mercredi 14 novembre

Éthique et déontologie dans les métiers de l'information et de la documentation

Journée gratuite et ouverte à toutes et à tous organisée par l’Université de Lille (UFR DECCID, Département SID) et la délégation ADBS des Hauts-de-France, le 7 décembre 2018, à LILLIAD Learning Center Innovation, Cité Scientifique, Université de Lille, 59655 Villeneuve-d'Ascq

Programme de la journée

Matin

  • 9h30 Accueil et introduction Bruno Richardot (ADBS) et Joachim Schöpfel (Université de Lille)logoADBS
  • 9h45 L’éthique des données de la recherche en SHS Bernard Jacquemin (Université de Lille)
  • 10h30 Information-communication : le recours à l'éthique en contexte numérique. Bilan scientifique de la 6ème conférence Document numérique et société     Evelyne Broudoux (CNAM-INTD) et Viviane Clavier (Université Grenoble Alpes)
  • 11h00 Les enjeux éthiques de l'intelligence artificielle au moment de sa normalisation par ISO/IEC JTC 1/SC 42 Evelyne Broudoux (CNAM-INTD)
  • 11h30 Les enjeux éthiques de la recherche sur les médias sociaux de santé Viviane Clavier (Université Grenoble Alpes)
  • 12h00 Pause déjeuner (libre)

Après-midi

  • 13h30 Open access, données personnelles et droits de l’homme : l’usage de la charte éthique de l’IFLA dans le cadre du Master Information-Document à Lille Joachim Schöpfel (Université de Lille)
  • 14h30 Table ronde des associations professionnelles : ABF, ABD-BVD et ADBS animée par Philippe Laurent (ABD-BVD)
  • 15h45 Synthèse et clôture
  • 16h00 Fin de la journéeUL-RVB-2014

Posté par brich59 à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 août

Le thésauro-annuaire mis à jour !

Comme chaque année avant la rentrée universitaire, je viens de mettre à jour le Thésauro-annuaire, qui recense pluis de 150 thésaurus francophones gratuits en ligne. L'objectif de cet outil est pédagogique. Originellement destiné à mes étudiants et stagiaires de la formation professionnelle, il permet de s'exercer à l'indexation documentaire sans devoir se "trimbaler" des tonnes de thésaurus papier, comme s'étaient le cas il y a une quinzaine d'années... Celles et ceux qui cherchent de quoi outiller l'indexation de leur fonds documentaire peuvent y trouver des solutions. Les thésaurus sont présentés dans l'ordre (numérique) des descripteurs d'Eurovoc, le thésaurus européen bien connu - ce qui facilite la recherche du ou des thésaurus qui conviendront à la thématique principale du fonds documentaire en question...

Bien sûr, il est largement perfectible. Dans la forme (mais là, j'aurai besoin d'aide pour basculer ces données dans une belle base interrogeable etc.) mais aussi dans les informations qu'il délivre. N'hésitez pas, par exemple en utilisant la fonction commentaire de ce blog, à m'interpeler si besoin.


 

 

Posté par brich59 à 18:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 05 juillet

Chanter avec Col Canto

 

CClogo
L’ensemble vocal Col Canto est né en 1976. Il a été dans les dernières années dirigé par Marie-Christine Martin puis Frédéric Loquet. Son activité a été relancée avec l’arrivée d’un nouveau chef, Bruno Richardot, permettant de mener à bien un projet autour du Requiem de Fauré. Ce projet s’est concrétisé par un concert donné en décembre 2017 au Sacré-Cœur de Marcq-en-Barœul, avec le Requiem en version avec orgue, violon et violoncelle, et d’autres œuvres du compositeur, notamment la Messe Basse pour chœur féminin, et quelques pièces instrumentales.

Pour l’année 2018-2019, Bruno Richardot propose un programme à deux facettes.
Dans les deux cas, il s’agit de faire découvrir des œuvres d’un grand intérêt musical et poétique, injustement tombées dans l’oubli.

1 . Chansons et madrigaux autour de Gabriel Fauré

Le premier programme, qui veut être consacré cette fois à la musique profane et a cappella, est construit autour des relations que Gabriel Fauré pouvaient entretenir avec des compositeurs ayant écrit pour choeur mixte a cappella. Il s'agit, dans l'ordre chronologique, de Camille Saint-Saëns qui fut son professeur et néanmoins ami, Émile Pessard qui fut son collègue au Conservatoire, Georges Alary qui lui dédia ses Choeurs sans accompagnement, Reynaldo Hahn qui fréquentait les mêmes salons que Fauré, et, plus lointain, Joseph Guy-Ropartz, qui reprit la même structure que Fauré pour son Requiem.

2 . ”Une jeune fillette”, chansons de la Renaissance

Le second programme est construit, d'une part, autour de la chanson médiévale "Une jeune fillette", telle que publiée par Chardavoine en 1576. La chanson est ici restituée dans l’intégralité de son texte (7 couplets), sur des musiques des maîtres français des périodes Renaissance et Baroque. Eustache Du Caurroy, Marc-Antoine Charpentier, André Raison, Michel Richard Delalande, Jean-François Dandrieu ont en effet écrit des pièces instrumentales sur cette mélodie, ici transposées et restituées pour choeur mixte. Cette chanson donne ainsi lieu à une suite musicale chantée, avec intermèdes instrumentaux (luths), à partir des diverses variations auxquelles le thème a donné lieu à l’époque.
Ce programme comprend également une série de pièces Renaissance bien connues des choristes (Josquin Desprez, Claudin de Sermisy, Pierre Passereau, Pierre Certon, etc.).

 

Pour mener à bien ces deux programmes, Col Canto recrute des choristes expérimentés tous pupitres.

L’ensemble fonctionne en répétitions sur une dizaine de samedis (10h/16h30) dans l’année, à Marcq-en-Barœul, quelques répétitions en semaine pouvant être organisées par pupitres (en début de travail d’une œuvre) ou en tutti (notamment à l'approche des concerts).

Il est nécessaire d’avoir une bonne expérience de chant choral et un engagement de travail personnel avant les répétitions.

Contact pour audition : colcanto59@gmail.com.

 


 

mardi 26 juin

Musique à Venise ♫ Un concert à ne pas manquer ♫♫

EVSF - Fly concert 01-07-2018

Posté par brich59 à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 06 avril

Le concert de printemps, à Lille !

concert7avrilÀ l'occasion de ses 30 ans, le choeur de chambre Coeli et Terra invite l'ensemble vocal Hamadryade pour un Concert de Printemps !

C'est demain samedi 7 avril à 20h30, au temple de Lille.


 

Posté par brich59 à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 24 février

Où il est question de la nouvelle Pythie Schumpeterienne.

Excellent billet au sujet de "l'autel ripoliné de la "disruption" qui est la nouvelle Pythie Schumpeterienne d'une destruction créatrice dans laquelle à défaut de savoir vaguement ce que l'on veut créer on sait en revanche parfaitement ce que l'on veut détruire et comment on va s'y prendre."

Excellent billet à la fois pour ce qu'il dénonce et pour ce qu'il préconise...

Billet à mettre entre toutes les mains malgré les gros mots qui l'agrémentent 😉.

C'est ici.


 

jeudi 15 février

IDEMM’18 : Évolutions et Tendances du web

Après le succès des éditions précédentes du Salon IDEMM, organisées à EuraTechnologies et dédiée aux "Évolutions et Tendances du web", l’édition IDEMM’18 aura lieu le lundi 26 mars 2018 au Learning Center Innovation LILLIAD situé sur le Campus de Villeneuve d’Ascq. De nombreux professionnels du web interviendront pour partager leurs expériences et réflexions et échanger avec les participants sur les actualités et les nouveaux enjeux du web dus aux mutations numériques en cours.
Chaque année, le salon est visité par une centaine de participants d’horizons et profils variés : entrepreneurs, décideurs et dirigeants d’entreprises, conseillers et prestataires de services, éditeurs de technologies, animateurs de réseaux, professionnels de l'infodoc, chargés de stratégie digitale, enseignants-chercheurs et grand public.
La délégation régionale Hauts-de-France de l'ADBS est partenaire pour cette manifestation - où elle invite ses adhérents mais aussi l'ensemble de la communauté des professionnels de l'information, de la donnée et du document. Entrée libre.

idemm

Posté par brich59 à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 09 février

Chansons lilloises de carnaval

Sophie-Anne LETERRIER, professeur d'histoire moderne (Université de Lille) mène depuis quelque temps un projet de recherche intitulé "Musicarchives". Ce projet est mené en collaboration avec le CRLL et les archives départementales du Nord et du Pas-de-Calais. Il s'agit de "révéler et valoriser les fonds contenus dans les archives et les médiathèques de la région Nord - Pas-de-Calais relatifs aux musiques des sociétés populaires des XIXe et XXe siècles, en articulant la recherche historique, la documentation contextuelle et la mise à disposition sous forme de base de données et de ressources en ligne, à disposition des acteurs contemporains des musiques populaires. Il permettra ainsi de constituer un corpus scientifique ouvert et en open access qui pourrait servir de point d’appui pour des collaborations nationales et internationales."*

Ce projet a déjà donné lieu à manifestation scientifique et musicale, notamment avec l'organisation de conférence chantée. La prochaine est à la Bibliothèque municipale de Lille, le 17 février prochain à 16h.

20180217BMlille

http://crehs.univ-artois.fr/equipe/les-membres-titulaires/sophie-anne-leterrier ; voir aussi http://archivesdufolk59-62.blogspot.com.tr/search/label/Sophie%20Anne%20Leterrier.


 

Posté par brich59 à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 01 décembre

Autour du Requiem de Gabriel Fauré

Ensemble Vocal COL CANTO, direction Bruno Richardot
Anne Rousseau, soprane ; Jean-Jacques Steux, baryton-basse
Aurélien Fillion, orgue ; Anne-France Dumoulin, violon ; Solveig Meens, violoncelle

Vendredi 15 décembre à 20h30
ÉGLISE DU SACRÉ-CŒUR
(Croisé-Laroche)
Tarifs : 10€/8€
Réservations : colcanto59@gmail.com

Le chef-d’œuvre emblématique de Gabriel Fauré est présenté dans sa version la plus intime et recueillie, par l’ensemble vocal COL CANTO et son nouveau chef Bruno Richardot, autour de l’orgue de l’église du Sacré-Cœur accompagné par le violoncelle et le violon. En harmonie avec ce temps fort du concert, choristes et musiciens interpréteront quelques œuvres que Fauré composa dans la première période de sa vie.

Manifestation associée au festival Liaisons Musicales de Marcq en Baroeul, ce concert en clot la saison 2017.


 

Posté par brich59 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 20 novembre

Autour du Requiem de Gabriel Fauré

Ensemble Vocal COL CANTO, direction Bruno Richardot.

Solistes :

  • Anne Rousseau, soprane

  • Agnès André, mezzo-soprane

  • Jean-Jacques Steux, baryton-basse

  • Aurélien Fillion, orgue

  • Anne-France Dumoulin, violon

  • Solveig Meens, violoncelle

Vendredi 15 décembre à 20h30

Église du Sacré-Cœur de Marcq-en-Baroeul (Croisé-Laroche)

Tarifs : 10€/8€. Réservations : colcanto59@gmail.com

 

Le chef-d’œuvre emblématique de Gabriel Fauré est présenté dans sa version la plus intime et recueillie, par l’ensemble vocal COL CANTO et son nouveau chef Bruno Richardot, autour de l’orgue de l’église du Sacré-Cœur accompagné par le violoncelle et le violon. En harmonie avec ce temps fort du concert, choristes et musiciens interpréteront quelques œuvres que Fauré composa dans la première période de sa vie.

 

Ce concert, manifestation "associée" qui clôture en quelque sorte les Liaisons Musicales de Marcq-en-Baroeul, est donné à la mémoire de Paul DESCAMPS.

Présentation CONCERT COL CANTO-Flyer-

Première partie

Pelléas et Mélisande, op.80 : “Prélude” et “Sicilienne” (transcr. pour orgue et violon)

La “fête de la musique” n’existait pas encore. C’est le 21 juin 1898, à Londres, que Gabriel Fauré crée Pelléas et Mélisande, musique de scène pour la pièce de Maurice Maeterlinck. Les deux extraits qui en sont donnés aujourd’hui s’appuient sur la transcription que l’organiste Louis Robillard a récemment publiée (2015).

Cantique de Jean Racine, op.11  (4 voix mixtes et orgue)

Cette oeuvre chorale vaut à Gabriel Fauré un premier prix de composition à l’École Niedermeyer, dont il est pensionnaire depuis l’âge de 9 ans. Il a tout juste vingt ans et termine ses études musicales. Nous sommes en 1865. Publié onze années plus tard, le Cantique connaît un rapide succès. Marcel Proust, par exemple, y est très attaché. Ce succès ne se démentira jamais...

Ave Maria, sans n° d'opus (voix d'hommes et orgue)

Composé pour être chanté en août 1871 par le choeur de l'École Niedermeyer à l’hospice du Mont-Saint-Bernard, ce court motet pour trois voix d'hommes et orgue a été publié après la mort du compositeur. Beaucoup moins personnelle que le Cantique de Jean Racine, cette pièce dégage cependant un certain charme quelque peu désuet, témoin des compositions religieuses de l’époque.

Messe Basse, sans n° d'opus (soliste, voix de femmes et orgue)

André Messager et Gabriel Fauré, pour honorer leur villégiature estivale sur la côte normande, composent une petite messe pour les jeunes filles du Pays d’Auge. Il s’agit de la Messe des pêcheurs de Villerville. Nous sommes en 1881. Vingt-cinq ans plus tard, Fauré reviendra sur les pièces qu’il y a composées, les complètera pour en faire une Messe basse, quoique chantée, d’une belle facture. On retrouve dans cette partition la ferveur dépouillée du Cantique, en même temps que les alternances de pupitres du Requiem (chant antiphonique).

Deuxième partie

Après un rêve, op.7 n°1 (transcr. en ré mineur pour violoncelle & orgue)

Cette mélodie, composée en 1877, c’est-à-dire la même année que le Libera me du Requiem, est l’une des plus connues de Gabriel Fauré. Cette pièce est peut-être celle qui se diffusa le plus diversement : initialement composée pour mezzo (ou baryton) et piano, elle connut des adaptations pour violoncelle et piano (Pablo Casals en 1911), pour piano seul, voire pour orchestre seul, etc. Nous l’entendons transcrite pour violoncelle et orgue.

Requiem, op.48 (solistes, choeur, violon, violoncelle & orgue)

Doit-on présenter le Requiem ? C’est sûrement l'une des pièces chorales les plus chantées de par le monde, souvent en compagnie du Cantique de Jean Racine. Sa composition s’étale sur plus de dix années, du Libera me (1877) à l’Offertoire (1891). L’oeuvre connaît plusieurs orchestrations (1888, 1893, 1901). Col Canto la présente dans une forme peu courante, sinon inédite [?] : l’orgue accompagne le choeur tout au long (en appui sur la réduction d’orchestre de Jean Roger-Ducasse, l’un des élèves préférés de Fauré), le violoncelle et le violon venant soutenir l’ensemble et dessiner quelques volutes mélodiques. Seul le Pie Jesu, clé de voûte de l’oeuvre, n’est accompagné qu'à l'orgue.

 


Posté par brich59 à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,