Hier soir sur la télévision publique, on nous a imposé un débat interne à l'UMP...

Les non-amateurs de la droite populaire comme le Fouquet's ont ainsi été pigeonnés : leur participation au financement de la télévision publique a été détourné au profit de la promotion d'un parti politique qu'il juge indigne avec ses croissants et autres relents fascisants. Ceux qui donc n'ont pas regardé la 2ème chaîne hier ont été les pigeons de l'UMP.

Quant à ceux qui ont regardé le débat, ils ont été eux aussi pigeonnés. Il n'y a pas eu de débat disent les commentateurs politiques de tous bords ce matin. En place et lieu de débat, on aurait eu droit à des roucoulades surannées entre volatiles qui se regardent en chiens de faïence mais aimablement.

La saison est décidément au PIGEON.