Lu dans un journal municipal du Nord, à savoir le supplément de Lambersart (infos) de la semaine du 17 au 23 janvier 2015, que nous sommes tous Charlie. En première page, un extrait du discours de voeux de Monsieur le Maire, Marc-Philippe Daubresse. Ce dernier insiste sur le "tous" : il parle de Charlie hebdo, de Martine Aubry, sa rivale locale, et de Robert Badinter, ancien ministre socialiste. C'est beau l'union républicaine !

Quand on tourne la page, on trouve quatre photos, au centre est écrit sur toute la largeur "une mobilisation républicaine sans précédent". Et, en fait de mobilisation républicaine, on voit :
1. Monsieur le Maire tenant micro devant ses élus et employés au lendemain des attentats ;
2. Monsieur le Maire paradant aux côtés de Martine Aubry lors du défilé lillois du 10 janvier (le texte adjoint précise que ce défilé a réuni 40000 citoyens ;-) ;
3. Le Dieu vivant auquel croit dur comme UMP notre Monsieur le Maire, Nicolas Sarkozy, parfois appelé Joe l'incruste, au premier rang du cortège entre le premier sioniste euh ministre Netanyaou et le Président malien... (les citoyens rassemblés à Paris le 11 janvier se comptaient par millions).

img001

On parle de quatre millions de citoyens debout les 10 et 11 janvier pour dire non à l'intolérance religieuse et à la violence fanatique.
Mais, pour Monsieur le Maire de Lambersart, parler de cette mobilisation républicaine, c'est fatalement le montrer lui et Joe l'incruste... étonnant, non ?