samedi 19 novembre

Ils ont réagi !

Les députés stigmatisés comme "évincés" par l'autorité juive réagissent ! C'est ! Ouf !


 

Posté par brich59 à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 18 novembre

Au diable les confessions !

Après les intégristes musulmans,
après les intégristes catholiques,
voici l'autorité juive qui se mêle de ce qui ne la regarde pas !

Hier, le président du CRIF s'est fendu d'un édito intitulé "Les évincés" où le grand amalgame s'expose bruyamment et où la technique de l'accusation fonctionne à merveille et contre tout bon sens qui voudrait respecter les simples lois de la pensée humaine ordinaire.

Je résume :

Le parti socialiste prépare les prochaines élections législatives.
Distribution des candidatures, en discussion avec Europe Écologie Les Verts - dont l'un des acteurs est réputé "antisioniste".
Pas de place pour tout le monde. D'où les évincés, dont plusieurs personnes de confession juive.
On peut donc parler d'antisémitisme. [maintenant je cite]
[...] plusieurs de ces « évincés » sont garants, dans leur histoire assumée personnelle et familiale, d’une mémoire des persécutions et des luttes communes dont nous ne pouvons accepter qu’elle soit rangée au rayon des vieilles lunes à honorer du bout des lèvres. Plusieurs sont, dans cette agglomération parisienne où la représentation politique juive diminue de façon progressive, des ponts avec la tradition socialiste. Cette tradition historique doit être préservée sans céder aux sirènes de la détestation d’Israël dont malheureusement les Verts ont absurdement fait un de leurs étendards. Les choix effectués par le PS seront perçus par la communauté juive comme allant dans le même sens.

On admirera la rhétorique.
Le Président dit que certains parlent d'antisémitisme, ce qu'il se gardera de faire, précise-t-il. Sauf que, ce disant, il dit que l'antisémistisme y est bien (il fait porter la responsabilité de ce dire à d'autres, qu'il ne nomme pas).
Ensuite, après avoir accusé un homme politique d'antisionisme puis embrayant juste après sur l'antisémistisme qui n'y serait pas, il affirme simplement bien que de façon quelque peu tordu qu'antisionisme et antisémistisme vont de paire.

Décidément, la "communauté juive" s'auto-ségrégationne, comme à l'habitude, sous l'étendard des malheurs de l'histoire contemporaine, étentard qui oblitère voire justifie trop facilement les malheurs que l'État d'Israël inflige au peuple palestinien depuis trop longtemps.

Dieu merci (pardon Seigneur !), ce type de diatribe n'est pas le fait de toutes les personnes de confession juive. J'en connais même qui sont farouchement opposées à la politique d'Israël notamment à l'encontre du peuple palestinien.

Quand les sentiments religieux déserteront enfin la discussion politique démocratique, le monde aura gagner en sagesse et en paix.



Posté par brich59 à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Gaudeamus & La sol fa ré mi, deux messes de JOSQUIN

Le quatrième volume de l'intégrale en cours des messes de JOSQUIN DES PRÉS par Maurice Bourbon et l'ensemble Métamorphoses sera l'occasion d'un magnifique concert le 27 novembre prochain.

C'est aussi l'occasion de souscrire :

Josquin&Rome2

Voici le message ci-dessus au format pdf, et le bulletin de souscription. Faites-en bon usage !


 

jeudi 17 novembre

Gaudeamus ! Un concert JOSQUIN DESPREZ

AfficheGaudeamusLille_petit.

L’association La Chapelle des Flandres organise un concert pour fêter le lancement du dernier enregistrement de  Maurice Bourbon consacré aux Messes La sol fa re mi et Gaudeamus de Josquin Desprez (1450-1521) .

Pour ce lancement, les trois ensembles vocaux dirigés par Maurice Bourbon sont  mobilisés : Métamorphoses, Coeli et Terra et Biscantor !

Après Josquin & Venise, Josquin & Cambrai et Josquin & Rome 1, voici donc Josquin & Rome 2 .

.


Gaudeamus ! Un concert
dimanche 27 novembre 2011, 17h.
Notre-Dame de Consolation
Rue Colbert, LILLE


tarif normal : 13€ (10€ en prévente auprès d'un chanteur)
tarif réduit : 8€ (seniors, étudiants, demandeurs d’emploi)
enfants moins de 16 ans : 5€


mercredi 16 novembre

La maladie, c'est comme le chômage ou le viol !

Si l'on en croit Le Monde et l'AFP, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Laurent Wauquiez, a assuré mercredi 16 novembre que l'instauration de jours de carence lors d'un arrêt maladie – un dans le secteur public, un quatrième dans le privé – était "une question de principe" et de "responsabilisation".
"Si jamais, quand vous tombez malade, cela n'a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n'est pas très responsabilisant. Du coup, on a un peu l'impression que la sécurité sociale est quelque chose sur lequel on peut tirer sans qu'il y ait un impact", a lancé sur BFM TV-RMC le dirigeant de la Droite sociale au sein de l'UMP.

En fait, la maladie, c'est comme le chômage ou le viol : c'est la victime qui est responsable !
C'est bien connu, quand je suis malade, c'est parce que je l'ai bien cherché !

En fait, la maladie, c'est comme le chômage ou le viol : c'est la victime qui est responsable !
Et puis même si elle n'était pas responsable, c'est bien fait pour s'gueule, non ?

Je vous le dis, la maladie, c'est comme le chômage ou le viol,
du moins pour l'Union des Méritants du Patronat !
À moins que ce ne soit l'Union des Malades du Profit !
Voire l'Union des Maltraitants du Peuple !




mercredi 09 novembre

Putain de valeur !

Encore un de ces mots-valises pour ne pas dire fourre-tout qui pourrissent le discours dans notre monde libéral : VALEUR !

Lu sur le Figaro.fr : Autre proposition [à la Convention UMP sur l'éducation], qui avait été un temps évoquée par Xavier Darcos lorsqu'il était ministre de l'Éducation, les évaluations pour les élèves de CE1, CM2 et 5e pourraient «devenir publiques», «afin de montrer la valeur ajoutée de chaque école et collège». On notera que le journaliste inféodé (cf. les récents propos du directeur des rédactions du Figaro) met cette dernière expression entre guillements. De deux choses l'une : soit il ne veut pas assumer la responsabilité de cette façon de parler, soit il l'a met en valeur. Entendus les récents propos du dirlo des redactuers du Figaro, ce devrait être la dernière solution, mais bon...

Déjà, l'utilisation de 'valeur' est risquée dans la mesure où la confusion entre les différents registres où ce terme fonctionne est toujours possible. Du valeureux Achille homérique à la valeur boursière moderne... Mais quand on ajoute 'ajoutée', alors là, le risque est consommé : on est bien dans la monétarisation absolue qui marque l'idéologie libéral.

L'école comme entreprise cotée en bourse, c'est pour bientôt ?


 

Posté par brich59 à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 07 novembre

Cuba retrouve la liberté ?

FigEcoCuba libéralise son marché immobilier, titre le Figaro.fr.

Une lecture, même superficielle de cet article montrera à qui veut bien l'entendre que le jeu de mot libéralisme = expression naturelle de la liberté est fondateur de la tromperie généralisée par laquelle le pouvoir financier tient le monde par les couilles tout en faisant mine de générosité grâce à une liberté prétenduement universelle...

On appréciera, sous la plume du rédactuer anonyme du papier, à la fois la jubilation de la revanche du modèle libéral contre le modèle castriste et l'ironie avec laquelle on pointe que cette "libéralisation" du marché imobilier pourra "accentuer la lutte des classes" (Ah bon ! une lutte des classes à Cuba ! Tiens donc !)...

Je te laisse lire, assidu et perspicace lecteur !


Posté par brich59 à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 28 octobre

Allez Nicolas, encore des efforts !

Nicolas Sarkozy : « Moins d'enseignants, mieux payés, mieux formés, mieux considérés, mieux respectés. C'est la seule politique possible ».

Bon !

Pour le premier point, c'est OK.

Pour les autres, c'est assez mal parti, cher Nicolas :

  • mieux payés ? mais le premier sinistre dit qu'il n'y a plus de sous dans les caisses !
  • mieux formés ? mais si le premier point est OK, ça veut dire qu'il y a déjà moins d'enseignants, or ce sont des enseignants qui forment les enseignants, non ? ou alors les enseignants seront formés par ... des banquiers, voire des chefs d'entreprises ?
  • mieux considérés ? mais, cher Nicolas, vous n'êtes pas très clair sur ce chapitre ! Avez-vous vraiment de la considération pour tous ces gens qui ne pensent qu'à se plaindre du traitement que vous leur infligez depuis trop longtemps ?
  • mieux respectés ? cf. le point précédent, mais puissance X.

Bon allez ! On en reparle une autre fois, quand vous voudrez être honnête et cohérent, cher Roi d'Maubeuge ! D'accord ?



de la compatibilité objective des propos politiques

20m20minutes fait état des réactions des politiques au discours télévisuel du Président en campagne. On comprendra que les propos soient divers et (a)variés... Mais la rhétorique politique réserve parfois des surprises. Ainsi, la candidate d'EELV et le premier sinistre propose des commentaires qui s'enchaînent quasi harmonieusement : Éva Joly dénonce le retour de l'ORTF (première et deuxième chaîne au même pas !), pendant que François Fillon loue la détermination du président - détermination qui justifie la mise au même pas des deux canaux de communication de masse...

Le pire dans tout ça pourrait être d'apprécier que la TV publique soit associée à la parade. La première parade télévisuelle du Président Sarkozy, celle qui l'exibait dasn son nouveau boulot de Président, ne passa que sur la chaîne de son grand copain, c'est-à-dire sur TF1...


 

Posté par brich59 à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 27 octobre

S'initier à la fonction documentaire à LILLE

logo2010

La semaine du 5 au 9 décembre 2011, à LILLE

100-11 - Fonction documentaire : 1ère approche

Public concerné : Professionnels de l'information

Toute personne exerçant des fonctions relevant des métiers de la documentation sans avoir reçu de formation initiale préalable. Ce stage ne peut, en aucun cas, se substituer à une formation professionnelle "qualifiante" en documentation.

Objectifs

  • Appréhender et comprendre le contexte de la fonction documentaire dans son entreprise (en interne comme en externe)
  • Être capable de contribuer à la mise en place des produits les plus adaptés à ce contexte
  • Identifier les technologies en jeu dans les pratiques documentaires
  • Se familiariser avec la terminologie du domaine

Méthode

Exposés théoriques et applications pratiques en groupe. Travaux pratiques (selon le lieu du stage : recherche documentaire en situation, élaboration d'un produit, visite d'une unité documentaire,...)

Programme

Appréhender les notions d'environnement informationnel de l'entreprise

  • connaître et analyser l'environnement interne et externe de son poste, de sa structure : comprendre les missions, connaître les uilisateurs
  • employer les termes exacts
  • positionner son poste et y intégrer les notions de qualité, de marketing, en comprendre la gestion


Identifier les produits performants et adaptés au contexte

  • déterminer des produits adaptés aux besoins, aux outils et aux moyens disponibles
  • utiliser les sources les plus pertinentes et savoir évaluer l'information
  • acquérir des notions de droit de l'information


Mettre en oeuvre des méthodes professionnnelles

  • savoir élaborer un plan de classement adapté à son service
  • identifier les modes d'accès à l'information
  • établir des critères de recherche
  • savoir analyser l'information trouvée
  • gérer les documents (physiques et électroniques) : identification, description bibliographique, description de contenu, métadonnées


Identifier les principaux usages des TIC dans les fonctions documentaires

  • connaître les fonctionnalités des outils électroniques : méthode de recherche de l'information sur Internet
  • diffuser l'information recueillie par le biais des intranets et d'Internet
  • savoir choisir les supports adaptés

POUR S'INSCRIRE, C'EST ICI.


 

 

Posté par brich59 à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,