jeudi 03 décembre

8. Recherche d'infodoc sur Internet

Recherche d'infodoc sur Internet,
cela signifie recherche sur Internet d'information et/ou de documentation.

  • Petit module dans le cadre de la formation B2i/C2i mise en place à l'Université de Lille1 depuis quelques années. Ledit module planche sur le D4 du B2i = B2 du C2i... Pour accéder à la présentation, il faudra entrer le mot de passe convenu, puis choisir le mode "lecture seule" et faire F5 pour passer en mode diaporama. C'est simple ! Non ?
    Au fait, il s'agit d'un fichier réalisé avec PowerPoint de Microsoft (eh oui, personne n'est parfait !), qui donc nécessite au minimum la visionneuse Microsoft gratuite pour être au mieux de sa forme... Pour les récalcitrants, il y a une version dégradée en pdf.
    Tout est également sur Moodle (Lille1).

  • Le reste est à venir... ;-)

Voici les Repères (version 2008) que nous proposent gracieusement d'Élisabeth Noël et ses ami(e)s :

           

Si vous préférez la version pdf, c'est ici.

mise à jour : 3 janvier 2010
retour à l'index


Posté par brich59 à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 11 novembre

Ressources pédagogiques

 

Cette page, régulièrement mise à jour, est a priori destinée à mes étudiants de l'Université de Lille3 (UFR IDIST) et à mes stagiaires de la formation continue (CUEEP et ADBS). Concrètement, les documents ne sont accessibles qu'avec un mot de passe (sauf indication contraire). Désolé pour tous les autres : aucune dérogation n'est possible ! En effet, les ressources ne sont accessibles qu'avec l'emploi d'un mot de passe lorsque, tout simplement, elles ont été construites pour être utilisées dans des situations pédagogiques qui ne sont pas celles de l'autoformation. Aucune dérogation à cette règle de bon usage n'est possible. Bien sûr, lorsque l'un(e) de mes ancien(ne)s étudiant(e)s ou stagiaires - je pense ici à Éloïse, Marina, Sylvie... - me demande l'autorisation de retourner vers ces pages, je ne suis que flatté...

Si vous souhaitez bénéficier de cet enseignement, n'hésitez pas à me contacter à mon adresse professionnelle*, et je me ferai un devoir d'étudier rapidement (c'est-à-dire en respectant vos propres échéances) avec vous et avec mes collègues les réponses formation et/ou ingénierie qui satisferont vos besoins de qualification professionnelle ou d'organisation du travail. Ces réponses seront personnalisées et adaptées à vos conditions de travail et à vos facilités d'appentissage...


0. Terminologie


1. Initiation générale aux techniques documentaires


2. Pratique de l'indexation


3. Élaboration de thésaurus


4. Pratique de la condensation


5. Pratique de la synthèse documentaire


6. Création de dossiers documentaires


8. Recherche  d'infodoc  sur  Internet


9. Pratique de la veille stratégique


10. Pratiques sectorielles


11. Approche historienne de la documentation et des techniques documentaires. Éléments


12. Poétique de l'écriture scientifique


Les documents proposés dans ces pages sont de toutes sortes, de tous formats. En plus du mot de passe, différents à chaque fois, leur ouverture nécessite peut-être l'installation d'un "viewer" adapté. En cliquant sur les liens suivants, vous pourrez, le cas échéant, procéder à la manœuvre : viewer PowerPoint2003 ou viewer PowerPoint2007 pour les fichiers en .pps, et Sumatra ou viewer Acrobat pour les fichiers en .pdf.


Enfin,
vous pouvez consulter la page qui présente l'offre de "formation DIF" de mon institution (c'était pour l'année 2006/2007, mais l'offre est potentiellement la même et par principe évolutive...). L'apprentissage des techniques et pratiques documentaires y est assez présent, notamment pour ce que ces techniques et pratiques apportent au fonctionnement de l'entreprise, y compris lorsque des non documentalistes souhaitent se les approprier...


Fiche R.O.M.E  "documentaliste",
capturée le 2 mai 2009 au format pdf :
ROME_32214_DOCUMENTALISTE

Cette rubrique est à jour au 13 janvier 2010
Mais depuis septembre 2016,
je suis un joyeux retraité...


mardi 10 novembre

Fonction documentaire : 1ère approche

logoADBSIL RESTE DES PLACES dans le stage Fonction documentaire : 1ère approche organisé par la délégation Nord de l'ADBS, du 23 au 27 novembre, dans les locaux du C2RP (Centre régional de ressources pédagogiques) à Lille, 50 rue Gustave Delory.

  • Vous venez d'être installé(e) à un poste de documentaliste, mais vous n'avez pas de formation initiale en la matière,

  • Vous occupez un poste de documentaliste sans avoir suivi de formation initiale et vous souhaitez faire le point sur des compétences attendues

  • Votre hiérarchie vient de vous demander de participer à des tâches documentaires, sans que cela constitue le principal de votre poste de travail

  • Vous devez prochainement travailler avec des documentalistes, sur le mode de l'encadrement ou de la collaboration, et ce n'est pas du tout votre qualification

  • etc.

alors ce stage est fait pour vous !

Des professionnel(le)s de l'information/documentation partagerons avec vous leur expérience et leur passion pour le métier qu'ils ou elles exercent depuis longtemps... Grâce à leur témoignage et à leur pédagogie, vous allez pouvoir vous immerger dans le monde foisonnant de la documentation...

Il est encore temps de s'inscrire ! Mais ne tardez plus.

Vous vous posez des questions ?
N'hésitez pas à contacter la délégation régionale de l'ADBS.


Posté par brich59 à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 22 septembre

Diplômer l'innovation

Hier, parcourant la (revue de) presse, je lis :

  • L'innovation a désormais son diplôme
    Le dispositif J'innove en Nord-Pas-de-Calais et l'IAE de Lille ouvrent la première formation "diplômante" destinée aux professionnels de l'innovation.
    La Voix du Nord, 20/09/2009

  • Innovation : les aides publiques très prisées en période de crise

    Sur fond de crise, les deniers publics n'ont jamais été aussi prisés par les entreprises pour assurer le bon financement de leurs projets de R&D. Mais start-up, PME et grands groupes ne partent pas à armes égales dans la chasse aux autres aides françaises et européennes. Petits conseils.
    Les Échos
     21/09/2009

Déjà que je ne sens pas très bien quels peuvent être les termes du référentiel métier de l'innovateur ! Mais alors, si, en plus, ça consiste à aller chercher du financement public, je ne trouve pas cela vraiment nouveau ;-))


Posté par brich59 à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 27 août

Recherche experte sur Internet

adbsLa délégation Nord-Picardie propose une session du stage 511-09 - Recherche experte sur Internet du 14 au 16 septembre prochain à Lille. Il sera animé par Bruno-Bernard Simon (BBS CONSULTANT - Consultant indépendant).

IL RESTE ENCORE QUELQUES PLACES !

Si vous êtes intéressé(e), contactez sans attendre le service formation de l'ADBS ou son correspondant régional.



mardi 21 juillet

Informer sur l'offre de formation

Normes descriptives et lisibilité de l’offre de formation.  Guide de correspondance entre les normes MLO, LHEO et CDM-fr est document élaboré sous le pilotage de la DGEFP par un groupe de travail interministériel. Pourquoi ce guide de correspondance ? Les auteurs s'en expliquent :

Le projet de loi, actuellement discuté au Parlement, sur l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie jette les bases d’une mission d'intérêt général d’information et d’orientation professionnelle ouverte à toute personne quel que soit son âge ou son statut. Il s’agit notamment de permettre à tout citoyen de disposer d’informations sur les dispositifs de formation et leur qualité de celle-ci. Il prévoit ainsi de rendre accessible a l’ensemble des financeurs publics, aux entreprises et aux particuliers la liste des organismes référencés.
Dans  cette  perspective,  il  est  fondamental  que  les  concepteurs,  les  financeurs,  les  bénéficiaires  de  la  formation  puissent  disposer  d’une information  compréhensible,  lisible.  La  multiplication  des  terminologies  et  modalités  de  présentation  de  l’offre  ne  pourrait  que  renforcer  un sentiment d’opacité et nuirait gravement à une communication claire entre les différents acteurs de la formation professionnelle.
Au-delà  des  enjeux  nationaux,  nous  devons  nous  situer  dans  le  contexte  plus  large  de  la  mobilité  en  Europe  et  donner  à  l’ensemble  des citoyens  européens  des  clefs  de  lecture  communes.  L’élaboration  de  ce  guide  répond  à  ces  enjeux  de  partage  d’informations  sur  l’offre  de formation  en  mettant  en  évidence  les  correspondances  entre  deux  langages  particulièrement  développés  en  France  pour  décrire  l’offre  de formation continue (LHEO et CDM-fr), en les situant dans le contexte européen de création à moyen terme d’une norme descriptive.
Il s’adresse particulièrement aux médiateurs, documentalistes, notamment au sein des CARIFS et des services universitaires,   en  charge de moissonner  l’information  et  de  l’exporter  aux  différents  réseaux  professionnels  intervenant  auprès  des  publics.  Plus  largement  le  souci d’harmonisation entre les 2 normes françaises et la future norme européenne MLO répond à plusieurs enjeux:
•  répondre aux interrogations de certains financeurs (conseils régionaux, OPCA et OPACIFS) et prestataires de formation qui craignent d’être contraints à utiliser des standards différents pour toute publication ou réponse à un appel d’offres au niveau national, européen ou international avec un risque de double saisie;
•  faciliter l’accès à l’information du public sur l’offre de formation, quelle que soit sa provenance, grâce à une présentation standardisée et unifiée;
•  influer  sur  les  critères  à  prendre  en  compte  au  niveau  européen  pour  l’élaboration  de  la  norme  MLO  (Metadata  for  Learning Opportunities), afin d’aboutir à des formats d’échange et de description compatibles et interopérables entre les standards français et européens. Les critères communs seront pris en compte par L’AFNOR pour le référencement d’une norme nationale.


samedi 18 juillet

L’identité professionnelle, à l’épreuve ou à l’appui des mutations économiques ?

L’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes
à travers son Institut National de l'Orientation et de l'Insertion Professionnelles
organise un colloque
à Lille les 19 et 20 novembre 2009 :

L’identité professionnelle,
à l’épreuve ou à l’appui des mutations économiques ?

Destinée aux professionnels de l'orientation, de l'insertion et des ressources humaines, cette manifestation réunira des spécialistes internationaux, dans une approche pluridisciplinaire : psychologique, sociologique, économique et  pédagogique...

Toutes les informations (programme, inscription, etc.) sont sur le site de l'INOIP.

Entre autres invités, Marie-Christine VERMELLES, ma collègue Maître de conférences en Sociologie au CUEEP (& CLERSÉ), interviendra sur le thème "Identité professionnelle et construction des savoirs au travail".
Les mutations sociales et économiques génèrent une représentation de l’environnement et du marché du travail marquée, aujourd’hui, par l’incertitude quant à l’issue des stratégies de placement et de positionnement social pour les individus et, corrélativement, par la montée en puissance de structures et d’acteurs censés les soutenir et les accompagner à tous les moments clés de leurs choix, des inflexions ou des ruptures dans leur trajectoire professionnelle. Analysant des actions d’ingénieries de formation menées en entreprise, il s’agira de préciser comment la dynamique de construction des savoirs professionnels au travail s’inscrit dans une approche dialectique entre les dimensions narrative et réflexive - constitutives des identités « en crise » selon C.DUBAR dans son dernier ouvrage- et à en définir quelques déterminants : ressources des acteurs, rapport au pouvoir et prise en compte, par l’encadrement, du travail réel, stratégies des formateurs… Cette approche pourra nourrir un débat concernant les modalités par lesquelles il est possible, aux professionnels de l’accompagnement des projets et de la formation, d’intervenir dans ce processus de construction identitaire, au service notamment de la capitalisation/ reconnaissance de ces savoirs.


Posté par brich59 à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 14 juin

Côté liens, Cath Mum est partageuse

Voilà un blog qui intéressera plus d'un formateur et plus d'un stagiaire de la formation continue ! C'est Cath Mum, le blog tenu par une collègue du CUEEP de Tourcoing. On y trouve toute une série de messages pointant des ressources pédagogiques mobilisables dans la formation des adultes. Les tags sont les suivants : Bureautique, Culture, Divers, Droit et justice, Emploi, Enfants, Enseignants divers, Enseignants français, Enseignants T.I.C., Formation, Français, Français Langue Étrangère, Histoire Géographie, Images, Jeux, Langues, Mathématiques, Nord, photos, Physique, Pratique, sciences et santé, T.I.C divers, Tutoriel Bureautique, Vie Sociale.

CathMumOn y trouve par exemple, pour prendre un message récent (5 juin), le lien vers un document sur FaceBook, qui complètera utilement l'excellent ouvrage d'Éric et Alban. L'auteur en est Valérie Dudart, la publication (pdf) est chez Momi Clic et date de mai 2009. Cath Mum présente ce document ainsi :

guidefacebookCe dossier présente (sans juger) avantages et inconvénients de Facebook avant d’offrir une présentation du réseau social dans son utilisation (de la création du profil à la confidentialité de vos données en passant par la recherche d’amis et la création de listes). Enfin, une revue de Presse très sélective montre les aspects positifs et négatifs. Bien qu’initialement destiné aux enseignants, enfants et adolescents, ce guide Facebook est aussi conçu pour tout internaute souhaitant utiliser ce réseau social en connaissance de cause ou s’informer avec précision sur des para­métrages permettant de préserver sa vie privée.

Puis Cath Mum donne sa source : http://www.epn-ressources.be/guide-facebook-gratuit-et-complet-par-momiclic. qui conduit vers le pdf de Valérie Dudart. Que demander de plus !


mercredi 07 janvier

Accord conclu !

Avant même que de le lire et de l'analyser, je te donne, impatient et pertinent lecteur, le texte de l'Accord national interprofessionnel sur le développement de la formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels adopté par les partenaires sociaux ce mercredi 7 janvier 2009. Monsieur Sarkozy le voulait pour Noël. Il l'a pour l'Épiphanie. Il a dû attendre un peu. C'est sûrement bon pour son éducation ...


Posté par brich59 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 31 octobre

Histoires de brouillages... (encore ?)

Depuis qu'il a été élu Président de la France mais déjà pendant sa campagne électorale, notre roi d'Maubeuge nous embobine à coups de brouillages de frontières mâtinés de pseudo-bon-sens-commun : brouillages sémantiques, brouillages politiciens, brouillages sociaux, brouillages stratégiques, brouillages idéologiques... Que ne brouille-t-il pas au nom du pragmatisme ? Que ne brouille-t-il pas pour se maintenir au pouvoir, pour ne rien perdre de son pouvoir actuel, pour prendre tout le pouvoir. En effet, la prise de pouvoir passe par l'inhibition de la faculté de pensée de l'autre et le brouillage systématique fait partie des modes d'une telle inhibition.

Le goût du pouvoir ? Certes. Mais pas seulement ! En se rasant le matin, avant même d'être candidat à la « fonction suprême », il pensait à cette ultime marche qu'il comptait gravir pour couronner sa carrière politique. En se rasant le matin, maintenant qu'il a gravi cette marche, il pense à la stratégie qu'il faut mettre en œuvre pour toujours mieux enrichir les riches c'est-à-dire appauvrir les pauvres, pour permettre à ses amis de la finances, de l'industrie et des médias, ceux-là même qui l'ont grandement aidé à gravir la marche en question, d'accomplir toujours mieux leur destin de prise de pouvoir économique et politique (l'homme politique comme marionnette active non seulement consentante mais intéressée manipulée par les potentats économiques).

Il est un front où tout le monde (partis politiques, syndicats patronaux et syndicats de salariés, tout le beau monde quoi !) semble d'accord, où personne ne remet en cause ce qui n'est pourtant qu'un postulat idéologique. Je veux parler du statut et du rôle de la formation. Je veux parler de l'instrumentalisation de la formation, de son enfermement dans la politique de l'emploi, de sa réduction à un outil d'ajustement économique, bref de sa soumission ancillaire au service de l'économique. Notre beau pays fut pourtant pionnier il y a bientôt quarante ans, lorsqu'il grava la formation continue dans le marbre de la loi, l'inscrivant comme une obligation nationale. C'était en 1971 (Loi no 71-575 du 16 juillet 1971). La formation professionnelle continue y était organisée dans le cadre de l’éducation permanente - ce qu'on appelle aujourd'hui formation tout au long de la vie. L'objectif qu'on lui assignait alors était de permettre l’adaptation des travailleurs au changement des techniques et des conditions de travail, de favoriser leur promotion sociale par l’accès aux différents niveaux de la culture et de la qualification professionnelle et leur contribution au développement culturel, économique et social. De ces deux objectifs, n'en subsiste qu'un seul : l’adaptation des travailleurs au changement technologique et/ou organisationnel. Exit la promotion sociale des travailleurs, que ce soit par l’accès aux différents niveaux de la culture et de la qualification professionnelle, comme dit le texte de 1971, ou par un autre biais : il y a belle lurette que le fameux « ascenseur social » est en panne ! Quant à la contribution des travailleurs au développement culturel, économique et social, c’est TF1 qui s'en charge ! La formation est devenue un outil de la politique de l’emploi, un outil pour calmer les foules : certes, mon brave, ton boss t’as jeté, mais moi, gentil samaritain, je t’offre un stage, et comme ça tu seras enfin « employable » !
Regardez ce qui vient de se négocier chez Renault Sandouville : des actions de formation sont mises en place pour répondre au chômage partiel. La belle affaire : la mise en formation des salariés privés de travail va résoudre le problème de leur mise au chômage partiel ! On croit rêver. La formation-placebo existe donc ! Chouette ! Au passage, on admirera la réactivité de ce bon gouvernement qui, décidément, s'occupe bien des malheurs des petites gens, comme on dit à l'UMP : discussion le 29 octobre, mise en œuvre des décisions du 29 octobre le 3 novembre ! Au passage, on a pu voir que le plan de formation de l'entreprise n'était pas du tout au point...
Mais, comme dit le DG de l'UNESCO, la formation est une dimension centrale de la vie adulte. Qu'il est doux et réconfortant d'entendre de telles paroles ! Elles ont été proférées ce 29 octobre, pendant que Laurent Wauquiez discutait avec les organisations syndicale set la direction de Renault Sandouville. Un peu plus loin dans son allocution, Koïchiro Matsuura (c'est lui le DG de l'Unesco) affirme que rallonger d'un an la formation peut accroître de 6% le PIB d'un pays. On ne s'en sortira donc jamais. Pour la simple raison que le système économico-politique qui gouverne le monde est globalement appauvrissant et que, du coup, tout geste social ou politique n'est compréhensible que dans l'urgence du traitement des plaies causées par ce système. Écoutez donc Jan Figel, le commissaire européen chargé de l'éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse. Là où, avec les organisations syndicales, Pompidou et Chaban pensaient (mais étaient-ils vraiment sincères ?) promotion sociale, Jan Figel soumet la formation à l'impératif de l'accès à l'emploi : l'initiative « new skills for new jobs » a été lancée afin d'offrir un meilleur accès à l'emploi, affirme-t-il...
Quant à la dimension culturelle et sociale de la formation permanente, la droite libérale ne lui accorde aucun crédit, dans les deux sens du terme : elle relève de la décision individuelle et n'a donc pas à être prise en charge par la collectivité etc. L'affiliation religieuse est d'ordre individuel ; notre chanoine de Latran en fait une affaire d'État. La culture est d'ordre collectif ; l'ami des grands patrons en fait une affaire privée. Mais on oublie aussi de dire qu'elle peut également être subversive ?

M'est idée que l'ensemble de cette stratégie du brouillage - et pas seulement pour ce qui concerne la formation - n'a qu'une seule finalité : camoufler, tant qu'on peut, les failles du système capitaliste actuel. Non, décidément, Marx n'est pas mort ! Il n'est que d'observer avec quel soin l'équipe présidentielle éteint toutes les dissensions que l'on risquerait d'observer au sein de la majorité. C'est dans ses dissensions que l'on tient le début d'une analyse partielle des contradictions internes de notre système politique. Regardez, par exemple, ce qui se dit à l'UMP au sujet de la décision présidentielle de mettre en place nombre d'emplois aidés : il ne s'agit pas seulement d'une opposition entre un libéralisme soi-disant social et une droite dure. Il s'agit bien d'une seule et même droite française dont le roi d'Maubeuge soi-même, grand chef de cette faction politique, disait que la caricature - c'est-à-dire l'identité remarquable, ce à quoi on la reconnaît - était d'être injuste et insensible aux inégalités sociales ! Bref, les emplois aidés, ce n'est pas pour sauver la vie des petites gens, comme on dit à l'UMP, c'est d'abord pour pallier les ravages causés par le capitalisme libéralissime triomphant et amoindrir la dégradation de l'image qu'on pourrait avoir de lui.

À suivre donc...