Il y a quelques heure, Rue89 a posté une information pour le moins troublante : pour régler d'éventuelle infraction au règlement intérieur des salles UGC, les autorités de cette société n'hésitent pas à faire intervenir la marée-chaussée dans les salles de projection. Et il semble que ce ne soit pas la première fois...

Ce coup-ci, l'histoire est très édifiante : quelqu'un entre dans la salle avec une cannette de Coca qui n'a pas été acheté dans le complexe UGC...

Si c'est bien cela qui s'est passé, cela signifie que l'autorité policière, financée par les impôts des citoyens, est mobilisée pour garantir l'intérêt commercial très privé d'un commerçant. Il est en effet très clair que, toujours si cela est avéré (mais on compte sur la fiabilité a priori de Rue89 !), que le fait d'entrer dans une salle de cinéma avec une cannette qui n'a pas été achetée dans le complexe cinématographique ne saurait constituer un trouble de l'ordre public...

Étrange, non, cette histoire de forces publiques au service de la puissance commerciale privée ? Surtout après l'apparition de membres de la force publique en très bonne place sur une liste du parti du Président pour les régionales...

Vous avez dit collusion d'intérêts ?