dimanche 28 juin

Sur le désengagement financier de l'État

Dépenses éducatives en chute libre, inégalités dans leur répartition : une étude de la DEPP vient confirmer le sentiment général. Sous Xavier Darcos et plusieurs de ses prédécesseurs, la dépense intérieure d'éducation a diminué. De 7,6% en 1995 elle est descendue à 6,8% en 2006 puis à 6,6% en 2007. SiteENLa part de l'État dans la dépense intérieure d'éducation qui était de 61% en 1980 ne représente plus que 55% en 2007. Inversement celle des collectivités locales est passée de 14 à 23%. Les écarts restent forts entre catégories d'élèves. La dépense moyenne par élève est de 7.470 euros mais il faut compter 5.350 dans le primaire, 7 930 pour un collégien, 10.240 pour un lycéen et 10.150 pour un étudiant...
L'étude est présentée et accessible .