CClogo
L’ensemble vocal Col Canto est né en 1976. Il a été dans les dernières années dirigé par Marie-Christine Martin puis Frédéric Loquet. Son activité a été relancée avec l’arrivée d’un nouveau chef, Bruno Richardot, permettant de mener à bien un projet autour du Requiem de Fauré. Ce projet s’est concrétisé par un concert donné en décembre 2017 au Sacré-Cœur de Marcq-en-Barœul, avec le Requiem en version avec orgue, violon et violoncelle, et d’autres œuvres du compositeur, notamment la Messe Basse pour chœur féminin, et quelques pièces instrumentales.

Pour l’année 2018-2019, Bruno Richardot propose un programme à deux facettes.
Dans les deux cas, il s’agit de faire découvrir des œuvres d’un grand intérêt musical et poétique, injustement tombées dans l’oubli.

1 . Chansons et madrigaux autour de Gabriel Fauré

Le premier programme, qui veut être consacré cette fois à la musique profane et a cappella, est construit autour des relations que Gabriel Fauré pouvaient entretenir avec des compositeurs ayant écrit pour choeur mixte a cappella. Il s'agit, dans l'ordre chronologique, de Camille Saint-Saëns qui fut son professeur et néanmoins ami, Émile Pessard qui fut son collègue au Conservatoire, Georges Alary qui lui dédia ses Choeurs sans accompagnement, Reynaldo Hahn qui fréquentait les mêmes salons que Fauré, et, plus lointain, Joseph Guy-Ropartz, qui reprit la même structure que Fauré pour son Requiem.

2 . ”Une jeune fillette”, chansons de la Renaissance

Le second programme est construit, d'une part, autour de la chanson médiévale "Une jeune fillette", telle que publiée par Chardavoine en 1576. La chanson est ici restituée dans l’intégralité de son texte (7 couplets), sur des musiques des maîtres français des périodes Renaissance et Baroque. Eustache Du Caurroy, Marc-Antoine Charpentier, André Raison, Michel Richard Delalande, Jean-François Dandrieu ont en effet écrit des pièces instrumentales sur cette mélodie, ici transposées et restituées pour choeur mixte. Cette chanson donne ainsi lieu à une suite musicale chantée, avec intermèdes instrumentaux (luths), à partir des diverses variations auxquelles le thème a donné lieu à l’époque.
Ce programme comprend également une série de pièces Renaissance bien connues des choristes (Josquin Desprez, Claudin de Sermisy, Pierre Passereau, Pierre Certon, etc.).

 

Pour mener à bien ces deux programmes, Col Canto recrute des choristes expérimentés tous pupitres.

L’ensemble fonctionne en répétitions sur une dizaine de samedis (10h/16h30) dans l’année, à Marcq-en-Barœul, quelques répétitions en semaine pouvant être organisées par pupitres (en début de travail d’une œuvre) ou en tutti (notamment à l'approche des concerts).

Il est nécessaire d’avoir une bonne expérience de chant choral et un engagement de travail personnel avant les répétitions.

Contact pour audition : colcanto59@gmail.com.