Lu dans Les Échos du 24 juillet dernier (p.3) : Moins de 10 % de chômeurs bénéficient d’une formation professionnelle. Selon une étude récente du ministère du Travail, beaucoup moins de chômeurs ont bénéficié d’une formation en 2005. Une évolution explicable par le désengagement  de l’État dans ce domaine...
Et dans les autres domaines ?
à suivre...