans l’usage courant au même titre que ses petits frères de suffixe tel que mailing ou sponsoring (et quelques autres que la décence m’empêche d’écrire ici ). Je lui réponds.


Pricing ! pricing ! Moi, je suis convaincu qu'il n'y a pas de fatalité et que l'état du langage partagé est le fait de ceux qui partagent. RIEN ne nous oblige à entrer dans ce jeu où l'irrespect de la langue native se conjugue trop souvent avec une tendance certaine au verbiage improductif voire à la logorrhée qui tournoie sur elle-même. On a dit LE mot english et c'est autosuffisant !

De mon côté, je respecte l'évolution "naturelle" du langage ; j'ai dans ma panoplie lexicale des mots comme twist, rock'n'roll, etc. Mais je juge discriminatoire l'attitude langagière qui consiste à utiliser un lexique qui n'a rien de plus universel que celui que nous partageons de par notre naissance et notre culture et qui n'apporte rien de plus que ce que l'on peut déjà dire dans la langue de notre naissance et de notre éducation.

Donc je récuse pricing et dirai plutôt tarification - sachant que ces deux termes n'ont pas exactement le même sens.

Et c'est bien ça le problème, le premier problème de fond ! Chaque langue construit le réel. Depuis l'Académie de Platon jusqu'au Centre de recherches philologiques lillois où j'ai eu la chance de rencontrer feu Jean Bollack et Heinz Wismann (lisez donc son dernier ouvrage : Penser entre les langues), on sait que le réel est construit (comme disait ce bon vieux Hegel), et qu'il est construit par le langage. Pour revenir à nos platebandes documentologiques, il suffira de regarder le fonctionnement du multilinguisme dans les langages documentaires pour se rendre à l'évidence : chaque langue naturelle construit sa propre réalité, ses propres objets-référents, jusqu'aux relations entre ces derniers... Bref, à lire et entendre ce "jargonage globisant", j'ai le sentiment de communiquer avec des étrangers - ce qui, pour l'handicapé linguistique que je suis, est relativement excluant voire traumatisant. À subir ce lexique exogène, j'ai le sentiment d'avoir été chassé de mon propre paysage ou déplacé de force dans un autre.

Le deuxième problème de fond est que ce langage - que vous utilisez tou(te)s - n'est même pas linguistiquement établi. C'est un globish mal assuré dans son fondement intellectuel, que même nombre d'anglophones vouent aux gémonies. C'est juste un langage pour le fonctionnement économique de surface et pour la galerie managériale, commerciale et médiatique opportuniste qui s'en régale. On prend des mots (pricing, customizer, etc.), des mots pour dire des choses ou des concepts qui ont déjà leur signifiant francophone (tarification, personnaliser, etc.), des mots que l'on insère dans un fonctionnement syntaxique français (enfin, quand on utilise les règles de la syntaxe !)... Ça me fait penser à mes vieux copains maghrébins qui vivent en France depuis leurs études en France (années 70) et qui, quand ils dialoguent entre maghrébins, parlent arabe avec de temps en temps un mot français qui jaillit, venant perturber le flux homogène de la langue arabe. Vous dites pricing comme mes copains emploient ici ou là un mot français - c'est-à-dire un mot du langage de leur ex-colonisateur... No comment !

On peut rire de mon acharnement à refuser ce globish qui n'est même pas un langage à lui seul (le langage n'est pas que lexique ; lisez Wismann je vous dis !). Je ne cherche pas à me poser en vieux chnoc conservateur arcbouté sur une époque révolue où l'on se serait attaché à respecter sa propre langue, la langue de ses parents, celle qu'on avait appris en naissant et en grandissant. Je sais bien qu'une langue dite "naturelle" évolue d'elle-même - c'est d'ailleurs ce qui la distingue d'une langue artificielle. Par ailleurs, comme tout le monde à l'ADBS, j'ai pris ma part d'invention technique et/ou méthodologique ; comme tout le monde à l'ADBS, je manipule des trucs et des machins qui nous viennent d'outre-atlantique ou pas mais qui causent globish. Pour autant, je ne me suis jamais senti obligé de laisser au vestiaire ma langue native, la langue qui m'identifie, c'est-à-dire qui m'authentifie.


Posté par brich59 à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 18 avril

L'entonnoir des langages

L’entonnoir des langages

Un schéma pour mes étudiants et stagiaires


 

Posté par brich59 à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 11 janvier

Un nouveau groupe sectoriel à l'ADBS !

ADBSImaginé en 2012 par deux mordus des langages documentaires et autres taxonomies et métadonnées,  le secteur "Taxonomies & Métadonnées" est né dans le sillage de la campagne d'adhésions ADBS 2013. Il va se mettre en place progressivement courant 2013 et vous pouvez prendre contact dès maintenant avec ses co-animateurs, Sylvie Dalbin et Bruno Richardot (liens sur la page du secteur). Une liste de diffusion est d'ores et déjà mise en place.


Ébauche du programme 2013 :

  • Participation au Secteur Recherche - vendredi 01/02/2013
  • Se connaître : enquête interne au secteur T&M (à venir)
  • Définir des axes d'action - travail en ligne
  • Participation au "Référentiel Métiers et compétences"


À ce jour plus de cinquante adhérent(e)s sont déjà inscrit(e)s. Pourquoi pas vous !


Posté par brich59 à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 14 avril

Un lexique bibliothéconomique multilingue

lexiqueBPIC'est ici

et ça a visiblement été possible

notamment grâce à des "stagiaires".

MERCI LES STAGIAIRES !


Posté par brich59 à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 31 octobre

Une ontologie pour la biodiversité

Je viens de découvrir ça :
__________________________

Projet ecoOnto

View more presentations from Natural Solutions.
Voir aussi http://r21854.ovh.net/
__________________________

Intéressant, non ?


Posté par brich59 à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 24 septembre

Full text OR thesaurus

Un visiteur de BRICH59 m'adresse le présent message :

Full text OU thésaurus (vocabulaire dirigé) ?

Si nous nous trouvons devant le choix d'un logiciel de gestion documentaire (monographies certes, mais aussi fichiers MS Office (word, xls, ppt...) et surtout PDF, quel peut-être le choix le plus judicieux aujourd'hui : un logiciel qui ne permet que la recherche full text ou un logiciel qui se base exclusivement sur le recours à un thésaurus élaboré dans les règles de l'art (termes génériques, termes spécifiques, synonymes et faux-synonymes, etc.) ? J'aimerais avoir l'avis d'un professionnel. Je sais toutefois que dans le second cas, une recherche full text est possible sur une base SQL... Je prends un exemple : [formation continue, formation continuée, formation permanente, éducation permanente, formation professionnelle permanente] - Je m'imagine déjà ce que peut donner une recherche full text dans ce cas de recherche par un utilisateur d'un Centre de documentation... Merci de votre réponse.
                                                                                                     signé PvW

Que dire, sinon répéter à l'envi les avantages comparés de l'un et l'autre modes de recherche et comprendre qu'ils sont, à bien des égards, très complémentaires ?

Le questionnement qui nous est soumis ici appelle nombre de questions. Par exemple celles des nécessaires distinctions :

  • entre langage dit naturel et langage contrôlé,
  • entre analyse documentaire et indexation informatique,
  • entre langage d'indexation documentaire et langage d'interrogation,
  • entre ergonomie du traitement de l'information et ergonomie de la recherche d'information,
  • entre mot-clé et descripteur,
  • entre "plain text" et "full text"
  • etc.

Le questionnement qui nous est soumis met en branle toutes ces questions-là et d'autres encore en forme de dichotomie. Mais aussi des questions plus concrètes, du style : quand on dit recherche full text , y a-t-il ou non possibilité de composer des équations de recherche complexes (avec opérateurs booléens, de proximité, etc.).

Autant dire que, pour aider PvW, il conviendra de connaître plus précisément le contexte concret de sa question.


jeudi 10 septembre

SKOS et ISO DIS 25964 (thésaurus)

Sylvie Dalbin nous informe de l'évolution des travaux sur la normalisation des thésaurus. C'est sur son blog Descripteurs.

On y apprend notamment que le DIS (Draft int. standard) sur les thésaurus a été présenté le 15 août dernier. L’identifiant et le titre de la (future) norme sont ISO DIS 25964-1  - Information and documentation - Thesauri and interoperability with other vocabularies - Part 1: Thesauri for information retrieval. Ce qui, dans la langue de Paul Otlet, donne Information et documentation - Thésaurus et interopérabilité avec d'autres vocabulaires - Partie 1: Thésaurus pour la recherche documentaire.

À suivre (et merci à Sylvie de nous permettre de suivre) ...


Posté par brich59 à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,