jeudi 29 mai

Bombes à sous-munitions (BASM)

La conférence de Dublin a réuni 111 pays sur un projet de traité visant à interdire les Bombes à sous-munitions (BASM) dans le monde.

Le terme "armes à sous-munitions" désigne une munition classique conçue pour disperser ou libérer des sous-munitions explosives dont chacune pèse moins de 20 kilos. Les BASM se présentent comme des conteneurs qui s'ouvrent lors de leur largage et répandent jusqu'à plusieurs centaines de mini-bombes sur la zone visée.
Entre 5% et 30% n'explosent pas à l'impact au sol et menacent dès lors les populations des pays "pollués" comme le Laos, la Bosnie, l'Irak, l'Afghanistan ou le Liban. Les civils représentent 85% des victimes d'accidents par mine ou munition explosées et les enfants 23%, selon Handicap International.

Quielques grands pays producteurs de matériel à tuer comme les États-Unis, la Chine, la Russie, l'Inde, le Pakistan et Israël. C'est l'AFP qui le dit [DUBLIN (AFP) - 29/05/2008 05h48]. Mais la noble agence de presse ne dit pas si les représentants de ces grands pays démocratiques avaient vraiment autre chose de plus important à faire...


Posté par brich59 à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,