vendredi 04 janvier

Johann Caspar Ferdinand Fischer : Ariadne Musica, Neo-organœdum

ou bien...


Posté par brich59 à 01:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 03 janvier

Nouveaux métiers et technologies du web au programme de la seconde semaine WebMasterWeek

Un cycle de conférences "nouveaux métiers et technologies du web" est organisé par l'UFR DECCID de Lille3. C'est la seconde semaine WebMasterWeek qui se déroule du 7 au 11 janvier 2013, à Pont de Bois, Bâtiment B3, amphi G.
Entrée libre (sans inscription).

Voilà le programme :

Lundi 7 janvier

  • 10h30 - 12h00 Coworking, une communauté de travail physique et virtuelle (Emmanuel Duvette, CoworkingLille)
  • 13h30-15h30 Les tendances de l'industrie de l'information (Ruth Martinez, GFII)
  • 15h30-17h00 Marketing digital (Claire Ruffin, Rouge Interactif/Pictime)

Mardi 8 janvier

  • 9h30-10h30 La cartographie du Web : le lien social sur le Net (Marta Severo, IUT Tourcoing)
  • 13h30-15h30 La bibliothèque numérique de référence de Roubaix (Esther de Climmer, Médiathèque de Roubaix)
  • 15h30-17h00 Analyse et stratégie de l’opinion en ligne (Julien Poncet, antidox)

Mercredi 9 janvier

  • 10h30-12h30 Publishing Yesterday, Today and Tomorrow - Sales management and electronic publishing services (Peter Rogers, Aptara)

Jeudi 10 janvier

  • 9h00-10h00 Web design (Olivier capra, Le Fresnoy)
  • 13h00-14h30 L'évolution de l'édition scientifique (Nick Barber, Springer France)
  • 14h30-16h00 L'aide à la décision (Henri Stiller, Histen Riller)
  • 16h00-17h30 Village innovation (Eric Delcroix, VAD e-commerce)

 

 

 

Posté par brich59 à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 02 janvier

Le droit d'auteur à l'épreuve d'Internet (audio)


Posté par brich59 à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Johann Caspar Ferdinand Fischer : Musicalisches Blumen-Bueschlein Suite n°5 (mi mineur)

Clavecin, orgue, choeur, orchestre... plus ça va et plus j'aime écouter ce musicien (1656-1746) que la notoriété de JS Bach a relégué dans l'ombre mais que le Cantor appréciait fort à ce que l'on dit... Je crois que j'aime par dessus tout la grande synthèse qu'il réalise entre la tradition musicale française et celle de l'Allemagne du Nord.
Découvrons-le grâce à Wikipedia pour commencer.


Posté par brich59 à 01:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 01 janvier

Carlo Gesualdo, Madrigaux VI : O dolce mio tesoro

Carlo Gesualdo - Sesto libro di madrigali: VIII. O dolce mio tesoro

Le premier de chaque mois, Brich59 propose un extrait de la discographie de La Chapelle des Flandres (source : YouTube). Sympa, non ?


 

On en revient à l'oxymore, alors ?

Fin des voeux voeuxprésidentiels pour 2013 : Il y a de l’honneur dans une grande Nation comme la nôtre à être capable de conjuguer compétitivité et solidarité. Performance et protection. Réussite et partage. C’est l’ambition de cette France réconciliée et confiante en elle-même que je porte pour l’année qui s’ouvre. C’est cette ambition qui donne un sens à l’effort de tous. Vive la République ! Vive la France !

Bon ! C'est encore mieux que je croyais ! Il avoue la contradiction objective où il met le socialisme : jouer le grand écart entre compétition et solidarité. Grand honneur en effet pour notre "grande Nation" que d'envisager l'impossible. L'utopie sociodémocrate est ici à son comble. L'Europe de Delors a trouvé là son chantre nationaliste...

Etonnant qu'un homme qui semble si intelligent n'ait toujours pas compris qu'il y a deux libertés incompatibles et inconciliables, celle de l'ultra-libéralisme et celle de l'ultra-humanisme. La première est une liberté individuelle qui laisse, pour l'aspect collectif des choses, apparaître la fameuse main invisible - que personne n'a encore jamais vue. C'est ce qu'on valorise comme liberté d'entreprendre, liberté d'exploiter etc. La seconde est d'abord liberté collective, liberté partagée qui laisse apparaître la fameuse égalité - que personne n'a jamais vue, hormis au fronton de la République. Deux libertés inconciliables donc : la première liberté se déploie dans l'idéologie de la compétition et s'actualise en forme de conflit des uns contre les autres, là où la seconde liberté se déploie dans l'idéologie de la solidarité et s'actualise en forme de partage entre les uns et les autres. La première fait que, dans cette lutte des places que décrivaient assez bien Vincent de Gaulejac, Isabelle Taboada Léonetti et alii, l'arithmétique veut que 1+1=1, voire 0, que de la compétition de l'un contre l'autre un seul sorte vainqueur voire aucun, alors que dans la seconde l'arithmétique est plus généreuse : 1+1=3, de la coopération solidaire chacun se retrouve et gagne le collectif ainsi constitué...

En poésie, l'oxymore permet la nuance. En politique il permet l'entourloupe et la manipulation des consciences. Il s'agit alors, comme disait François Brune, de "tromper les bonnes âmes en affectant de concilier l’inconciliable"... comme je disais à la fin de l'été 2009.


 

lundi 31 décembre

Dernier message de 2012

2013


Posté par brich59 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 30 décembre

Des tablettes mésopotamiennes aux outils du Web 2.0...

Marc Rougier est à TEDxPantheonSorbonne


Posté par brich59 à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,