dimanche 28 février

Iran-Japon et retours

Hier j'ai visionné deux films : Nahid et Les délices de Tokyo.

 

nahid

 

Nahid

ou

Comment une femme doit lutter contre le dogme religieux et le machisme institutionnalisé pour vivre libre. La femme iranienne ne naît pas libre, elle le devient, mais à quel prix !

Film poignant dont le tension ne se relâche qu'à une seule occasion (un fou rire féminin).

Côté cinématographique, formidables prises de vie sur les visages en même temps que profonds et mouvants paysages urbains...

 

 

tokyo

 

Les délices de Tokyo

ou

Comment la poésie donne sens à la vie, malgré les contraintes sociales, économiques, ou tout simplement humaines.

Ici aussi le féminin conduit tout. Trois femmes dialoguent : une vieille qui parle aux feuilles des arbres et écoutent les oiseaux, une jeune en quête de liberté et de respect, une troisième enfin dépositaire de la pensée du profit... Au milieu un homme se débat.

La dimension poétique permet de transcender les heures et les heurts des protagonistes. On retrouve dans ce film cette poétique cinématographique japonaise qui permet à l'image de parler sans intermédiaire à notre imagination - que ces temps d'ultralibéralisme mettent à rude épreuve.

 

Deux films à voir absolument.

Posté par brich59 à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 24 octobre

Film Socialisme (Godard)


Voir aussi Numérama.

Posté par brich59 à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 07 décembre

Fais ce que je dis...


Pas mal, non ?


dimanche 14 février

UGC missionne la police ?

Il y a quelques heure, Rue89 a posté une information pour le moins troublante : pour régler d'éventuelle infraction au règlement intérieur des salles UGC, les autorités de cette société n'hésitent pas à faire intervenir la marée-chaussée dans les salles de projection. Et il semble que ce ne soit pas la première fois...

Ce coup-ci, l'histoire est très édifiante : quelqu'un entre dans la salle avec une cannette de Coca qui n'a pas été acheté dans le complexe UGC...

Si c'est bien cela qui s'est passé, cela signifie que l'autorité policière, financée par les impôts des citoyens, est mobilisée pour garantir l'intérêt commercial très privé d'un commerçant. Il est en effet très clair que, toujours si cela est avéré (mais on compte sur la fiabilité a priori de Rue89 !), que le fait d'entrer dans une salle de cinéma avec une cannette qui n'a pas été achetée dans le complexe cinématographique ne saurait constituer un trouble de l'ordre public...

Étrange, non, cette histoire de forces publiques au service de la puissance commerciale privée ? Surtout après l'apparition de membres de la force publique en très bonne place sur une liste du parti du Président pour les régionales...

Vous avez dit collusion d'intérêts ?


lundi 02 juin

Appel à participation pour le Festival du Film Militant du pays d'Aubagne (à faire circuler)

Militant(e)s vidéastes ou cinéastes militant(e)s, participez au quatrième Festival du film militant, en envoyant vos films (animations, fictions, documentaires, reportages, parodies, ...) à

Festival du film militant
Le Voltaire - Avenue Roger Salengro
13400 Aubagne.

Toutes durées et toutes thématiques acceptées.

Clôture de réception des films :

  • 31 juillet 2008 pour les longs métrages
  • 31 août 2008 pour les courts métrages d'actualité

Critères de programmation : l'engagement social, politique, artistique, écologiste, humaniste, ..., et la production indépendante, alternative des films. Aucun calibrage de durée n'est exigé : très courts, courts, moyens et longs métrages. Nous recherchons cependant plus particulièrement des films courts. La thématique retenue cette année est la jonction des luttes !

Voici la fiche d'inscription, le règlement ainsi que le tract d'appel à participation.

Le festival du film militant est un festival non compétitif (pas de premier, deuxième ou troisième prix) et non sélectif. Une programmation est effectuée, mais tous les films reçus répondants aux critères de l'appel à participation pouront être visionnés sur place et feront partie du catalogue du festival.
--
Festival du film militant
Association SPID
Galerie Voltaire
Avenue Roger Salengro
13400 Aubagne
+33 (0)4 42 03 48 61
festival@documentaires.info

appel


Posté par brich59 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 25 avril

Deux femmes et plein de citronniers

affiche_1_mediumAvant-hier, je suis allé au Métropole de Lille voir le dernier film d'Eran Riklis, avec Hiam Abbass et Rona Lipaz Micheal. Film éblouissant de retenue et d'émotion humaine, dans la profondeur de jeu aussi bien que dans la beauté de l'image...
Amnesty International parrainait la sortie de ce formidable film. C'est dire sa tonalité. C'est d'abord un film "humain". Pas "humaniste", mais directement humain, au sens le plus plein du terme.

Telle est la posture de ces deux femmes qui s'affrontent : affrontement en connivence objective pour dépasser le guerrier et laisser place au sentiment d'humanité - doit-on dire de féminité ? - dans cette vie tragique faite à la Cisjordanie.

Et puis il y a Hiam Abbass qui crève l'écran et porte en elle-même cette humanité, aussi bien dans ses rôles (souviens-toi de la voix de Jenane dans Azur et Asmar en 2006, cinéphile averti !) que dans ses propos (cf. le "portrait" de Libé d'hier, ou l'entretien sur allociné).
les_citronniers_haut
La femme est l'avenir de l'homme, disait le poète... Au sein d'un peuple aux coutumes si masculines et face à un État qui bafoue si énormément et si impunément les droits élémentaires de l'humain, elle semble l'être plus que jamais !


Posté par brich59 à 03:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,