vendredi 06 janvier

Expérience et professionnalisation dans les champs de la formation, de l’éducation et du travail

« Expérience et Professionnalisation dans les champs de la formation, de l’éducation et du travail : état des lieux et nouveaux enjeux »

CIREL EA 4354 Université de Lille 1, Université de Lille 3
Villeneuve d’Ascq, Cité Scientifique
les 26-27-28 septembre 2012

Le colloque international a pour objectifs :

  • d’aborder la problématique de la connaissance et de la valorisation de l’expérience sous des formes plurielles (la VAE étant une modalité particulière de valorisation) dans le champ du travail et dans une perspective de professionnalisation. Comment l’expérience est-elle prise en compte dans le marché du travail et au-delà des discours, quel statut a-t-elle en gestion des ressources humaines dans les entreprises ? Dans la délivrance et la valorisation du diplôme ? Dans le rapport à ce que l’on nomme compétences au regard du marché du travail ? Dans l’insertion professionnelle des jeunes ? …
  • d’identifier et mieux cerner les théories et les paradigmes actuels convoqués et/ou constitutifs de l’expérience et de la connaissance dans les pratiques et dispositifs de valorisation-validation, dans l’acquisition-construction (voire la production) des connaissances et des modes de travail pédagogiques et didactiques.
  • de dégager des perspectives renouvelées : théoriques, méthodologiques et pratiques de recherches tournées vers les rapports entre formation et emploi, savoirs de l’action et savoirs académiques, entreprise et institution éducative, système productif et système éducatif.

Trois axes de travail constituent le cadre de questionnement dans lequel les contributeurs sont invités à intervenir :

  1. Place de l’expérience dans les processus de construction des savoirs et dans les modes de travail pédagogique et didactique.
  2. Place de l’expérience dans le marché du travail, dans les pratiques de gestion des ressources humaines et dans la production et transmission des compétences.
  3. Place de l’expérience en quête de reconnaissance et de validation-certification.  

Ce colloque scientifique s’adresse aussi bien aux chercheurs universitaires de différentes disciplines (Sciences de l’Education, Gestion, Sociologie, Psychologie, Economie…) et de différents pays (France, Belgique, Suisse, Espagne, Portugal, Canada) qu’aux praticiens de la formation et de la gestion des ressources humaines.

http://cirel.recherche.univ-lille3.fr/experience2012/

Appel_à_communication et Modalités_de_soumission_et_Calendrier

Les partenaires

cirel

CHA-1

Lille1
 
CUEEP

lille3



mercredi 04 mai

Avec des agents de développement des services d'utilité sociale et de proximité

Mettant le nez dans mes archives (je déménage bientôt !), je tombe sur une série de travaux d'écriture fourni en accompagnement d'un séminaire de porteurs de projets... Ce travail a donné lieu à exposé lors d'une journée régionale sur la question des avancées de la politique régionale en matière de développement territorial, plus précisément concernant la montée en puissance des services d'utilité sociale et de proximité...

20020325progr

Ce travail avait été l'occasion d'une écriture multiple et progressive. Le dossier est sur Tard-Bourrichon. Voici la petite synthèse finale distribuée le 25 mars 2002.


 

Posté par brich59 à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 27 février

Des enfants de l'IME Lino Ventura mis "en scène" par des étudiants du CUEEP

Jeudi 26 janvier, 13 heures. Quatre étudiants du CUEEP (Université de Lille 1) projettent devant les salariés de l’IME Lino Ventura le film qu’ils ont réalisé dans le cadre de leur licence professionnelle. Apparaissent à l’écran les enfants du groupe Scaramouche pris en charge lors d’ateliers éducatifs mis en place à l’interne mais aussi dans une structure extérieure à l’IME. Apparaissent également quelques traits de la déficience intellectuelle dont sont porteurs ces jeunes enfants. Apparait enfin dans sa réalité la plus sobre et peut-être la plus parlante le travail éducatif inscrit dans un quotidien où s’articulent éducatif, social et médico-social.
20 minutes de film pendant lesquelles les personnels de l’IME font silence ou s’autorisent simplement à rire tellement les enfants qu’ils connaissent si bien sont attachants. Mais le silence semble surtout cacher l’émotion des uns et des autres.
Quatre étudiants, donc, qui pour valider un module intitulé Technique de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement ont obtenu l’autorisation de la direction de l’IME et des parents pour suivre courant novembre 2010 quelques moments de la vie de sept enfants inscrits dans l’établissement. Ce film, sobre et sans fioriture, s’avère être d’une grande qualité, tant sur le fond que sur la forme.

Philippe Crognier, directeur de la recherche et de l’évaluation à la Sauvegarde et Denis Van Lancker, directeur de l’IME Lino Ventura, présents lors de la projection du film, ont chaleureusement remercié, au nom de la Direction générale et de La Sauvegarde dans son ensemble, ces quatre personnes, aussi émues finalement que ne l’étaient les salariés présents. Il a également remercié tous les professionnels de l’IME qui ont permis que ce film soit réalisé.

L’accord des parents est à nouveau nécessaire maintenant pour ce film puisse être mis en ligne sur le site de La Sauvegarde et puisse ainsi être visualisé par l’ensemble des salariés. Philippe Crognier espère que cet accord sera donné car, dit-il « tout le monde a à gagner à découvrir et à comprendre comment se travaille au quotidien l’éducatif avec ces jeunes enfants ».
Notons enfin que ce travail réalisé avec le CUEEP est en parfaite cohérence avec la volonté exprimée par le Conseil d’administration de La Sauvegarde, celle de faire de l’Association un véritable site qualifiant. Dans le cadre précis de ce projet, le partenariat Sauvegarde/CUEEP permet ainsi à des étudiants d’acquérir des connaissances techniques (vidéo) et « éducatives » (découverte de l’accompagnement de jeunes enfants relevant des annexes 24 DI). En retour, le film réalisé vient réinterroger les pratiques, les mettre à distance, et valoriser le travail réalisé par les professionnels de La Sauvegarde.
Gageons que d’autres initiatives de ce type seront mises en place à l’ADNSEA.

[reprise de http://www.lasauvegardedunord.fr/internet/]


Posté par brich59 à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 07 novembre

Un inlassable combattant

À la fin d'octobre, l'Union Nationale des Missions Locales tenait ses premières journées nationales, à Tours.
Bertrand SCHWARTZ ne pouvait en être. Alors les organisateurs sont allés le voir chez lui. Résultat, une vidéo que voici :


Bertrand Schwartz
envoyé par UNML. - L'info internationale vidéo.

Même les japonais regardent cette vidéo ! .

Le syndicat SYNAMI propose un compte-rendu de ces journées.


Posté par brich59 à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 11 septembre

Repères et références statistiques EducNat

L'édition 2010 des Repères et Références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche est en ligne depuis hier vendredi 10 septembre 2010. 426 pages pour tenter de contextualiser correctement les décisions bucheronnesques du gouvernement...


Posté par brich59 à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 10 septembre

INTERNET : Recherche d'info & veille

Le CUEEP épaissit progressivement son offre de formation s'agissant de la culture numérique.

CataCUEEPIl a notamment mis à son catalogue deux courtes formations mobilisant des compétences documentaires :

Ces stages de trois jours (deux jours contigus puis une journée environ un mois plus tard) s'adressent à tout professionnel - professionnel de l'information et de la documentation ou non - devant effectuer des recherches d’information sur Internet et/ou réaliser la veille stratégique pour son entreprise.
Les seuls pré-requis sont de savoir utiliser un navigateur et de maîtriser les fondamentaux d’Internet, un environnement informatique et des outils bureautiques classiques.
Deux sessions par an sont programmées : la première en octobre/novembre, la seconde en mars/avril. Nous sommes bientôt en octobre, alors n'attendez plus pour vous inscrire...

Pour accéder au catalogue complet du CUEEP, il suffit de cliquer sur l'image ci-dessus. Vous aurez ainsi une idée de la richesse et de l'actualité de l'offre de formation de cet organisme public né à la fin des années 60...
À très bientôt...


jeudi 20 mai

Culture & éducation permanente

Photo La Voix du NordLes 25, 27 et 28 mai prochains, Tourcoing accueille les journées des « Belles de mai », vitrine annuelle sur les activités de CUEEP, institut de remise à niveau et formations rattaché à l'Université Lille 1.
Mardi, jeudi et vendredi prochains, il sera temps pour le CUEEP (Centre Université Économie d'Éducation Permanente) de présenter, à l'occasion des journées « Belles de Mai » ses activités et ateliers menés tout au long de l'année. Associé à la Maison de l'Emploi de Tourcoing, le CUEEP compte présenter ses activités, formations et ateliers aux résidents tourquennois mais également aux partenaires du centre. Pour cette quatorzième édition, c'est le thème « Ma ville je la vis » qui a été choisi...

lire la suite sur le site de La Voix du Nord


Posté par brich59 à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 10 mars

Triste nouvelle pour l'éducation permanente !

LebrunAprès Gérard Mlékuz, c'est André Lebrun qui disparaît, à l'âge de 92 ans. Il m'avait embauché au CUEEP en janvier 1979... et ce n'est sûrement pas la meilleure de ses initiatives ! Mais des initiatives, il en pris beaucoup , et dans un constant souci social.

Docteur en Sciences Physiques en 1953, Maître de Conférences en 1956 et Professeur d’Université en 1962, il ne se contenta pas d'assurer ses fonctions d’Enseignant-Chercheur à l’Université de Lille. À partir d’octobre 1968, il a mis en œuvre, avec la création du CUEEP, un projet auquel il tenait particulièrement, le développement de la formation professionnelle continue et de la promotion sociale pour tous. Pour cela, il a constitué des équipes d’enseignants, de chercheurs et de conseillers en formation continue qui ont, sous son impulsion intransigeante et dynamique, développé les actions de formation collective en milieu ouvrier de Roubaix-Tourcoing et de Sallaumines-Noyelles. Dans le cadre de l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1, il a initié les principaux dispositifs de formation continue tels que le DAEU, les DUT et les Diplômes par Unités Capitalisables, les formations négociées avec les entreprises et les branches professionnelles, la recherche et l’enseignement des sciences de l’éducation...

Article de La Voix du Nord du jeudi 11 mars 2010


Posté par brich59 à 09:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 07 mars

Les métiers de la formation

Quels sont les impacts de l'individualisation sur les parcours de formation mais aussi sur les métiers de la formation ?

Discussion de professionnels autour de ces deux questions lors de la journée d'étude organisée au CUEEP :

AfficherDavantage depuisVidéos en rapportCommentairesPartagerEnvoyerFavorisTwitterFacebook


Documents à télécharger : affiche ; programme ; diaporama...


Posté par brich59 à 08:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 05 mars

Écologie et formation

logocafelivresJ'étais hier soir au Café-Livres. J'aime les livres. L'idée de lire en buvant une bonne bière ne m'est pas désagréable... Mais ce n'est pas pour satisfaire ce type de plaisir que j'étais au Café-Livres hier soir. C'était pour participer à  un Café-converse intitulé Quelle éducation, quelle formation voulons-nous ?. La page du site http://lille.lesverts.fr annonçait un débat autour des propositions d’Europe Écologie avec notamment Sylvain Hannebique, candidat sur la liste Europe Écologie - Nord, membre de l’ICEM - pédagogie Freinet, directeur d’école primaire à Mons en Baroeul. Sandrine Rousseau, scientifique pur jus mais femme politique engagée aussi bien à l'Université de Lille1 (elle y est Vice-Présidente chargée de la Vie étudiante et de l'égalité Femmes-Hommes) que chez les Verts, était là, elle aussi. J'étais venu parce que l'idée me plaisait de discuter de l'avenir de la formation continue avec des gens dont je partage a priori le goût pour le respect de l'autre et la solidarité authentique.

Comme on devait s'y attendre, il n'y avait pas foule. Comme si le débat de proximité était passé de mode et que les citoyens attendaient après Arlette Chabot pour "participer" au débat politique, en spectateurs à qui l'on assène de la publicité commerciale sans qu'ils qu'ils l'aient demandé... Bref, quelques rares sympathisants, en plus des membres du groupe des Verts. Sauf un Monsieur très cérémonieux, à la voix style Piéplu et l'élocution ampoulée, qui intervenait souvent pour exhiber une idéologie entrepreneuriale très classique, pensant jouer ainsi, je suppose, les empêcheurs de penser en rond... 

Le débat fut ouvert par l'intervention de Sylvain qui présenta son expérience, passionnante et porteuse d'espoir et d'utopie. La question des transferts méthodologiques fut posée à partir de son récit. Puis on aborda une foule de sujets fort intéressants. On n'accosta jamais aux rives de l'éducation permanente et/ou de la formation continue, pourtant "compétence" phare des Régions. Dommage !

Dommage car j'avais lu attentivement le programme politique, appréciant que l'on veuille enfin remettre les principes de l'éducation permanente au cœur des dispositifs de formation. Tout un état d'esprit ! Et j'étais fort intéressé d'aller plus loin, de poursuivre la réflexion telle qu'elle s'ébauche sur le papier. J'avais lu ce programme comme abordant la question de la formation sous un aspect "dispositif" et sous un aspect "filières". J'avais même fait un schéma de lecture pour moi. Fort de cette lecture structurée, j'avais du coup un tas de questions, du style

  • Mettre en place d'importants programmes territoriaux de formation permanente, mais comment ? Avec quelle organisation, quelle prise en compte des forces locales (identifiées comment), quelle procédure de concertation territoriale, etc. ? Et comment casser ce détestable esprit de concurrence inhérent au fonctionnement en marché - esprit qui empêche toute cohérence territoriale au profit de la cohérence commerciale des organismes de formation, etc. ?

  • Développer l'enseignement des savoirs fondamentaux afin de faciliter l'accès aux droits et à l'autonomie sociale et professionnelles pour tous, fort bien ! Mais alors comment poser la question du financement (rentabilité, solvabilité de la satisfaction des besoins sociaux fondamentaux) ? Comment réussir à bien marquer l'importance de l'idée d'une "rentabilité sociale" qui ne se compte pas en euros etc. ? Et puis vient fatalement les questions liées aux méthodes pédagogiques. Autant la compétence Formation Initiale d'une Région exclut le pédagogique (sinon par rebonds, à partir de construction et d'aménagement des lieux éducatifs), autant la compétence Formation Continue / Éducation Permanente l'inclut nécessairement. Du coup quelles méthodes préconiser  Et comment évaluer le pédagogique ? etc.

  • Soutenir les formations qui permettent l'émancipation et l'épanouissement des personnes ne peut qu'enchanter les personnes qui, comme moi, se désolent des fragmentations que la politique impose à la personne humaine ! Mais alors comment réussir cette nécessaire cohérence des politiques (éducation permanente, formation initiale, culture, économie, ...) en termes de programmation, d'opérationnalisation et d'évaluation de la politique publique ?

  • etc.

J'avais plein de questions dont je dépose ici quelques exemples, comme Héraclite avait jeté son manuscrit qui n'intéressait personne derrière l'autel d'un temple, espérant qu'il serait enfin lu par un quidam, comme une bouteille à la mer.


Posté par brich59 à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,