lundi 29 octobre

Cher Hanns,

71858810Je prends enfin le temps de répondre à vos trop aimables "commentaires".
Je mets au pluriel car votre penchant au harcèlement vous a poussé à tripler la mise.

  1. Il y a le premier "commentaire" du 16 octobre à 21h55, qui dit ceci : "Mon pauvre monsieur vous ne connaissez rien au métier de l'Immobilier .Peut être qu'un jour vous aurez besoin des services d'une agence IMMOBILIÈRE comme L O G E H O M E ...... Hanns - email : Dan.and.co@hotmail.fr ".
  2. Puis il y a eu le même jour celui-ci : "J'imagine que vous êtes à la retraite ou chômeur ,pour avoir le temps de dire autant d'anneries .Hanns - email : Dan.and.co@hotmail.fr ".
  3. Enfin trois jours après, non content que je ne publie pas immédiatement votre petite mais insistante logorrhée, celui-là : "Mon commentaire ne paraît pas ? Est ce normal ".

Je réponds donc rapidement (on n'a pas que ça à faire !) à vos si doux "commentaires", l'un après l'autre, non sans préciser au lecteur que nous ne nous connaissons ni d'Ève ni d'Adam, comme disait ma grand'mère qui croyait au ciel.

"COMMENTAIRE" n°1

  1. Je ne suis pas particulièrement pauvre, même si je ne suis pas particulièrement riche. Je fais partie de cette classe de gens que la vie a plutôt aidé socialement et culturellement, même si je n'ai fait aucun héritage qui me permettrais de vivre sans travailler voire de ne faire que ce dont j'ai envie.
  2. Je suis avec mon épouse propriétaire d'une maison et c'est à l'occasion de son acquisition que j'ai fait connaissance avec le monde du commerce de l'immobilier. J'ai vu - c'était il y a plus de vingt ans - comment les agences pouvaient alors arnaquer les bourgeois inattentifs. Je crois que la difficulté réside en ce que vendeur comme acquéreur s'imaginent que l'agent immobilier oeuvre pour leur bien, alors qu'il n'oeuvre que pour son bien à lui. C'est le principe dui commerce me direz-vous. Eh bien oui, je suis d'accord. Mais alors qu'on ne mette pas en avant le "besoin de services" comme si l'agence immobilière faisait une bonne oeuvre, remplissait une mission socialement utile etc.

COMMENTAIRE n°2

  1. Eh non ! Perdu, cher Hanns ! Je ne suis ni chômeur ni retraité. D'ailleurs, je trouve votre ton à l'endroit des chômeurs et des retraités quelque peu dédaigneux. Façon Sarkozy, façon Copé etc. Vous voyez ce que je veux dire.
    Par contre, ce que je peux vous dire, c'est qu'un chômeur ne fait pas rien : il cherche du travail et se démène tant et mieux qu'il perd parfois espoir de se voir opposer des refus sans élégance - sur le même ton que le vôtre. J'espère pour vous que vous ne serez jamais au chômage même si j'incline à penser que cela aiderait peut-être à votre maturation sociale et politique.
    D'un autre côté, côté retraité, j'en connais plus d'un qui ne savent plus où donner de la tête parce qu'ils militent dans ces associations qui pallient les carences et les absences des pouvoirs publics s'agissant du bien-être fondamental de la population.
  2. Le temps ! Eh bien, cher Hanns, c'est bien parce que mon boulot ne me laisse que très peu de marge de temps libre que je n'ai pas répondu immédiatement à vos "commentaires". Désolé ! Mais il n'y a pas que les agents immobiliers qui bossent plus que 35h !
  3. Quant à vos "anneries", sachez qu'il faut écrire "âneries" - ce qui ne se prononce pas de la même façon. La correction élémentaire, surtout quand on fait commerce, ne consiste-t-elle pas à respecter les codes communs de la communication ? Je sais bien que le sommet de l'État a montré un très mauvais exemple de 2007 à 2012, mais ce n'est pas une raison. Autre chose : concernant les signes de ponctuation simple, l'espace se met après et non avant (comme vous faites) la ponctuation. Bref, si vraiment vous voulez faire carrière dans la publication de commentaires sur les blogs qui vous déplaisent, commencez donc par vous assurer que vous écrivez correctement.
  4. Quant aux "âneries" donc que vous me prêtez, je vous demande d'être plus clair et plus précis. Vos arguments sont bien trop légers pour me faire changer d'avis. Je vous invite à les développer, par exemple en commentaire du présent message. Je m'engage à les publier immédiatement.
  5. Dire publiquement à quelqu'un qu'il fit des "anneries", même avec une faute d'orthographe, relève de l'insulte, voire de l'injure. Je trouve que, pour un défenseur du commerce, vous vous y prenez bien mal avec vos futurs éventuels clients... C'est comme le "pauvre Monsieur" de votre premier "commentaire" : j'ai joué sur le sens économique du terme, mais sous votre plume il fleure bon le mépris, non ?

COMMENTAIRE n°3

  1. REPRISE
    Le temps ! Eh bien, cher Hanns, c'est bien parce que mon boulot ne me laisse que très peu de marge de temps libre que je n'ai pas répondu immédiatement à vos "commentaires". Désolé ! Mais il n'y a pas que les agents immobiliers qui bossent plus que 35h !
  2. Reste la question de la pertinence et de l'intérêt de vos commentaires. Qu'y apportez-vous d'intéressant ? En quoi répondez-vous intelligemment aux propos que vous dénoncez ? Je vous invite donc à nouveau à développer votre argumentaire. Nous pourrons alors échanger nos idées, sans injure de votre part je l'espère.

Dans l'attente, je vous prie de recevoir, cher Hanns, mes salutations les plus civiles.


 

Posté par brich59 à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 26 octobre

Les pigeons de l'UMP ...

Hier soir sur la télévision publique, on nous a imposé un débat interne à l'UMP...

Les non-amateurs de la droite populaire comme le Fouquet's ont ainsi été pigeonnés : leur participation au financement de la télévision publique a été détourné au profit de la promotion d'un parti politique qu'il juge indigne avec ses croissants et autres relents fascisants. Ceux qui donc n'ont pas regardé la 2ème chaîne hier ont été les pigeons de l'UMP.

Quant à ceux qui ont regardé le débat, ils ont été eux aussi pigeonnés. Il n'y a pas eu de débat disent les commentateurs politiques de tous bords ce matin. En place et lieu de débat, on aurait eu droit à des roucoulades surannées entre volatiles qui se regardent en chiens de faïence mais aimablement.

La saison est décidément au PIGEON.


 

Posté par brich59 à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 15 octobre

Ouvrir la boîte de Pandore... des conneries droitistes

Merci à Vincent Peillon ! Mille fois merci !

Sa sortie sur la nécessité d'ouvrir un débat sur la dépénalisation du canabis est un magnifique tremplin, sur lequel se sont précipités les grandes gueules droitistes que comptent notre bon pays. J'ouvre Libé :

  • "Alors que les scientifiques ont démontré, sans aucune contestation possible, l’effet désastreux du cannabis sur le développement cognitif des adolescents, Vincent Peillon souhaite engager la discussion sur la dépénalisation du cannabis", déplorent les gens de la Droite populaire comme le Fouquet's. La chasse aux produits qui ont des "effets désastreux [...] sur le développement cognitif des adolescents" est certes louables, mais alors allons jusqu'au bout : pénalisont les produits alcoolisés. Vous voulez les statistiques sur les dégâts commis par l'alcool sur les jeunes ?
    Mince ! Il se trouve que la droite franchouillarde monte en première ligne quand il s'agit de toucher au pinard...
  • Quant à la Dati, elle nous fait le coup du grand itadmélange où on touille tout ce qu'on peut : "La montée du communautarisme et du radicalisme dans certains quartiers, ça a été une lâcheté des politiques. Sur le cannabis, la gauche veut recommettre cette lâcheté vis-à-vis du cannabis". Tout et retout ! En fait ce qui lui plait à la Dati, c'est le "vis-à-vis" : "Je trouve que Vincent Peillon se comporte de manière lâche vis-à-vis de la toxicomanie. Et c’est irresponsable vis-à-vis de nos jeunes en France. On a autre chose à nous proposer que de pouvoir se droguer légalement". Vis-à-vis de vis-à-vis...
    Ceci dit, elle tente une argumentation : "Toutes les études scientifiques le démontrent : quand les jeunes qui fument du cannabis passent à d’autres drogues c’est irréversible sur leur santé. On ne guérit pas de la toxicomanie. Donc il vaut mieux lutter pour que nos jeunes ne tombent pas dedans". Des scientifiques pourraient aussi bien montrer comment TF1 formate irrémédiablement l'esprit de nos jeunes (et moins jeunes d'ailleurs) et, développant des appétences sans intérêt, bloque leurs compétences intellectuelles et sociales... On interdit TF1 ? Chiche !
  • On passe sur Fillon, le F-Haine, etc.

Je n'ai jamais touché un pétard, ne suis pas malade alcoolique, ni consommateur de TF1, mais je tente de réfléchir et ne vois dans toutes ses logorrhées que verbiages populistes et réfractaires au dialogue.


 

Posté par brich59 à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 02 octobre

Au nom de l'emploi, du fisc et du saint mépris

VdN

Un parlementaire apparenté UMP dénonce le projet de taxation de la bière au nom de l'emploi... Il va bientôt proposé que les usines se remettent à fabriquer de l'amiante ?

N'empêche ! Les gens malades de boire, de fumer, de travailler dans des conditions sanitaires déplorables, tous ces gens malades vont nécessiter la création ou le maintien d'emploi dans le secteur sanitaire...
Il aurait donc un peu raison, notre apparenté UMP de service !

Mais comment fait-il pour financer ces emplois ? Le point d'interrogation qui apparaît sur la page web de La Voix du Nord n'en dirait-il pas long sur cette question ...

Aïe ! Allez, on reboit une chope pour s'éclaircir les idées ?


 

Posté par brich59 à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 16 juillet

maintenant ? toujours ?

lefigaro-cover

Et l'uèmpéïté du Figaro, c'est toujours ?

Ceci dit, je remercie l'UMP le Figaro d'écrire correctement le nom de l'ancienne ministre de Giscard qui s'illustra dans les années 70, affrontant le machisme et le conservatisme le plus ringard de la droite parlementaire d'alors.

On écrit Simone Veil et non Weil. Simone Weil, c'est une philosophe, disciple d'Alain et activiste syndicale à sa façon, avant de tomber dans un mysticisme épuré (foi catholique d'autant plus "dure" que Simone Weil était de tradition juive), qui ne reniait rien de sa vie antérieure mais avait la fâcheuse tendance à en passer les traits les plus saillants sous silence. En outre, une plume magnifique...

 

Posté par brich59 à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 13 juillet

Pièges, polémiques et calomnie...

lefigaro-cover

 

Le journal de Sarko

et de l'Union des Mauvais Perdants

aime bien les pièges...

 

... et les polémiques !

 

Beaumarchais, quant à lui,

détestait la calomnie, non ?

Posté par brich59 à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 06 juillet

Tiens, c'est nouveau, ça !?

lefigaro-cover

 

- Le Journal de Sarko et de l'Union des Mauvais Perdants a l'air de prendre la défense des fonctionnaires...

 

- Ah bon ?

 

- Oui oui c'est nouveau... depuis un bon mois...

Posté par brich59 à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 19 juin

Vive le large !

figaronautisme
Le Figaro aime parler du grand large et des grands voyages loin des terres...

 

À quand un numéro spécial sur les naufrages ?

La grande aventure de la bande à Copé est pourtant là.

La bande va prendre le large et nous sommes très nombreux à nous en réjouir...


 

Posté par brich59 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 15 juin

manipulation ? n'empêche que c'est bien elle qui cause, non ?

Constatez le propos et admirez le style !

moranotêtebêche


Posté par brich59 à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 13 juin

Moi j'm'en balance !

liberation-coverDésolé, mais je n'ai pas voté pour elle - qui n'était pas candidate, juste la compagne de la personne que j'ai contribué à installer à l'Élysée à la place de l'autre. Alors, ce qu'elle dit, écrit, touïte, etc., je m'en contrefiche. Tout ce tintouin pour moins de 140 caractère touïté par une nana que personne n'a élu, c'est de l'infopollution caractérisée ! Les média crétins et la droite bête et méchante s'enfoncent dans la fange du divertissement comme aurait dit Blaise. Laissons-les s'enfoncer ! En tout cas, je n'ai jamais accordé à la compagne du Président la moindre autorité politique. Je n'ai pas voté pour elle. Point barre.

La seule fois où j'ai voté malgré moi, c'était en 2002 pour faire barrage au F-Haine. J'ai voté pour le représentant de la lhumanite-coverdroite dite républicaine - cette droite qui, dix ans après, fait dans le ni-ni, mettant sur le même plan la gauche forte - celle qui défend le mieux les valeurs de la démocratie et de la République - et le F-Haine... Comprenne qui pourra ! Je ne regrette pas. Parce que, moi, à la différence de Copé&C°, je suis un vrai rébublicain...

 

Reste que le comportement de Copé&C° me conforte dans le jugement que je porte à cette droite dite républicaine MAIS QUI N'EST PAS RÉPUBLICAINE DU TOUT. La porosité est visible entre la posture de la Haine et l'Union des Mauvais Perdants... et "l'affaire du touït Trierweiler" arrive au bon moment pour masquer cette écoeurante porosité, non ?


Posté par brich59 à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,