dimanche 28 février

Iran-Japon et retours

Hier j'ai visionné deux films : Nahid et Les délices de Tokyo.

 

nahid

 

Nahid

ou

Comment une femme doit lutter contre le dogme religieux et le machisme institutionnalisé pour vivre libre. La femme iranienne ne naît pas libre, elle le devient, mais à quel prix !

Film poignant dont le tension ne se relâche qu'à une seule occasion (un fou rire féminin).

Côté cinématographique, formidables prises de vie sur les visages en même temps que profonds et mouvants paysages urbains...

 

 

tokyo

 

Les délices de Tokyo

ou

Comment la poésie donne sens à la vie, malgré les contraintes sociales, économiques, ou tout simplement humaines.

Ici aussi le féminin conduit tout. Trois femmes dialoguent : une vieille qui parle aux feuilles des arbres et écoutent les oiseaux, une jeune en quête de liberté et de respect, une troisième enfin dépositaire de la pensée du profit... Au milieu un homme se débat.

La dimension poétique permet de transcender les heures et les heurts des protagonistes. On retrouve dans ce film cette poétique cinématographique japonaise qui permet à l'image de parler sans intermédiaire à notre imagination - que ces temps d'ultralibéralisme mettent à rude épreuve.

 

Deux films à voir absolument.

Posté par brich59 à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 03 février

Que l'Europe des libertés fondamentales se lève !

yahoo

Posté par brich59 à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 20 mars

Angela pour l'Humanité

une-hq_36


L'Humanité a une rédactrice particulière aujourd'hui : Angela Davis ! Pas moins !

Ça me rappelle une chanson de mon enfance, écrite par je ne sais qui et chantée par Hugues Auffray, À propos d'un détail. Ce devait être au milieu des années soixante...

La chute de cette chanson est restée gravée dans ma mémoire et j'ai toujours pensé que cette chute parlait d'Angela Davis, la divine...

???

Je te laisse écouter, fidèle lecteur :


Posté par brich59 à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 24 février

Ste Marie, mère de Dieu, priez pour elles !

Extraordinaire, ce site de l'Union des familles !
Je reçois dans ma boîte aux lettres un message m'invitant à exprimer mon désaccord avec le projet de la droite française de réduire le congé parental de 3 à 1 ans. Fort bien, me dis-je ! Que dois-je faire ? Je clique donc sur le lien que me propose ledit message et tombe sur un site qui prétend se battre pour la reconnaissance des droits des familles. Je creuse à peine pour finir par me rendre compte très vite que, pour les responsables de ce site, l'équation parent => mère = femme est indiscutable, au point de n'être pas même posée comme telle.

www_uniondesfamilles_org_conge_parental_htm

Le pdf cliquable correspondant à cette si belle image est .

Je me demande comment mon copain, jeune père qui vient de passer trois années en congé parental, va vivre ça ! Je crois que je ne vais même pas lui montrer la belle image !


Posté par brich59 à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 28 mars

Art-morphing

J'ai trouvé une vidéo drôlement sympa à http://www.artgallery.lu/digitalart/women_in_art.html,
alors je me permets de vous montrer
ce superbe hommage à l'art pictural
quand il rend hommage au visage féminin...

Les éléments utilisés par Philip Scott Johnson pour réaliser ce Women in Art sont . Vraiment superbe, Non ? C'est dans les interstices qu'on voit se caractériser chaque visage, chaque coup de pinceau...
Et puis, ça nous change de Carla et Cécilia...


Posté par brich59 à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 25 août

infanticides et société

Ce qui choque notre belle société dans ces histoires d'infanticides commis par des mères, c'est sûrement moins le geste, horrible, qui donne la mort ou qui laisse mourir que la mise en cause brutale, violente de l'axiome sacré qui a permis de régler tant et tant d'affaires matrimoniales litigieuses. Je pense bien sûr à la systématicité judiciaire qui fait "confier" (confiance?) l'éducation des enfants à leur mère - depuis que le divorce existe. Et ce quel que soit le caractère de cette mère, quel que soit le caractère du père dénié  en tant que tel. Je pense bien sûr à un triste épisode de ma propre histoire. Mais combien d'autres ... ?

Ainsi dans notre belle et si harmonieuse société, l'instinct femelle serait de l'ordre de l'amour, de l'amour pour ses enfants. L'instinct mâle serait de l'ordre de la violence, de la guerre...

Vieux schémas éculés, imposés par l'idéologie de l'armée de réserve au service du capital : que les femmes travaillent (durement) jusqu'à leur première grossesse et qu'elles s'occupent de leurs enfants ensuite - ainsi leurs maris pourront donner toute leur force dans le travail qu'on leur achète à bas prix ! Tel est le schéma qui a fonctionné de longues décennies dans le bassin minier où j'ai débuté ma carrière professionnelle, par exemple - et où règne le chômage massif depuis que ce schéma ne fonctionne plus, faute d'intérêts capitalistiques locaux...

Vieux schémas bien ancrés qui, par exemple, ne permettent pas de comprendre comment un homme pourrait être doux et aimant avec ses enfants... Tout simplement de comprendre qu'un homme qui veut être doux n'est pas un déviant... Et je ne vous dis pas ce que tout cela explique du refus populaire de l'homosexualité masculine...


Posté par brich59 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,