81949669_oInterpréter Bach est un rêve, une folie, un but qu’on peut poursuivre toute une vie. Une quête incessante d’exigence musicale et expressive. Nous avions déjà abordé en récital un ou deux airs avec un plaisir intense à chaque fois renouvelé...

Mais ce n’était rien en comparaison de Comme un air de passions…, programme entier destiné à l’enregistrement et tâche immense, qui a suscité chez nous des sentiments mêlés, d’enthousiasme et de passion bien sûr, mais aussi de crainte…

Pouvions-nous réellement nous attaquer à un tel monument ?

L’enthousiasme a triomphé !

Et nous avons tenté, avec nos deux instruments - la voix et l’accordéon de concert - de restituer la musique de Bach telle qu’elle nous apparaît, avec sa force expressive, la beauté et la souplesse de ses lignes, les dialogues incessants entre l’intensité des basses et la pureté de la ligne vocale…

Précision, complexité fine, et cependant simplicité…

Nous avons ainsi espéré donner un nouvel éclairage de cette musique magnifique par une lecture simple, épurée et cependant engagée, au-delà des codes et des modes, et approcher au mieux les profondeurs de la musique et de l’émotion.

Dans l’immense corpus du compositeur, nous avons choisi, à la fois pour leur beauté et pour une bonne restitution par l’accordéon, deux œuvres pour orgue et dix airs extraits de cantates et de Passions. Souvent très connus, parfois moins…

Ce disque doit beaucoup à Maurice Bourbon, à l’initiative du projet, et à Jean-Marc Laisné, ingénieur du son, pour leurs directions artistiques. Nous remercions également Sophie, François, Jean-Michel et Samuel pour leur écoute attentive, leurs critiques et leurs conseils.

Juliette de Massy
Bogdan Nesterenko

BULLETIN DE SOUSCRIPTION À TÉLÉCHARGER : Souscription_BACH_juin