lundi 16 mars

politique, commerce et illettrisme

L'encadrement du crédit est revenu à l'ordre du jour en France, au moment où les USA nous envoient des images de ces acheteurs de maisons bradées parce que saisies à des familles acculées aux dettes démesurées par un système où le prêteur (le riche) gagne sa vie sur le dos de l'emprunteur (ici, le pauvre)...
Très bien, que le crédit s'encadre, que les riches usuriers ne puissent faire n'importe quoi pour faire du profit, y compris en mangeant sur la tête des pauvres !

arcadim090316Mais comment faudra-t-il le dire aux agences immobilières, courroie essentielle du système de l'usure, élément opérationnel de l'appauvrissement des pauvres ?

En tous cas, elles poursuivent leur opération de pollution des boîtes aux lettres, de viol caractérisé de l'intimité bourgeoise.

Témoin ce carton dans ma boîte aux lettres aujourd'hui, ma boîte aux lettres qui porte la mention très explicite d'un refus de publicité...

Ils ne savent peut-être toujours pas lire les agents immobiliers...


Posté par brich59 à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 11 mars

deux concerts pour le printemps

L'ensemble vocal  Cœli et Terra vous propose deux concerts lors du week-end qui verra le printemps pointer le bout de son nez...
afficheconcertprintemps_pt_Tout d'abord, pour le concert du printemps proprement dit il sera avec les deux autres formations de l'association La Chapelle des Flandres, Biscantor! et Métamorphoses, pour vous offrir deux messes a cappella de Maurice Bourbon, Petits Z'oiseaux et Ex Machina. Vous aurez un avant-goût du prochain enregistrement produit par l'association en venant

samedi 21 mars à 20h30
en l'église St Martin d'Esquermes
Lille, place Genevières / rue d'Isly
(métro Cormontaigne)

Ce concert est organisé par l'association Vivre Ensemble à Esquermes. Entrée : 10€ / 5€. Réservation conseillée [Tél. 06.65.45.32.83  ou  vee.asso@club-internet.fr].

Puis ce sera un concert déambulatoire que vous pourrez "suivre" le lendemain, à l'oreille et à pied, dans le cadre des "Rêveries aqua-végétales" au château de Robersart de Wambrechies. Monteverdi, De Rore, Schubert, Hindemith sont invités, mais aussi Shakespeare, Henri de Régnier, Barbey d’Aurevilly, Jean-Jacques Rousseau, Sully Prudhomme, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé, Rainer Maria Rilke, Maurice Maeterlinck, Francis Ponge, St Pol Roux, Jacques Prévert, Jean Richepin...
... alors pourquoi pas vous ?

pho1_358059« Sur l’onde calme et noire »
concert déambulatoire
au Château de Robersart
de Wambrechies
dimanche 22 mars 2009
à 16 heures...
Entrée : 10€ / 5€.


Posté par brich59 à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 09 mars

Amours jaunes

Hier, déballant des cartons de livres fermés depuis bientôt vingt ans, dépoussiérant mes livres du temps passé, j'ai retrouvé mon Corbière, mon Tristan Corbière et ses Amours jaunes.

Les_Amours_jaunes_dans_un_cartonC'est un petit livre (10,5 x 17) édité par le Nouvel office d'édition (4 rue Guisarde, Paris 6ème) en 1963, qui, en 190 pages, donnait l'intégralité de ce que Corbière avait publié en 1873 sous le titre Les Amours jaunes. À sa sortie, l'ouvrage ne fut vendu qu'à 50.000 exemplaires, alors qu'il s'agit d'un des recueils poétiques les plus forts de la seconde moitié du XIXème siècle, du moins pour ce que j'en ai lu (de la production poétique de la seconde moitié du XIXème siècle).

Aujourd'hui, Les Amours jaunes sont en ligne, ici ou , ici ou ailleurs. Mais qu'aurais-je fait de ces pages html ? Comment me serais-je approprié cette verve sombre et colorée ? Mon exemplaire date de 1963. J'ai dû l'acquérir dans cette boutique du haut de la rue de Belleville (Paris 19ème) où l'on pouvait échanger ou acheter pour quelques dizaines de centimes, voire quelques francs des livres "d'occasion". Ce devait être vers 1970... Ce livre, je l'ai annoté, gribouillé ! Sur la page de garde, là où j'ai porté mon nom, ma main d'adolescent a inscrit l'un des quatrains de Pièce à carreaux :

- Donc - à qui rompra : votre oreille
Ou bien mes vers !
Ma corde-à-boyau sans pareilles
Ou bien vos nerfs ?

Après les pages titre, vient une présentation de l'auteur par Jean-Pierre Rosnay (né en 1926, ce poète ami des poètes fonda le Club des poètes en 1961), dont on retrouve aujourd'hui un autre texte sur la toile concernant Corbière. Puis ce sont les vers du poète breton qui vécut pas même trente ans (1845-1875) et passa sa vie chétive à se moquer de lui-même. "On m'a manqué ma vie !... une vie à peu près" écrivit-il à propos de l'un de ses autoportraits en couleur (1868). J'ai déjà donné l'épitaphe qu'il s'était composée et qui en dit long sur l'autodérision dont il était capable. Il était maladif et laid ; perclus de rhumatisme. Mais quelle plume ! Les mots dansent sous elle ; les phrases s'y entrechoquent. Sa poésie se théâtralise d'elle-même, à peine écrite, dès que lue. Raymon Queneau disait que "la poésie est avant tout faite pour être dite". Celle de Tristan Corbière est déjà dite, presqu'avant même que d'être lue...

Je ne résiste pas au plaisir de redonner ici "Le Crapaud" :

Un chant dans une nuit sans air...
   La lune plaque en métal clair
   Les découpures du vert sombre.

... Un chant ; comme un écho, tout vif
   Enterré, là, sous le massif...
   - Ça se tait : Viens, c'est là, dans l'ombre...

- Un crapaud ! - Pourquoi cette peur,
   Près de moi, ton soldat fidèle !
   Vois-le, poète tondu, sans aile,
  Rossignol de la boue... - Horreur ! -

... Il chante. - Horreur !! - Horreur pourquoi ?
   Vois-tu pas son œil de lumière...
   Non : il s'en va, froid, sous sa pierre.
   ..............................................................
   Bonsoir - ce crapaud-là c'est moi.

Les Amours jaunes m'habitent depuis le cœur de mon adolescence.
Chanteur en ensemble vocal depuis fort fort longtemps, je n'ai pas résisté à l'envie de mettre ce poème-là (Le Crapaud) en musique : peu avant la quarantaine, j'en ai fait une chanson pour quatre voix mixtes ; passée la cinquantaine, ce fut une « sérénade tragicomique » pour voix de femmes et baryton soliste, où le texte du Crapaud était accompagné d'autres bribes poétiques de Corbière...


Posté par brich59 à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 08 mars

Environnement : un nouveau thésaurus

Un de mes amis en formation vient de m'informer qu'un nouveau thésaurus dédié à l'environnement vient de voir le jour. Il se nomme THES'ENVIR.

thesenvir_2_1_Page_1Fruit d'un travail collaboratif, cet outil terminologique propose 10085 descripteurs, (plus 1085 non-descripteurs et 405 notes d'application) répartis sur 18 champs sémantiques et 4 index... Monolingue et mono-hiérarchique (jusqu’à 8 niveaux de spécificité,) THES'ENVIR est, bien sûr, conforme aux normes ISO 2788 et 5964, Sa version numérique est au format XML (985 ko). Sa version papier propose une  section alphabétique (407 pages) et une section thématique/hiérarchique (218 pages). Une liste permutée devrait voir le jour d'ici l'été. Enfin l'équipe des documentalistes auteurs de l'outil,  membres du réseau de centres de ressources à l'éducation à l'environnement en Languedoc-Roussillon, le LIEN (Lieux d'Information sur la Nature et l'Environnement), promet une mise à jour collaborative et néanmoins régulière, grâce au travail d'un club d'utilisateurs.
Tout l'info est .

Le format xml permettrait une mise en ligne simple et ô combien utile à la communauté dispersée des documentalistes œuvrant dans le secteur de l'environnement... Dommage que ce thésaurus ne soit pas en ligne ! Il ne pourra être signalé dans le thésauro-annuaire ! Il ne pourra être l'un des fruits de  l'Arbre européen des thésaurus francophones (gratuits) en ligne ! Il y aurait côtoyé le GEMET, General Multilingual Environmental Thesaurus, mis au point par ETC-CDS ( European Topic Centre on Catalogue of Data Sources ) sous couvert de l'Agence Européenne de l'Environnement ; ou encore Interwater, récent fruit du travail de l'IRC, Centre International de l'Eau et l'Assainissement,  et de ses partenaires ; etc. Dommage ! Mais ce ne sont que MES'ENVIES ;-)

Le réseau où a été conçu THES'ENVIR est le GRAINE LR, Groupe Régional d'Animation et d'Initiation à la Nature et l'Environnement, association loi 1901, adhérente au réseau national École et Nature, a pour objet la promotion et le développement de l'éducation à l'environnement vers le développement durable en Languedoc-Roussillon.
Ce réseau fonctionne en authentique collectif documentaire, notamment avec sa base de données de périodiques et revues d'éducation à l'environnement en région...

bandeau_haut


Posté par brich59 à 09:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 05 mars

Halte aux pratiques mercantiles dans le secteur de l'éducation !

Selon un communiqué du Ministère de l'Éducation nationale, Xavier Darcos s’élève contre les pratiques mercantiles qui, sous prétexte de venir en aide aux élèves, tendent en réalité à accroître les contrastes sociaux et prétendent réserver la réussite scolaire à ceux-là seuls qui ont les moyens de la financer.

Aidons Monsieur le ministre et proposons-lui de placer l'éducation hors du marché, mieux : de protéger l'éducation du marché ! Allez Monsieur le ministre, chiche ! Osons !

De plus, je suis sûr que les enseignants (chercheurs ou pas) et les étudiants seront d'accord avec lui... ;-)


Posté par brich59 à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 02 mars

Culture, internet et politique

Pour MDR, deux faits récents :

  • la culture française managé par le Président

    À l'heure où l'État coupe les vivres à maintes associations œuvrant dans le champ social ou dans le champ culturel, on assiste, comme dans le même mouvement, à un recentrage fort des lieux de décisions, par exemple dans le domaine culturel, avec le décret n° 2009-113 du 30 janvier 2009 relatif au Conseil de la création artistique (pour les curieux, NOR: MCCX0902113D). Je vous conseille d'aller voir : c'est édifiant et tragique. Toute la politique culturelle dans les mains d'un seul homme... et pas grand monde pour pointer ça !

  • l'accès public à l'internet privé de liberté

    Là, c'est autre chose. on en parle beaucoup plus sur la toile. Normal ! Madame la Ministre de la culture recommande le filtrage des accès publics internet wi-fi grâce à une liste blanche des sites « utiles à la vie économique, culturelle et sociale du pays ». Ça s'appelle la censure, ni plus ni moins. D'ailleurs le député Franck Riester, rapporteur du projet de loi Création et Internet (dite Loi Hadopi), n'a-t-il pas affirmé, de concert avec la ministre, que "l’accès à internet n’[était] pas une liberté fondamentale" ?

"Fondamental", vous avez dit "fondamental" ?


vendredi 27 février

Discret ? Vous avez dit discret ?

On peut tester son identification sur la toile depuis une page du site des documentalistes tahitien(ne)s.

testez

Allez-y ! C'est édifiant !


Posté par brich59 à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 février

Une certaine façon de "gouverner"

Celui que les citoyens ont dernièrement élu comme le premier d'entre eux, comme "président" a un sacré toupet : il décide de l'argent des autres. Imagine, lecteur fidèle, que ton patron dispose de ton argent privé et te dise tout de go que tu dois abandonner telle ou telle source de revenus ! C'est pourtant ce que fait notre bon Roi d'Maubeuge allègrement depuis pas mal de temps. Piquer dans la poche de l'autre pour appliquer ses propres décisions, c'est cool, non ?

Le dernier coup en date est récent. Lors de sa dernière allocution télévisée, le bon roi a décidé la suppression de la taxe professionnelle qui, depuis longtemps, fâche le patronat. Le problème, c'est que cette taxe, ancestrale, est l'une des principales sources de revenus des collectivités locales (régions, départements, communes). Ces collectivités ont besoin de cet argent non pour payer des fonctionnaires à ne rien faire, mais pour développer des services aux populations locales notamment.

Bien sûr les élus de ces collectivités ont réagi, en adressant un courrier circonstancié à ... François Fillon.


Posté par brich59 à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 24 février

Ste Marie, mère de Dieu, priez pour elles !

Extraordinaire, ce site de l'Union des familles !
Je reçois dans ma boîte aux lettres un message m'invitant à exprimer mon désaccord avec le projet de la droite française de réduire le congé parental de 3 à 1 ans. Fort bien, me dis-je ! Que dois-je faire ? Je clique donc sur le lien que me propose ledit message et tombe sur un site qui prétend se battre pour la reconnaissance des droits des familles. Je creuse à peine pour finir par me rendre compte très vite que, pour les responsables de ce site, l'équation parent => mère = femme est indiscutable, au point de n'être pas même posée comme telle.

www_uniondesfamilles_org_conge_parental_htm

Le pdf cliquable correspondant à cette si belle image est .

Je me demande comment mon copain, jeune père qui vient de passer trois années en congé parental, va vivre ça ! Je crois que je ne vais même pas lui montrer la belle image !


Posté par brich59 à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 22 février

Réponse simple à un commentaire

Hier soir, je trouve dans ma boîte un commentaire à mon dernier message "Enseignants aux enchères!" :

MDR
Rigolo ce blog.
Il est sous-titré "Blog où l'on parle de musique, de documentation, de formation continue et du reste...", et sur la page d'accueil comme dans les titres des "derniers messages", il n'est question que de politique...
Posté par musi, samedi 21 février à 10:17

Eh bien oui, cher MDR, BRICH59 est un blog où l'on parle de musique, de documentation, de formation continue et du reste... ! Dans ce reste, il y a les droits de l'homme, mais aussi la politique.

Trois choses pour justifier qu'on y parle aussi et parfois surtout de politique :

  1. Ce blog a été ouvert en mai 2004. Le projet initial était de parler de musique etc. C'était il y a bientôt cinq ans. En cinq ans, il s'est passé beaucoup de choses en France et dans le Monde. Du coup, la rubrique Droits de l'humain s'est très vite ajoutée aux rubriques installées dès le début.

  2. La campagne électorale et le discours populiste et outrancier de Monsieur Sarkozy m'ont plus qu'incité à exprimer sur ce blog mes réactions de quinquagénaire humaniste et rationaliste, surtout lorsque j'ai vu tous ces gens de bonne foi se faire prendre aux pièges de la rhétorique fallacieuse... Une rubrique spéciale est née le jour même de la fâcheuse élection de cet homme : la chronique de la révolte tranquille.

  3. Enfin, cher MDR, la prise de position politique n'est pas seulement, dans ce blog, un composant du reste ni une réaction à l'affreuse victoire sarkozienne. Qu'on parle de musique, de documentation ou de formation, la politique est partout, en dessous, comme discours de légitimation traditionnellement, mais par ces temps mauvais comme pratique hélas de sabordage généralisé...

On a beau être musicien, documentaliste, formateur et conseiller en formation, on en n'est pas moins citoyen, non ?

Espérant vous compter parmi mes fidèles lecteurs, et dans l'attente de vos commentaires éclairés, je vous prie d'accepter, cher MDR, l'expression de mes sentiments blogueurs.

Brich59


Posté par brich59 à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,