samedi 12 mai

EfficacitéS

Entendu, ce matin, dans le discours proféré par du ministre des Affaires étrangères à la descente d'avion du Français libéré par les Talibans,  quelque chose du style : "je vous accueille au nom du nouveau Président de la République".
Il est incroyable ce Sarkozy : pas encore en fonction il est déjà efficace ! C'est-y pô beau, çô ?
À moins que Douste ait un doute sur son prochain emploi ? Une autre efficacité !


Posté par brich59 à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

EsclavageS

Hier, vendredi 11 mai, à la fois jour comme les autres et lendemain de la commémoration de l'abolition de l'esclavage,  La Voix de Nord faisait le haut de sa page 15 avec deux informations très apparentées sur le fond comme parfois sur la forme : protestations contre le sort fait quotidiennement aux salariés et marche pacifique contre l'esclavage contemporain...

VdN070511p15_retaill__

 

OITC'est le jour de la commémoration de l'abolition de l'esclavage que l'OIT, qui n'est pas vraiment une organisation gauchiste, publie son Rapport global en vertu du suivi de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail, où l'inégalité du rapport de force entre employeurs et salariés est criant d'injustice fondamentale.

On a là de beaux exemples de la permanence des pratiques économiques mangeuses de vies humaines, casseuses de corps et broyeuses de libertés...

Leurs profits valent-ils vraiment plus que nos vies ? Visiblement la majorité des électeurs français viennent de répondre oui à cette bonne question... Les marchands d'esclaves ont encore de belles années devant eux... des années efficaces !
 


Posté par brich59 à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 11 mai

L'effet Sarkozy, rue d'Enghien, à Paris...

Extrait de la news du blog http://rentrecheztoi.blogspirit.com/, le blog des gens dont la vie quotidienne a été envahie par le QG de l'UMP pendant la campagne :

Dans notre quartier, on a amplement gagné. Jamais un score pareil ne s'est vu depuis longtemps à une présidentielle (sauf Chirac 2002). 67,5% pour Ségolène pour la rue d'Enghien. Quel carton !  (64 dans le Xe entier).

Comme quoi, il suffit de côtoyer Sarkozy et sa bande pendant un certain temps pour savoir pour qui voter !

Toute la France aurait dû habiter rue d'Enghien !


Posté par brich59 à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 10 mai

DANGER : CONFUSION !

Bon, allez ! Ne mélangeons pas tout !
Le grand soir n'est pas là, ni aujourd'hui ni demain matin.
Les étudiants de Tolbiac ont raison de ne pas envenimer les choses, raison de ne pas se mettre dans un état de pseudo-insurrection, au lendemain d'élections démocratiques et sous prétexte du programme du candidat qui a été élu. Ce programme a été présenté. Il a été débattu et contredit. Rien n'y a fait : les Français, ces couillons, en ont pris pour cinq ans d'un gouvernement de droite ultra-libéral, qui va fabriquer des inégalités au nom de je ne sais quelle efficacité... ou plutôt au nom - systématiquement non dit - du pouvoir financier qui de toutes façons hélas a pris les rênes de ce monde trop parfait. Si la droite a un mérite, ce sera celui de la cohérence avec ce pouvoir-là.

Je ne dis pas, bien sûr, qu'il faut baisser les bras et laisser faire cette droite arrogante et bien trop sure d'elle-même.

  • Il faut lutter dans le cadre des institutions d'abord : les prochaines élections doivent tout faire pour contredire la classique et triste mécanique qui veut que les législatives qui suivent une présidentielle ne font que renforcer le pouvoir élyséen (sous le fallacieux prétexte de lui donner les moyens de son projets, et qui fera qu'on aura en France un National-Libéralisme redoutable d'esclavagisme et d'intolérance. L'objectif doit être clairement de faire barrage à la machine UMP et aux candidats de l'extrême droite (mais en quoi sont-ils distincts ?), quitte à ne pas voter comme d'habitude. Encore le vote utile !

  • Il faut lutter pacifiquement ensuite par l'usage de la liberté d'expression : dénoncer les abus droitiers, montrer les inégalités produites par la politique que les Français viennent de s'infliger à 53%, témoigner des monstruosités du National-Libéralisme, etc. Mais pas a priori, de façon à échapper à la trop facile accusation de "procès d'intention". L'a priori, c'était avant et pendant les élections. Maintenant on y est. C'est indiscutable ! Même si la majorité des Français s'est indiscutablement fait avoir par la rhétorique mensongère et caressante du meneur de jeu du National-Libéralisme ! Alors exprimons-nous, sur des blogs (cette rubrique est ouverte via le dispositif de commentaires), des forums, dans les journaux, etc.

  • Il faut aussi militer dans les organisations représentatives, notamment syndicales et/ou associatives, de façon à ce que les forces vives de la "société civile" puissent contrer le rouleau compresseur du National-Libéralisme dans la négociation collective, dans le rapport de forces social.

  • Enfin, quand vraiment ce sera trop et que les libertés publiques (toutes et pas seulement celle qui permet à une minorité de réduire le reste de la population en esclavage) seront clairement menacées, alors il faudra manifester dans le calme et la détermination...

Dernier point qui me paraît important : ce sont bien les plus de 64 ans qui ont fait pencher la balance électorale du côté du National-Libéralisme, mais cela ne nous autorise pas à engager un racisme anti-vieux. Stupide. Dans l'absolu, d'abord : le racisme, quelles que soient sa forme et sa teneur, est interdit au pays des opposants au National-Libéralisme, cette interdiction étant sûrement un héritage de mai 68, n'en déplaise à Nicolas et à la soi-disant nouvelle philosophie des années quatre-vingt. Dans le relatif, ensuite : il y a quand même un "vieux" sur quatre qui a voté Ségolène Royal ; et il y a surtout près de la moitié des moins de 65 ans qui ont voté Sarkozy !


Posté par brich59 à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 09 mai

Ceux qui ont voté ne seront pas les "payeurs" !

Ainsi c'est donc vrai ! La démocratie du "suffrage universel" nous réserve bien des surprises : ce ne sont jamais ceux qui décident qui trinquent !

L'IFOP a réalisé un sondage entre deux tours (27 avril) où il apparaît que

  • 53% des moins de 35 ans votent Ségolène Royal,

  • 55% des plus de 35 ans et plus votent Sarkozy.

Conclusion hâtive : Sarkozy, celui dont le marketing politique a fait l'homme de la rupture, l'homme du changement (voyez ses discours du 6 mai au soir!), est plutôt du côté des électeurs "mûrs".

Quand on regarde de plus près, c'est encore plus parlant : ce sont les 65 ans et plus, et eux seuls, qui veulent Sarkozy. Trois plus de 64 ans sur quatre ont soutenu le jeune Sarkozy (je peux me permettre parce que je suis plus âgé et donc plus respectable que lui). Ce ne sont plus des électeurs mûrs, mais des électeurs croulants sous le poids de leur propre vie et incapables aujourd'hui ni demain de relever l'échine pour redresser la France, ou encore de travailler toujours plus pour construire le profit des copains de l'UMP.
Comme ça aussi, on comprend pourquoi le Halliday (le jauni) et la Mathieu (Mireille) l'adorent le Sarko !
De l'autre côté, pour la tranche d'âge 18/64 ans, c'est Ségolène Royal qui est préférée ! Avec une pointe à 56% pour les électeurs juste mûrs (35-49 ans) ! La force de l'âge est là, du côté de Ségolène... en tous cas pas du côté de Sarko. Qu'on se le dise : l'électorat de Sarkozy, c'est la vieille France, celle des retraités. Pas la France qui se lève tôt pour aller bosser quand il y a du boulot ! Ceux qui sont en âge de cotiser pour la retraite des retraités actuels (c'est-à-dire ceux qui ont majoritaiment voté Sarko), ceux-là ont majoritairement voté Ségolène Royal... Y-a de quoi râler, non ?

Et tout ceci n'est que pure vérité : un sondage IFOP, ça ne mentirait pas ici comme ça à l'endroit du chouchou des patrons (IFOP  = Laurence Parisot = MEDEF = Sarkozy) !


mots-clés :
population âgée, électorat de la droite


Posté par brich59 à 15:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Amalgame policier

Il fallait s'y attendre, car la "ruse" est classique et a déjà maintes fois fait ses preuves : pour éliminer la révolte juste, vous mêlez quelques casseurs (ou vous faites tout pour qu'il s'en mêlent) à une manifestation pacifique de protestation citoyenne, vous laissez faire un peu de casse, et vous ramassez la mise, casseurs et non-casseurs dans le même panier à salade, dans le même sac, comme dit


mots-clés :
provocation policière, protestation citoyenne


Vertus judiciaire de la publicité citoyenne

Extrait de l'excellente revue de presse des Cahiers pédagogiques d'hier (merci à Philippe Watrelot) :

ADN et masse de fiches.
Deux frères de 8 et 11 ans avaient volé deux Tamagoschi et deux balles rebondissantes dans un hypermarché du Nord. Vite repérés par les vigiles, ils ont été appréhendés quand leur mère passait à la caisse. Les jouets ont été payés et les enfants punis par leurs parents. L’affaire pourrait s’arrêter là. Mais les gendarmes ont ensuite convoqués les enfants pour leur expliquer qu’on prendrait leurs empreintes digitales et leur empreinte génétique. Celle-ci pourrait être ensuite stockée dans le Fnaeg (fichier national des empreintes génétiques) pendant 40 ans. C’est le père des enfants qui a rendu publique cette affaire qui alimente la polémique sur le fichage génétique des mineurs dénoncé notamment par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Syndicat de la magistrature. Aux dernières nouvelles, devant la mobilisation, la justice aurait reculé et arrêté la procédure.

Le Monde, L'Humanité et le NouvelObs permanent avait fait la publicité de la mésaventure des gamins, dès le 7 mai... Comme quoi la "publicité citoyenne" peut être efficace dans la lutte contre les dérives sécuritaires totalitaires (un principe de pistage des pédophiles s'appliquant au fichage de gamins qui piquent dans un magasin ! si ce n'est pas du totalitarisme, ca !) et autres balivernes de la droite dure... avec les autres.


mots-clés :
pratique sécuritaire, liberté individuelle, fichage, protestation citoyenne, publicité médiatique


Bush & Berlusconi, modèles de Sarkozy

BerluscozyCe n'est pas moi qui le dit.

Pour Berlusconi, qui aime parler de lui a la troisième personne comme notre Halliday très national, c'est d'une clarté d'eau de roche (cf. à gauche l'extrait de Métro de ce jour, p.4)...

En tous cas, l'un des points communs entre ces deux modèles de Sarkozy (mais il y a de nombreux, comme, par exemple, le goût du luxe, la collusion avec le pouvoir financier, la collusion avec les propriétaires des médias, la rhétorique guerrière, la culture du mépris hautain, etc.), c'est que :

  • pour l'un, son pays lui a réglé son compte politique après s'être rendu compte qu'il s'était fourvoyé...

  • pour l'autre, son pays n'en veut plus et souhaite lui régler son compte politique le plus vite possible...

Décidément la France aura toujours un métro de retard !


mots-clés :
Sarkozy, Bush, Berlusconi, modèle politique


Posté par brich59 à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 08 mai

Pourquoi tant de haine ? Écoutez donc « Là-bas si j'y suis ! »

l_bas

Instructif, le répondeur de Là-bas si j'y suis !
Ce mardi 8 mai, on peut y entendre toute la haine de l'électorat sarkoziste.
Haine fascisante dans son expression.
Haine fascinante dans son crétinisme profond.
Haine "éructante" de vieux et de jeunes bourrés de stéréotypes comme leur héros est bourré de tics.
Écoutez donc : exemple 1, exemple 2, exemple 3 (fichiers mp3 découpés dans le podcast de l'émission).

À l'heure où le vieil Halliday fait dire par sa jeune femme que les projets de politique fiscale de la droite vont l'inciter à revenir en France - cette France qu'il aime tant et tant !-, c'est maintenant plutôt à nous, pauvres gauchistes timorés et sans le sou, de chercher où aller habiter tant le climat de violence et de haine semble congénitalement attaché à cette droite sure d'elle que 53% de ceux qui ont exprimé un vote avant-hier ont porté au pouvoir.

La France de Sarkozy est lamentablement violente ! À faire peur.

Pourvu que Mermet tienne le coup ! Malgré les appels à la censure proférés à son encontre par tous ces petits Pétains qui peuplent la France ... d'après !


mots-clés :
liberté d'expression, haine, fascisme, grossièreté, agressivité verbale, violence politique, censure


habités ! je vous dis qu'ils sont habités !

Sarkozy « habite sa fonction » sur un yacht au large de Malte, titre une dépêche de ce 8 mai (08:32) du site de Libé...
Détails : Nicolas Sarkozy est à bord d'un yacht luxueux qui appartiendrait à l'industriel français Vincent Bolloré • Accompagné de son épouse Cécilia, de leur fils Louis et de quelques proches, le président-élu est arrivé lundi à bord d'un jet privé à l'aéroport international de Malte • Le bateau sur lequel il a passé la nuit a été vu mardi matin appareiller en direction de la Sicile.

On appréciera la précision du rapport, même dans sa version réduite.

Précisions :

  1. Il faut du luxe pour réfléchir à ce qu'on doit faire en politique. On fait comment quand on n'est pas dans le luxe ? On ne peut pas faire de politique ?

  2. Nicolas Sarkozy (qui a prétendu, en tant que candidat, ne pas avoir de relations avec le monde doré de l'argent plus que ça) vit aux frais d'amis de la finance.

  3. Nicolas Sarkozy est entouré de quelques proches. Les mêmes que ceux qui sont passés au Fouquet's, bistrot populaire (n'oublions pas le "P" d'UMP) bien connu de Paris, grand rendez-vous de la France qui se lève tôt ? Ou d'autres encore, style proprio du Figaro, proprio de TF1, etc... On va finir par croire qu'il ne s'appelle pas Sarkozy mais bien Berluskozy !

  4. D'ailleurs il file droit vers la Sicile, pays de la Mafia...

  5. Mais heureusement Cécilia est là ! Tiens ! Il me semblait l'avoir récemment vu ailleurs avec un autre ! Mais c'était un reportage signé de journalistes non hexagonaux, de journalistes qui n'ont même pas peur de Nicolas ! N'empêche, il est fort Nicolas ! Nicolas est un bon père de famille !



mots-clés :
Président de la République, médias


Posté par brich59 à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :