lundi 21 mars

Au moins comme ça, on sait pourquoi !

daubresseJe n'ai pas trop regardé les résultats des cantonales hier soir. Autres choses plus urgentes à faire. Je suis juste passé devant la télé quand, sur la 3 Région Nord, le sieur Daubresse expliquait que les gens avaient eu tort de ne pas voter UMP en masse parce que, disait-il, le Président est un type drôlement bien, à preuve son action pour le peuple lybien...

Au moins, comme ça, on sait pourquoi le roi d'Maubeuge s'est fendu d'une suractivité à l'international ! Pour cacher la misère de sa politique nationale...

Un coup somme toute assez classique dans l'histoire de la politique...


Posté par brich59 à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 13 mars

Un président au dessus des partis ?

Le Président met fin à vos fonctions parce qu'il estime que vous avez attaqué son parti.

C'est ce qu'aurait dit à Abderrahmane Dahmane, (ex)conseiller à l'intégration dudit président, le directeur de cabinet dudit président, autrement dénommé roi d'Maubeuge .

Président pour tous les Français ?

Encore une blague de la rhétorique politique de la droite française (le détour par Copé)...


 

Posté par brich59 à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 27 février

Bref, un speech de campagne !


Remaniement, révolutions arabes : l'intervention de Sarkozy
envoyé par rue89. - L'info video en direct.

Bref, un speech de campagne, quoi !
Avec le chef de l'extrême droite républicaine (si si ça existe... au pays des droits de l'homme !), le chiraquien et l'homme de l'ombre, le petit roi organise son état-major de campagne... La rhétorique servie ce soir - pleine de contradictions dans les termes et de mensonges (par omission le plus souvent) - annonce des temps difficiles pour les amoureux de la liberté, la vraie.


Posté par brich59 à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 25 février

L'analyse d'Edgar

EDGAR l'avatar analyse discours et opinions politiques sur Internet. Ce sera un rendez-vous périodique jusqu'aux élections de 2012...

C'est pour l'instant assezrudimentaire mais ça promet...

En direct sur le blog de Lingway.


Posté par brich59 à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 21 février

Mythique relation formation-emploi

Il y a des idées fausses mais tenaces dans notre idéologie, comme celle qui fait un lien direct entre formation voire éducation et insertion voire emploi. Comme disait un copain d'il y a trente ans, la formation n'a jamais créé d'emploi, mis à part les emplois de formateurs ! Je passe sur les justifications théoriques et pratiques de ce que j'avance : il n'y a aucun lien direct entre la formation et l'emploi. Tous ceux qui prétendent le contraire sont ignorants ou salauds (faisant porter la responsabilité du chômage à ceux qui n'y sont ni directement ni indirectement pour rien).

Un des paramètres du financement de la formation (continue et initiale) est le taux d'insertion des formés. Stupidité de courte vue. Allégeance de fait à un patronat ultralibéral qui veut mettre à sa botte la force de travail des hommes et des femmes (quelques fois des enfants). Retour de la trop fameuse "armée de réserve"...  dont personne ne parle trop parce que l'expression est par trop "politique".

D'où l'intérêt d'études scientifiques qui touchent cette question de la relation entre emploi et formation. La dernière en date : Peut-on classer les universités en fonction de leur performance d'insertion ?. Les auteurs  en sont Jean Bourdon, Jean-François Giret et Mathieu Goudard. Ils font partie de l'IREDU (Dijon).

Presse_papier01



samedi 12 février

Indexation des salaires et compétitivité européenne

Excellent !

Une fois qu'on est d'accord pour jouer le jeu (meurtrier) de la compétitivité économique, c'est-à-dire qu'on entre dans la pensée économique unique et le fonctionnement ultra-libéral, on peut choisir les bons leviers pour qu'un pays ait un déficit le plus petit possible, une dette publique la plus basse possible et l'un des taux de chômage le moins élevé.

Le roi d'Maubeuge et la reine allemande ont bien sûr dans l'idée que le niveau des salaires est un levier nécessaire et que le maintien du niveau de vie des salariés est contre-compétitif. c'est la doctrine libertarienne, voire libérale tout court.

Sauf qu'il y a des nuances dans la pensée unique : alors que roi d'Maubeuge et la reine allemande pressent tous les pays où se pratique encore l'indexation des salaires d'abandonner cette pratique, au nom de la coordination des politiques économiques européennes, des petits pays pas vraiment gauchistes ni suppôts du communisme résistent et font la leçon aux donneurs de leçons.

C'est une dépêche AFP sur Romandie.com  complétée par un article du Soir belge... À lire toute affaire cessante !


Posté par brich59 à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 27 janvier

Tout va mal, vous pouvez dormir tranquilles !

Ce n'est pas L'Huma qui le dit, ce sont Les Échos, respectable journal économique porteur de la pensée libérale unique : la spéculation sur les matières premières et le chômage français battent leur plein. Si on ajoute la dégradation volontaire de l'Éducation nationale (couverture du Point), la fracture bancaire (Le Nouvel Économiste), etc. ça fait plutôt lourd !

lesechos_cover

Mais que fait le roi d'Maubeuge ?

Mais, lui, peut vraiment dormir tranquille : les Français sont suffisamment masos pour le ré-élire en 2012 !


Posté par brich59 à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 25 janvier

L'imposture comme posture...

lhumanite_cover

Posture de l'imposture - Imposture de la posture

C'est comme on veut, ça fonctionne dans les deux sens !

La rhétorique perd la tête !


Posté par brich59 à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 20 janvier

Tous à vos palmes !

Presse_papier01Tous à vos palmes académiques !

Suivez l'exemple de Michel Ascher, proviseur à la retraite, qui a décidé de renvoyer ses palmes académiques au ministre de l'Éducation nationale lorsqu'il a découvert que les recteurs allaient toucher de 15 000 à 22 000 euros de prime en fonction du nombre de postes et d'établissements supprimés dans leur académie. Pour cet ancien proviseur nordiste, une telle ‘prime à la casse' est plus que scandaleuse et injurieuse pour les recteurs, à qui on demande de laisser de côté leur conscience...

Il a écrit au Ministre. La lettre est sur le site du Snes de Lille.

VIVE L'INDIGNATION SUIVIE D'ACTION - même symbolique.

Hier, le roi d'Maubeuge prétendait que "dans la société française nous devons  réfléchir autrement qu'en quantité, mais en qualité"(*), alors que lui, sa cour et son arrière cour se sont greffés des calculettes à la place du cervelet... et que la qualité n'est qu'un argument tout rhétorique pour faire passer la dégradation quantitative...

Pauvres de nous !

(*) On appréciera la poétique syntaxe de cette phrase !