jeudi 15 janvier

Les parents FCPE veulent une école pour tous !

PARENTS MOBILISEZ-VOUS !
Les parents FCPE veulent une école pour tous !

Les premières annonces pour la prochaine rentrée scolaire confirment encore le déclin des moyens pour l'académie de Lille. 376 postes supprimés dans le second degré, une première annonce de 226 postes en moins dans le premier degré, notamment par récupération des moyens RASED. Le ministre Darcos tente de calmer les défenseurs de l'éducation nationale en reculant un peu sur la suppression des Rased... pour mieux les écraser l'an prochain ?
À la rentrée prochaine dans notre académie les élèves seront plus nombreux dans les classes, la scolarisation en maternelle dès deux ans sera encore plus difficile, enfin l’aide spécifique et la remédiation apportées aux élèves en échec scolaire par des enseignants spécialisés sera en voie d'extinction.
Dans le second degré, la suppression démagogique de la carte scolaire accentuera encore les inégalités entre collèges. Au lycée, l'avenir n'est guère prometteur, suppression d'options, manque d'encadrement, la réforme n'est qu'ajournée...
Que dire de la création de deux postes d'infirmières pour nos deux départements ?

Nous parents d’élèves FCPE demandons :
• l’abandon des suppressions d’emplois dans notre académie,
• le maintien des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté,
• le renforcement de la scolarité des enfants dès deux ans en maternelle,
• des moyens d'encadrement et de "vie scolaire" suffisants dans tous les collèges et lycées,
• des moyens de remplacements qui garantissent la continuité du service public d'éducation.

Pour défendre le service public d’éducation que le gouvernement veut affaiblir par des budgets de régression

MANIFESTONS à LILLE
le samedi 17 JANVIER
Rendez-vous à 14h30 Porte de Paris

VENEZ NOMBREUX


Posté par brich59 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 14 janvier

Lettre aux parents d’élèves

Lettre aux parents d’élèves

Parents d’un enfant scolarisé en maternelle ou en élémentaire attachés à sa réussite scolaire ainsi qu'à son école, nous vous remercions de prendre un peu de temps pour lire ce qui suit. Aujourd’hui, les enseignants et les membres des RASED (réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté) ont besoin de votre soutien par rapport aux réformes en cours ou à venir. Aussi avons-nous décidé de vous informer pour que vous puissiez juger de leur bien fondé ou non.

-    Suppression de 6000 postes dans l’enseignement primaire dont 3000 postes d’enseignants spécialisés (RASED) qui travaillent auprès des élèves qui rencontrent des difficultés persistantes dans leurs apprentissages ou dans leur adaptation à l'école. Le ministère justifie notamment cette suppression par la mise en place des 2 heures de soutien hebdomadaire organisée depuis cette année et par la mise en place de stages de formation centrés sur la difficulté scolaire qui concerneraient 40 000 enseignants. D'une part, les élèves dont le RASED s’occupe ne peuvent se structurer et progresser avec le soutien scolaire, si bien organisé soit-il. Ces enfants ont des difficultés multiples et ont besoin d’autres remédiations que de reprendre des leçons ou des exercices. Les membres du RASED font un travail en profondeur en collaboration avec les enseignants de classe, les familles et tous les partenaires de l'école ( CMPP, CSM, cabinets d'orthophonie, services sociaux ou d'aide à la parentalité, PMI, médecine scolaire, Maison du Handicap etc ). D'autre part, peut-on brader une formation d'un an par des stages de sensibilisation sur les difficultés multiples que peuvent rencontrer les élèves ? Si pour vous l’avenir d’un enfant compte, quelles que soient ses difficultés et son école, nous vous invitons à signer la pétition en ligne :

www.sauvonslesrased.org

-    Menaces sur l'accueil des deux ans et création de « jardins d’éveils » qui seraient gérés par les municipalités et seraient payants ! Les départements du Rhône et de la Mayenne expérimenteront le dispositif dès la rentrée 2009.

-    Suppression des Instituts Universitaires de Formation des Maîtres : disparition de la formation professionnelle des enseignants, recrutement des futurs enseignants à Bac+5 avec suppression de l’année de stage de formation pédagogique où ils étaient confrontés à la réalité de leur futur métier.

-    Création de l' agence du remplacement dont les personnels ne seraient plus des enseignants titulaires mais des vacataires sans formation, taillables et corvéables à merci.

Voici ce que le ministère appelle des « réformes ». Il s’agit en fait de coupes sombres qui rendront plus difficile la vie de tous les acteurs de l’école et, en premier lieu, celle des enfants. A terme, ces mesures pourraient mener à l'affaiblissement du service public d'éducation au bénéfice de l'enseignement  privé. En marche vers une société encore plus inégalitaire ! Nous ne pouvons l’accepter. Aussi, nous ne tolérons plus les propos méprisants du ministre, ses effets d'annonce, ses manipulations médiatiques et son refus d'ouvrir un vrai dialogue.  En espérant vous voir à nos côtés, pour la défense du service public d'éducation,

SAMEDI 17 JANVIER,
MANIFESTONS à Lille,
14h30, Porte de Paris

Des enseignants, des membres du RASED et des parents d’élèves


Posté par brich59 à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 13 janvier

Voeux du maire, technique de communication et propagande insidieuse

Hier soir, Monsieur le député-maire de Lambersart invitait les délégués de classes des collèges de sa commune. J'ai eu la curiosité d'y accompagner un jeune collégien. Et je ne le regrette pas, même si ce que j'ai vu ne me réconcilie pas plus que ça avec la gente politique...

Numéro de claquettes d'abord : c'est que Monsieur le député-maire fut d'abord un professionnel de la communication ! Numéro qui consistait à faire comprendre à ces chers petits scolaires que lui était un bon, savait manipuler l'autre, l'humilier éventuellement. Il a donné quelques ficelles du métier pour humilier, pour assujettir, etc. Si si ! J'étais là : il a expliqué aux enfants comment humilier l'autre, techniquement ! Ficelles du métier, mais de quel métier ? Communication ou politique ?

Puis il y a eu le jeune (enfin une trentaine bien avancée semble-t-il) qui est aujourd'hui conseiller municipal en charge des questions de jeunesse mais qui fut, dans sa jeunesse qu'il voulait nous laisser croire récente, membre du conseil des jeunes. On nous l'a et il s'est présenté comme le fleuron de l'engagement citoyen lambersartois. Formidable !  Et de proposer à tous ces enfants invités de participer au conseil des jeunes. Histoire de capter la jeunesse de Lambersart, de l'assujettir, de l'U-M-Péïser ? Engagez-vous, qu'ils disaient...

Quand Monsieur le député-maire a évoqué son histoire à lui en tant que délégué - parce que, c'est bien connu, délégué de classe, c'est la première marche d'une ascension politique réussie -, il a expliqué que c'était pendant les "événements de 68" et que ce rôle était important parce qu'il y avait beaucoup d'agitation dehors, même dans la région lilloise ! Moi qui ai à peu près le même âge que Monsieur le député-maire, je peux vous dire que j'ai vécu 68 et surtout le juste-après-68 comme une grande libération de la parole des jeunes qui avait enfin droit de cité dans les instances internes des établissements scolaires. Je pense que Monsieur le député-maire et moi n'avons pas la même histoire. J'étais élève de l'enseignement public... Bref, c'est comme si, pour cet auguste édile, il fallait être délégué pour maintenir l'ordre social et politique.

Et justement, Monsieur le député a ironisé sur les enfantillages des députés de l'opposition, qui lancent des amendements comme on jette des cailloux pour embêter les voisins ou la marée-chaussée. Lui, non ! Il est sage comme une image, promis juré craché ! C'est ce qu'il a dit à nos chers collégiens. Je me souviens pourtant l'avoir vu un après-midi à l'Assemblée nationale conspuer méchamment et bêtement un député socialiste alors que ce dernier avait la parole... Mais bon, il fait tellement de choses cet homme-là, il est si affairé pour le bien de ses concitoyens qu'il ne peux pas se souvenir de tout !

Bref, entre mensonge et mauvaise foi, je trouve qu'il y est allé un peu fort ce bon député-maire de Lambersart, avec sa bedaine de culbutos. Devant l'avenir de sa commune, il a donné une bien triste image de la politique.


Posté par brich59 à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 12 janvier

Cynisme ? Vous avez dit 'cynisme' ?

Un grand moment de rhétorique et une grande leçon de politique que ce communiqué majestueux :


Le cynisme d'Arnaud Montebourg

La rénovation vue par Monsieur MONTEBOURG, c'est le retour en arrière quand ce n'est pas le surplace ! Critiquer Nicolas SARKOZY quand il agit alors que le PS s'est habitué à regarder passer les trains sans réagir !
La référence à César est d'autant plus malvenue qu'elle vient d'un Parti socialiste qui croit pouvoir gagner la confiance des Français en utilisant des méthodes d'un autre âge ...
Le Parti socialiste qui s'apparente à une oligarchie, avec des dirigeants qui se sont cooptés et ont écarté ceux qui les dérangeaient, donnant des leçons de démocratie à une majorité qui s'efforce d'appliquer le projet sur lequel elle a été élue démocratiquement. C'est le comble du cynisme !

Frédéric LEFEBVRE
Porte-parole
Secrétaire national à l'économie
Communiqué de l'UMP, le 11 janvier 2009


De tels propos, dans la bouche d'un représentant ès-qualité du parti le plus godillot qu'on ait jamais connu de mémoire de citoyen vivant, ont quelque chose de pathétique, de très pathétique. Pauvre France ! Pauvres de nous, citoyens condamnés à une telle médiocrité intellectuelle ! Après la pensée unique (toujours là d'ailleurs), voilà la non-pensée, la pensée qui annihile la pensée ! Car, si on analysait à peine la teneur et le taux de fiabilité des propos tenus, on serait vite édifié... Nous en sommes à la rhétorique du "c'est celui qui le dit qui y est"...

Le cynisme, disent les meilleurs dictionnaires, c'est le mépris des conventions sociales, de l'opinion publique, des idées reçues, généralement fondé sur le refus de l'hypocrisie et/ou sur le désabusement, souvent avec une intention de provocation - ce qui n'interdit pas qu'on soit cynique par hypocrisie ou par calcul...
clipboard1On est, politiquement et moralement, ici, dans le cynisme puissance Sarko !

Et puis, il faut bien mériter ses galons. Sacré Frédo ! Alors, bientôt ministre ?


Posté par brich59 à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 10 janvier

Amnesty (gr.117) fait son bal folk

... et ce sera encore et toujours le super ensemble Escavèche qui fera danser les participants !

BalFolk2009__800x1134_

Venez nombreux !


Posté par brich59 à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 09 janvier

Le sondage et la loi

Il faudra que Monsieur Karoutchi s'y fasse et en tant que Ministre des Relations avec le Parlement, il devrait vite comprendre : il en va des sondages UMP* comme des lois**, celles-ci s'appliquent avant même d'être promulguées comme ceux-là produisent leurs résultats avant même d'être réalisés... Ah ! C'est vraiment formidable : la vitesse de notre speedyprésident gagne tout !

Le phénomène de la vitesse de la lumière nous permet d'assister dans le ciel à des phénomènes passés. Le phénomène de la "sarkozidie" nous permet de subir les contrecoups de phénomènes futurs !

On baigne en pleine science-fiction ! Azimov, au secours !

____________________
* Je parle du sondage OpinionWay publiée par Le Figaro aujourd'hui au sujet de l'investiture UMP aux régionales Île de France. Cf. par exemple Libération de ce jour.
** Je parle, tu l'aura compris sagace lecteur, de la loi sur l'audiovisuel public.


jeudi 08 janvier

Protéger les droits des travailleurs migrants

La France doit ratifier la convention sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille
Cette convention, adoptée le 18 décembre 1990, est entrée en vigueur le 1er juillet 2003. A ce jour 30 États l'ont signée et 39 l'ont ratifiée. Aucun État de l'Union européenne ne l'a signée ni ratifiée. La plupart des États signataires sont donc les pays d'origine des migrants.
 A plusieurs reprises ces dernières années, les autorités françaises ont clairement exprimé leur refus de s'engager pour le droit des migrants en ratifiant ce texte (voir les arguments avancés et les objections d'Amnesty International France).
Pour AIF, aucun de ces arguments ne tient. C'est pourquoi l'organisation lance une année de récolte de signatures, remises le 18 décembre 2009, afin de pousser l'État français à s'engager pour un plus grand respect effectif des droits des migrants et des membres de leur famille.

Signer la pétition en ligne
et inciter votre entourage à le faire aussi
!

source : Amnesty International France (Actionaute de janvier 2009) 


Posté par brich59 à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 07 janvier

Accord conclu !

Avant même que de le lire et de l'analyser, je te donne, impatient et pertinent lecteur, le texte de l'Accord national interprofessionnel sur le développement de la formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels adopté par les partenaires sociaux ce mercredi 7 janvier 2009. Monsieur Sarkozy le voulait pour Noël. Il l'a pour l'Épiphanie. Il a dû attendre un peu. C'est sûrement bon pour son éducation ...


Posté par brich59 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 06 janvier

Un message de Bogdan

Bonne et heureuse année à tous!
Que le chaleur soit dans vos cœurs et dans vos foyers!

L'HIVER RUSSE - c'est le froid et la neige dehors. -10, -20, -30,... ça descend, ça descend...
L'HIVER RUSSE - c'est aussi le nom d' un événement organisé pour soutenir l’échange linguistique entre les lycéens du lycée Faidherbe (Lille) et du lycée Jean Perrin (Lambersart) qui étudient la langue russe  (c’est pourquoi ce nom) et le lycée de Kharkov (Ukraine).
L'HIVER RUSSE -  c'est récital d'accordéon de Bogdan Nesterenko
+ une exposition de peinture de M. Vandenberghe sur la ville de Kharkov

Programme du concert et plus de détails sur:
http://www.bogdan-nesterenko.com/afisha09_fr.htm

Venez nombreux et habillez-vous bien!

Bien chaleureusement,
Bogdan Nesterenko

L_Hiver_Russe


Posté par brich59 à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 04 janvier

Je suis là

Je suis heureux de ton "Merci d'être là",
même si je n'en mesure rien,
même si je n'en sais rien.

Je suis là et c'est tout.
Je suis là parce que tu m'as retrouvé.
Je suis là et je reste là parce que j'ai la folle envie qu'on se retrouve.
Toi avec tes ratages à l'évocation pénible.
Moi avec mes douleurs passées jamais vraiment éteintes.
Nous avec nos vies comme elles sont.
Nous avec nos envies ancrées dans un passé lointain, justifiées dans un avenir incertain.

Je suis là et je reste là
parce que j'ai la folle envie qu'on se retrouve
même si je ne sais pas
ce qu'on pourra faire de ses retrouvailles.


Posté par brich59 à 23:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]