Hier, les candidats au baccalauréat de la série ES (économique et social) ont pu planché sur cette question : "La liberté est-elle menacée par l'égalité ?". Vaste sujet où pointe la possibilité de remise en cause du modèle libéral français - ce qui, pour des élèves sensibilisés à l'analyse socio-économique devait être facile.

Avant hier, deux ingénieurs des mines, Valérian Pham Ngoc et Gilles Tauzin, présentaient leur étude sur l’inégalité des chances dans l’enseignement français. La Tribune en rend compte, proposant le diaporama de la présentation de cette étude intéressante et bienvenue...

À l'heure où la génétique - notamment la génétique moléculaire - avance à grands pas, la génétique sociale, elle, en est toujours aux mêmes balivernes que l'idéologie (ultra)libérale ne cesse d'assèner sur nos crânes endoloris. Quel élève de terminal aura oser le cri de révolte dénonciateur des cercles vicieux du libéralisme ? Il est vrai que ses parents préfèrent accuser la grande ouverture mondialisante plutôt que le système libéral lui-même (cf. ce sondage ipsos)...